vendredi, 28 octobre 2011

Les Sanguinaires, tome 6 : L’antre des écorcheurs - Sean McFarrel - 2009

l antre des ecorcheurs,jean-luc bizien,les sanguinaires,litterature francaise,romans d aventures,romans historiques,sean mcfarrel,thrillersRemontant les routes vers le Nord, le jeune Thibault, l’ancien écuyer ayant usurpé l’identité de son maître et chevalier mort, accompagné des voleurs Taureau, La Pie et Ninon, loue ses services pour escorter une caravane de marchands.
Mais à l’approche de Peyrebeille le convoi se fait attaquer par des bandits. Les dégâts sont lourds et les rescapés doivent se réfugier dans une drôle d’auberge : bien comfortable et douillette, on leur y réchauffe leurs corps et âmes... pour mieux endormir leur vigilance et les entraîner au plus profond des ténèbres, là où personne ne sort jamais plus vivant. Ce piège se refermera inévitablement sur Thibault et ses compagnons... mais sauront-ils échapper à l’horreur qui les attend ?

Dans ce sixième tome de la série Les Sanguinaires, L’antre des écorcheurs, les aventures de cette joyeuse et si attachante bande de troubadours continuent de plus belle dans ce Moyen-âge si violent et terrible. La plume de Sean McFarrel, pseudonyme de l’écrivain français Jean-Luc Bizien, est toujours aussi efficace, mais ce tome-ci ressemble un peu trop au précédent. En effet le fil de l’histoire est quasiment le même et que peu de choses n’évoluent de façon significative au niveau des personnages.
Efficace et bien divertissant L’antre des écorcheurs de Sean McFarrel a tout pour plaire, et cela surtout aux amateurs de la série.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

samedi, 25 décembre 2010

Les Sanguinaires, tome 5 : A l’invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca a l'invitation du dragon.jpgThibault, le faux chevalier ayant usurpé l’identité de son maître après sa mort, vaganbonde sur les chemins en compagnie des brigands troubadours que sont le Taureau, La Pie et Ninon La Bellette. Depuis leurs dernières aventures au château de l’ogre des tensions sont montés dans le groupe. Certains suspectent Ninon d’avoir caché une part du trésor, mais Thibault, aveuglé par son amour pour la trobaritz, la défend corps et âme.
Et voilà que leurs pas les mènent en Dordogne au village de Sainte-Olalie, au cœur d'une forêt qui, dit-on, est hantée par un dragon.
Le monstre massacre les convois, ne laissant sur son passage que des cadavres noircis par ses flammes.
Dans les auberges, si on parle du dragon ... on évoque aussi son fabuleux trésor.
Pour les baladins, c'est l'occasion d'acquérir fortune.
Thibault, Ninon, Taureau et La Pie n'ont plus le choix. La peur au ventre, il devront répondre ... à l'invitation du dragon !

Cinquième tome des Sanguinaires, une série proposant des aventures dans un moyen-âge violent et réaliste, né de la plume de Sean McFarrel, pseudonyme de l’écrivain français Jean-Luc Bizien, A l’invitation du Dragon mène cette fois le lecteur à suivre cette bande de voleurs au défi d’un dragon qui hante les grands chemins. Alors que les quatre premiers tomes de la série étaient des rééditions de romans de Bizien parus quelques années plus tôt et réédités par les éditions Vauvenargues dans une version non censurée et bien plus réaliste et violente, ce cinquième tome est tout à fait original en paraissant pour la première fois en 2009. Les aventures de cette bande de voleurs si attachants continuent de plus belle, toujours dans cette même ambiance sombre de l’ère moyen-âgeuse emprise de superstitions qu’est le moyen-âge. Hélas, l’aventure est également plus simple, le mystère ne reposant que sur bien peu de choses. Le lecteur appréciera toutefois le style de l’auteur, jonglant continuellement entre réalisme sombre et fantastique, voire horreur. Les personnages continuent à évoluer.

Et si ce cinquième tome n’est sûrement pas le plus intéressant de la série, il plaira à de nombreux lecteurs friands de ce genre de littérature.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

lundi, 16 novembre 2009

Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca le labyrinthe des damnes

L'aventure continue là où l'avait laissée le lecteur au tome 3. La troupe de bateleurs autour de l'écuyer Thibault, usurpateur de son maître, est toujours prise au piège dans la forteresse de Mornas, assiégée par les armées de Côme de Blagnac. Ils en profitent pour rechercher dans les immenses souterrains labyrinthiques du château le célèbre trésor d'Arnold de Lanton, le mystérieux et terrifiant chef des lieux. Mais l'étau se resserre de plus en plus autour d'eux, d'autant plus que la forteresse assiégée semble être le théâtre d'affaires qui les dépassent. En effet, que recherchent tous ces moines présents en la place ? Et ces mystérieux masques italiens ? Et qu'en est-il du monstre, cet horrible Golem, qui sévirait dans les ténèbres du château ? Mais existe-t-il seulement, ce magot dont jamais personne n'a vu la couleur ! Pour le savoir, les troubadours devront s'aventurer dans le labyrinthe hanté. Au risque de perdre leur âme!

Le labyrinthe des damnés, tome 4 de la série des Sanguinaires de l'auteur Sean McFarrel, pseudonyme utilisé par l'écrivain français Jean-luc Bizien dans le but de republier sous une version plus complète mais aussi plus réaliste et bien plus violente des romans précédents dont ici La Muraille publiée initialement en 2001, est donc la suite directe du tome 3, La muraille des damnés, parue cette même année 2009. Et dans ce nouveau tome les aventures continuent dans le même style et la même qualité que pour les tomes précédents. Hélas, à l'image des héros qui s'enlisent dans ce piège qu'est devenu la mystérieuse et terrifiante forteresse de Mornas, l'intrigue semble également quelque peu stagner. le dénouement arrive toutefois à la fin, après moulte péripéties, flirtant souvent avec le fantastique mais restant définitivement dans le réalisme moyen-âgeux prôné par la série. Certaines scènes du siège, dont les nombreux passages décrivant la folie et le désespoir gagnant les assiégés en proie à toutes les superstitions, sont très fortes et parfaitement réussies.

Ce quatrième tome des Sanguinaires, Le labyrinthe des damnés donne un dénouement réussi aux aventures commencés dans le tome précédent, et cela malgré certaines longueurs. Comme pour les précédents, ce volume ravira tous les amateurs d'aventures se déroulant dans un contexte moyenâgeux, et qui ne sont pas pour autant à la recherche du roman historique strict.

Belle réussite !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :


- La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
- Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

lundi, 02 novembre 2009

Les Sanguinaires, tome 3 : La muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca les sanguinaires la muraille des damnes

Après avoir échappé aux griffes de la Bête qui terrorisait le village de Moncontour, voir Les Sanguinaires tome 1 et tome 2, Thibault et sa troupe, bandits déguisés en jongleurs et troubadours, arrivent à Mornas, un village surplombé de l'immense forteresse du seigneur Arnold de Lanton. Ils y arrivent alors que la fête des fous bat son plein: un vent de folie et de démence souffle sur le village, les rôles s'inversent voyant les gueux se conduire en seigneurs et les religieux se vautrer dans la fange. La situation est idéale pour tous les voleurs. Mais Thibault et sa troupe ne sont pas les seuls à y penser. En effet de mystérieux baladins italiens s'y donnent en spectacle, le visage recouvert de masquesgrimaçants. la population raconte de nombreuses choses, notamment sur Arnold de Lanton, qui non content d'avoir assassiné toutes ses épouses consécutives, aurait amassé un trésor fabuleux dans les souterrains du château.
Il n'en faut pour que Taureau et La Pie investissent la place, et cela au détriment de Ninon, qui, dans d'étranges rêves aux allures prémonitoires, a vu tous ses amis y mourir. Mais à peine arrivés au château, la ville de Mornas est attaqué et la forteresse assiégée. Les voleurs profitent du désordre pour fouiller les lieux, et découvrent vite un mystérieux dédale souterrain. Pas de doute! Le trésor s'y cache. Les bandits y multiplient les incursions, sans arriver à leur but, jusqu'au jour où ils y retrouvent l'un des baladins italiens, grièvement blessé. Ce dernier leur affirme avoir croisé en chemin un monstre... le Golem.
Doivent-ils poursuivre leurs recherches au risque de devoir affronter le monstre? Ou alors doivent-ils fuir? mais comment s'échapper de cette forteresse assiégée, avec ou sans or? Les assaillants ne semblent guère vouloir abandonner alors que les réserves de la citadelle s'épuisent, et ses défenses tombent une à une...

Le muraille des damnés est le troisième volet de la série Les Sanguinaires de Sean McFarrel, pseudonyme de l'écrivain français Jean-Luc Bizien. Mais c'est aussi le début d'une nouvelle aventure pour Thibault et sa bande qui s'étalera sur deux tomes, et est en fait une reprise du roman La Muraille, datant de 2001, qui se voit ici augmenté et complété, avec plus de réalisme moyen-âgeux, mais aussi de violence et de sexe. Le lecteur est mené à Mornas, lors d'une fête de folie et de débauche, qui donne sur un oppressant huis clos, dans lequel la mort rôde à toutes les pages. L’intrigue, ainsi que son montage, sont très imaginatifs et parfaitement construits. Jean-Luc Bizien y assemble de nombreux éléments typiques des romans historiques traitant de cette époque et les imbriquant parfaitement les uns dans le autres (le siège d'un château fort, un trésor caché, un monstre, des troubadours aux intentions douteuses, des complots de cour,... tout y est!). Tout cela en fait un thrillerhistorique très réussi, malgré une écriture quelque peu simple. Et puis la recette est la même que pour les tomes précédents des Sanguinaires.

La suite de l'intrigue sera reprise dans le tome 4 des Sanguinaires : Le labyrinthe des damnés (2009).

Le muraille des damnés est une suite réussie dans cette série qui nous offre une vision à la fois palpitante et terrifiante du moyen-âge.

Très divertissant!

 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
- La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
- Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

- Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

jeudi, 03 septembre 2009

Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca le souffle de la bete

L'aventure continue là où s'était arrêté le premier tome. La ville de Moncontour est toujours en proie à la Bête qui s'acharne à tuer. La population vit dans la peur et la superstition, et le soupçon plane sur tous. Un coupable avait en effet été arrêté, jugé et exécuté sur le bûcher, mais les massacres continuent. La curieuse troupe de troubadours, jongleurs, faiseurs de tours qui, la nuit venue, deviennent voleurs ou assassins, et qui a réussi à pénétrer la ville sous la garantie de Thibault, le faux chevalier, va bientôt regretter sa présence en ces lieux. Plus il s'immiscent dans les mystères de Moncontour, plus la menace plane sur eux. Le terrible seigneur Conan les a à l'œil, mais un danger plus important encore les guette. Thibault mène l'enquête, et commence à suspecter de nombreuses personnes, dont le père Anselme et le seigneur Conan, qui ne va pas tarder à lancer sa meute à ses trousses. Très vite, pour Thibault, qu'une seule issue ne subsiste : dégager la vérité de tous ces mystères qui planent sur Moncontour, et cela seul pourra le sauver, lui et ses compagnons.

Le souffle de la bête est le deuxième tome de la série des Sanguinaires, débuté en 2009 aux éditions Vauvenargues avec Le masque de la bête (2009), qui se veut donner une vision réaliste et surtout très violente du moyen-âge à travers les aventures d'une troupe de troubadours et baladins qui se font voleurs et assassins la nuit. Ce volume est la seconde partie de la réédition du roman Le masque de la bête paru en 2000 aux éditions Le Masque et écrit par l'écrivain Jean-Luc Bizien, qui ici, troque son nom contre celui de Sean McFarrel.
Attention toutefois à avoir lu le tome 1 : Le masque de la bête (2009) avant de commencer celui-ci : les deux font en effet partie d'un tout qui se clôture d'ailleurs dans le présent volume.
Et ce deuxième tome est dans la même veine que le précédent dont il est une suite directe : un roman historique très sombre et violent qui ici laisse plus place à l'enquête policière autour de l'identité de la Bête. Le mystère ne cesse de s'étoffer au fil de l'enquête de Thibault et des étranges rencontres qu'il fait, notamment les bûcherons ainsi que la vieille sorcière de la forêt. Le suspense ne cesse de monter d'autant plus que l'on ressent parfaitement l'étau se resserrer autour des héros. C'est toujours aussi entraînant et lecteur accroche jusqu'à la dernière page.

Le souffle de la bête est un très bon second tome des Sanguinaires, une suite directe qui confirme la qualité de cette série de thrillers historiques.

A lire !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
- La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
- Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

- Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

dimanche, 23 août 2009

Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca le masque de la bete

Le jeune Thibault est l'écuyer de Jehan de Kermarec, un chevalier errant puissant et terrible, et n'a qu'un seul rêve : celui de devenir chevalier à son tour. Mais lorsqu'un beau son maître se fait attaquer par un groupe de brigands, Thibault, par lâcheté, fuit le combat. Pris de remords, il revient sur ses pas et tue les assaillants dans leur sommeil. Il retrouve la dépouille du grand guerrier, mort assassiné. Cédant à une impulsion, il endosse l'armure de Kermerac et usurpe son identité dans l'espoir de monnayer ses services et de mener l'existence des soldats de fortune. Il ignore encore qu'ainsi il se condamne à jamais.
Une première mission se présente d'ailleurs rapidement à lui : il doit escorter un riche commerçant à travers le pays. Mais manque de chance, le convoi se fait attaquer, Thibault est piégé comme un novice. Ces brigands, sous les masques souriants de bateleurs ont vite faits de percer à jour l'escroquerie de Thibault. Mais au lieu de le tuer, comme les autres membres du convoi, ils décident de se servir de lui. Thibault devient alors, malgré lui, le faire-valoir et le parfait alibi des ces malandrins, qui s'introduisent dans le s villages et châteaux pour en vider les coffres.
Leur route les mène rapidement à Moncontour, ville dirigée par le puissant Conan et proie aux agissements d'une bête, sorte de loup-garou, qui plonge la cité dans la terreur. Alors qu'ils préparent leur coup, malgré eux, Thibault et sa troupe arrivent peu à peu sur les traces de la Bête...

Le masque de la bête est le premier tome d'une série, débutée en 2009 aux éditions Vauvenargues, qui propose de suivre les aventures d'une drôle de troupe de voleurs dans un moyen-âge qui se veut des plus réalistes. Il s'agît en fait d'une réédition d'un roman publié en 2000 aux éditions Le Masque et écrit par l'écrivain français Jean-Luc Bizien, qui donne ici, sous le nom de plume de Sean McFarrel, une version plus longue, plus complète et aussi et surtout plus violente de son récit qui avait été coupé pour correspondre aux exigences de l'éditeur précédent. Plus long donc, ce qui explique que le roman initial paraisse en deux tomes, ce tome-ci n'en reprenant que la première partie. D'autres tomes suivront encore, notamment pour y intégrer la suite du premier roman, qu'est La Muraille, sortie à l'initiale en 2001.
Le masque de la bête
est donc un roman historique et d'aventures plutôt sombre suivant la logique simpliste et dépassée concernant le moyen-âge qui veut que plus c'est violent, plus c'est réaliste. Et l'auteur en fait voir de toutes les couleurs dans ce thriller historique, duquel les âmes sensibles feraient mieux de s'abstenir. Le lecteur accroche dès le début aux aventures de ces voleurs, et est vite conquis par le mystère entourant la Bête de Moncontour. Le tout est en effet écrit dans un style, certes parfois hasardeux, mais très entraînant et l'intrigue tient parfaitement la route. L'ambiance lourde et terrifiante qui s'en dégage est très réussie. Tout cela en fait un très beau divertissement.


Le masque de la bête, premier tome de la série des Sanguinaires de Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien), est un roman d'aventures, ou plutôt un thriller historique, très réussi qui laisse présager des suites bien prometteuses.

A découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
- La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
- Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

- Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

samedi, 08 septembre 2007

La muraille - Jean-Luc Bizien - 2001

bibliotheca la muraille

Le château de Mornas, immense forteresse isolée au bord d’un ravin, accueille tous les ans de bien curieuses festivités attirant du monde de toute la contrée : c’est le Jour des Fous, une fête impie où rien ne permet de distinguer nobles chevaliers, moines et paysans. Appâtés par la présence de l’hypothétique trésor du seigneur Arnold de Lanton, Thibaud, Ninon et leur troupe de scélérats arrivent au château avec ‘espoir de ravir ce mythique trésor. Mais pour cela ils devront arriver à bout du labyrinthe souterrain censé cacher toutes ces richesses. Mais au moment où le coup se prépare, le château est assiégé par l’ennemi et la forterese se transforme en une véritable prison où l'on commence à mourir de faim, la mort rôde au long des corridors, saupoudrant le sommeil des hommes d'étranges fantasmes.

Jean-Luc Bizien est un écrivain français avant tout connu pour ses nombreux romans de jeunesse. Ici, cependant, il s’agît bien de littérature pour un public plus âgé. La muraille fait suite au roman Le Masque de la bête (2000), une suite dans le sens où les mêmes personnages reviennent dans un univers semblable mais l’histoire reste cependant parfaitement indépendante. Ces deux intrigues sont issues d’un jeu de rôle de l’auteur, l’un de ses premiers : Hurlements. On reconnaît d’ailleurs dans le texte de nombreux éléments classiques de ce type de jeu.
Le roman en soi est un haletant thriller médiéval, un impressionnant huis clos à l’ambiance oppressante et dans lequel la folie prend petit à petit le dessus. L’époque médiévale est rendue assez fidèlement dans toute sa beauté mais aussi dans sa rudesse et sa violence. Les personnages sont certes classiques mais très attachants. Jean-Luc Bizien s’attache d’ailleurs à bien les décrire en approfondissant leurs relations psychologiques complexes et ambiguës. L’intrigue ainsi que son montage sont très imaginatifs. Le fantastique est frôlé plus d’une fois tout en restant dans un pur réalisme. Tout cela fait de ce roman un thriller très intéressant. Le style d’écriture n’est hélas pas toujours réussi, on y reconnaît bien trop le style typique des romans de jeunesse.

La muraille de Jean-Luc Bizien est un très bon thriller médiéval, très surprenant et fort divertissant.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 3 : Le muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation