mardi, 03 janvier 2006

Alamut - Vladimir Bartol - 1938

Nous sommes en 1092. Retranché dans la citadelle d'Alamut, le "Nid d'Aigle" perché au coeur d'un massif montagneux au Nord de l'Iran, Hassan Ibn Saba, Seïduna, grand maître d'une secte chiite d'ismaïliens, tente de mettre à jour une plan maléfique, qui aura pour but de faire trembler tout l'Empire des Turcs Seldjoukides en Iran, qui tentent d'imposer la loi sunnite du califat de Bagdad. Pour cela il détient un plan, et une arme, qui fera de ses fidèles de purs fanatiques prêts à tout, y compris à perdre leur vie pour obéir à leur maître. En effet Hassan Ibn Sabba, va tenter de recréer le paradis dans les jardns secrets de la forteresse. Ainsi il fera croire à ses fidèles, qu'il détient les clefs du paradis, qu'il est donc un prophète supérieur à Mohammed lui-même. Pour arriver à ses fins il fait venir de belles esclaves de tout l'empire qui auront pour mission d'enchanter les preux guerriers, enivrés préalablement par du hachisch. Ainsi, de retour sur le champ de bataille, les fidèles combattants, les fedayins, seront les premiers à affronter la mort, pour retrouver le goût du plaisir éternel. L'Empire va sombrer petit à petit dans une violence inédite, inondée dans ses noirs complots et luttes religieuses.

Vladimir Bartol nous conte cette histoire du point de vue de Ibn Tahir, jeune fedayin, de Halima, belle et innocente esclave qui devra jouer le rôle d'une houri du paradis, et de Hassan Ibn Sba, froid et cruel dictateur, prêt à tout pour arriver à ses fins. On est en plein fantasme oriental bon marché: la vie du harem, avec ces belles innocentes gardées par des eunuques noirs et musclés. Les soldats prêts à tout pour braver mille dangers, les complots de cours et des favoris, et un tout plein d'autres clichés du genre. C'est un peu agaçant.

Mais le propos n'est pas là. Bartol, écrivain slovène, a écrit ce roman, devenu bien après sa première édition un grand classique, en 1938. Son but était de montrer un totalitarisme total et afin d'échapper à la censure, il a placé son histoire en Iran autour de l'an mil, et l'a déguisé en roman d'aventures. Il essaie de montrer les mécanismes secrets de tout fanatisme, qui fonctionnent toujours aujourd'hui, et justement en Orient. L'analogie de ses propos avec le contexte actuel, celui du terrorisme islamique, explique pourquoi ce roman a été remis en évidence aujourd'hui. Malgré ses bonnes intentions, Alamut, reste toujours un roman d'aventures somme toute assez simple et banal, un pavé de 600 pages d'un style beau mais classique à l'extrême, qui risque d'ennuyer certains lecteurs. Pour ma part j'en ai apprécié la lecture, mais je ne le conseillerai pas pour autant à tous.

Pour commander ce livre :

 

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

 



samedi, 26 novembre 2005

INDEX - Slovénie

Bartol,Vladimir
- Alamut (1938), présentation









21:13 Écrit par Marc dans INDEX | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : slovenie, litterature slovene | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!