lundi, 24 octobre 2005

Le grand livre (Doomsday Book) - Connie Willis - 1992

Le voyage dans le temps est encore une technologie nouvelle au milieu de XXIe siècle, et la première priorité dans le choix d'une époque est son degré de sécurité pour l'historien. Kivrin, jeune étudiante d'histoire à Oxford, est autorisée à partir pour le quatorzième siècle (en 1348), en des temps dangereux pour les jeunes filles où les conditions de vie étaient précaires et l'espérance de vie faible. Les problèmes seront plus graves qu'attendus. Non seulement Kivrin se retrouve perdue dans le temps, elle devait éviter la période de peste noire, mais au lieu de cela elle tombe en plein dedans. Un professeur va essayer de tout faire pour récupérer son étudiante, mais en plus pendant que la peste se propage au moyen-âge, l'Oxford contemporain est également frappé par une épidémie qui relègue au second plan l'historienne envoyée dans le passé.

Connie Willis, vainqueur du Nebula et du Hugo pour ce même titre, accumule adresses et maladresses. Deux histoires sont traités en parallèle (l'épidémie d'aujourd'hui et celle du passé), ce qui au départ me semblait une bonne idée, mais l'histoire contemporaine est mal traitée et n'attire que trop rarement l'attention. Par contre ce qui se passe au moyen-âge impressionne par son réalisme. Willis arrive à nous convaincre en décrivant cette vie quotidienne médiévale, qui salue aussi la foi, le courage et l'humanité profonde des héros anonymes, au début de la grande épidémie.

Le principal intérêt de ce livre n'est donc pas d'un point de vue science-fiction, mais plutôt historique. Cependant il reste encore un défaut majeur à ce livre, c'est son important nombre de pages. Il y a hélas beaucoup de superflu dans ce roman.

15:39 Écrit par Marc dans Willis, Connie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : connie willis, science-fiction, romans historiques, moyen-age, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!