lundi, 24 septembre 2007

Rayons pour Sidar - Stefan Wul - 1957

bibliotheca rayons pour sidar

Au XXIe siècle la planète Sidar autrefois colonisée par les Terriens va être cédée aux Xressiens, des rats humanoïdes. Les derniers colons terriens se préparent à l'évacuation, laissant derrière eux les indigènes à leur sort. C'est à ce moment que débarque sur Sidar le physicien Lorrain 1613 A.C. à la recherche de son robot dénommé Lionel, envoyé précédemment en mission secrète, qui détiendrait un secret permettant de sauver la planète Sidar de la prise des Xressiens. Mais pour retrouver Lionel son robot, Lorrain devra affronter cette mystérieuse planète à la faune et flore très hostile à tout humain, alors que la prise de pouvoir des Xressiens se rapproche très rapidement.

Stefan Wul, même s'il ne fait pas toujours l'unanimité, est une figure culte de la science-fiction française. Entre 1956 et 1959 Stefan Wul va écrire pas moins de 11 romans de science-fiction, ou plus précisément de space-opera, avant de disparaître tout aussi vite qu'il n'est apparu.
Rayons pour Sidar a été publié en 1957, mais a été revu et réédité en 1971. Contrairement aux autres romans de l'auteur, dans celui-ci le lecteur est transporté hors du système solaire et pour la première dans l'oeuvre de Stefan Wul apparaissent des robots dans des rôles principaux. Stefan Wul imagine d'ailleurs les robots du futur comme des duplicatas des être humains qui peuvent carrément s'interchanger à eux jusqu'à même prendre les premiers rôles d'une bonne partie du roman. Le décor de Sidar, une planète recouverte d'une dense et hostile jungle, va également servir dans d'autres romans de Stefan Wul. Les aventures sont bien nombreuses et assez typiques des années cinquante. La fin est plutôt réussi et assez surprenante et très fantaisiste, même si elle ce base sur une idée un peu vieillotte de nos jours. Il est vrai que le roman a pris quelques rides depuis sa parution dans les années cinquante, il reste toutefois parfaitement lisible et réussit à divertir le lecteur.
Ce qui est plus dérangeant est le vision du colonialisme qui est véhiculé dans ce roman, un colonialisme civilisateur et paternaliste qui cherche à sauver les colonisés, ici une espèce clairement inférieure et très caricaturale. Il ne vaut toutefois pas la peine de trop y porter d'importance, ce roman n'étant clairement pas une oeuvre à vocation politique ou historique.

Rayons pour Sidar
est un roman de space-opera plutôt réussi et très divertissant mais qui a cependant un peu vieilli depuis sa parution.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

21:31 Écrit par Marc dans Wul, Stefan | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : stefan wul, litterature francaise, science-fiction, space-opera | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!