dimanche, 07 octobre 2007

Le Canal Ophite (The Ophiuchi Hotline) - John Varley - 1977

bibliotheca le canal ophiteDepuis plusieurs siècles déjà la Terre est occupée par les Envahisseurs. Les êtres humains se sont réfugiés sur les planètes alentours, créant le fédération des Huit mondes, et espèrent depuis développer des armes suffisamment puissantes pour récupérer la Terre et chasser les si puissants Envahisseurs qui semblent si peu s'intéresser du sort des humains. Une façon de progresser rapidement face aux Envahisseurs est de se servir d'un flux d'information en provenance de la constellation d'Ophiucus, le Canal Ophite, découvert au-delà de Pluton. Ce Canal Ophite est un rayon laser de source inconnue qui déverse depuis quatre siècles un flot d'informations de haute technologie. Et depuis quatre siècles cette communication se déroule à sens unique. Mais un jour les Terriens reçoivent via ce canal un message des plus mystérieux, un avertissement plutôt. L'émetteur de ces informations les prévient: il frappera l'humanité de terribles sanctions s'il ne reçoit pas le "prix" de ses services.
Pendant ce temps-là sur Aquarius 14, le message atteint Lilo, une jeune biologiste sur le point d'être exécutée pour avoir procédé à des expériences interdites. Elle mourra mais, par clonage, renaîtra encore et encore, et ses incarnations multiples vivant des aventures parallèles convergeront toutes, intrépides, vers l'énigme du Canal Ophite...

Publié en 1977 Le Canal Ophite est le premier roman de l'américain John Varley et démontre déjà l'immense talent et la grade originalité de l'oeuvre à venir. Dès le départ on sent une immense maîtrise de la narration et via la thématique du clonage John Varley accumule les points de vue en se basant sur les différentes réincarnations de son personnage principal Lilo. Tout la construction du roman est impeccable et le style est très entraînant, et cela malgré les nombreux aspects plus techniques abordés. Et pourtant l'histoire est assez simple, du pur space-opera en quelque sorte, et qui ne présente que peu de profondeur. Mais l'intérêt principal réside dans la vision de l'être humain qui dans ce roman est relégué à une place secondaire, une idée un peu philosophique qui a le mérite de nous remettre à notre place. Les Envahisseurs semblent considérer les être humains comme inférieurs à d'autres espèces terriennes, notamment les dauphins et cachalots, et plus tard les Ophuciens semblent confirmer cette vision des choses. L'espèce humaine a été chassée de la Terre comme un vulgaire détritus qui n'intéresse personne et en laquelle on reconnaît juste son côté nuisible. La fin est fort réussi en montrant l'humanité obligée à chercher sa voie entre deux espèces non-humaines. Hélas cela se termine trop rapidement et on aurait voulu en connaître plus sur les Envahisseurs et Ophuciens.

Le Canal Ophite est étonnant roman de space-opera de la part de l'écrivain américain John Varley qui est devenu depuis l'un des plus grands spécialistes du genre.

Un must à découvrir pour tous les amateurs du genre.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

21:52 Écrit par Marc dans Varley, John | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : john varley, le canal ophite, clonage, science-fiction, litterature americaine, space-opera | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!