mercredi, 07 septembre 2011

La prison ruinée - Brigitte Brami - 2011

brigitte brami, prison, romans de societe, litterature francaise, la prison ruineeBrigitte Brami a passé cinq mois en prison à Fleury-Merogis, le plus grand centre pénitencier européen dans la banlieue sud de Paris. Avant, elle était une jeune femme comme toute autre qui se rendait de temps à autre chez un psychiatre pour aller mieux. Pas de casier judiciaire, pas de passé délinquant, sauf peut-être un comportement trop empressant envers son thérapeute qui lui vaudra une condamnation à la prison ferme. Mais qu’importe son incarcération la changera du tout au tout. Elle connaîtra la séquestration, la cavale, les agressions multiples , les humiliations... et après : une vie à reconstruire.
La prison ruinée de Brigitte Brami est un récit sobre et magnifique, personnel et tellement universel sur le destin d’une femme et de son expérience d’incarcération. Loin des clichés du genre elle nous raconte la vie dans une société qui se crée derrière les barreaux avec ses règles, ses complicités, sa solidarité, ses amours... bref, un autre monde, pourtant si proche avec ses valeurs bien autres et d’autant plus réelles. Un monde duquel on ne ressort pas forcément indemne non plus lorsque ses valeurs se retrouvent à nouveau corrompues par la société du dehors.
Ce récit frappe et émeut tout en bouleversant toutes les idées préconçues sur le sujet. Et malgré ses quarante pages à peine, un livre presque aussitôt ouvert aussitôt lu, il marquera les esprits pendant encore bien longtemps.

Un récit à découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  - PRICEMINISTER.com

Présente édition : éditions Indigène, 24 février 2011, 40 pages

mercredi, 17 mars 2010

Le monde selon Monsanto - Marie-Monique Robin - 2008

bibliotheca le monde selon monsanto

La société américaine Monsanto est l'une des plus importantes du monde dans le domaine de la chimie et de l'agroalimentaire. Elle est implantée dans près de quarante-six pays et est rapidement devenu le leader mondial des organismes génétiquement modifiés, ou OGM. Mais Monsanto, fondée en 1901, est aussi l'une des sociétés les plus controversées de l'histoire industrielle avec la production de PCB, des pyralènes hautement toxiques, des herbicides dévastateurs, tel que l'agent orange utilisé lors de la guerre du Vietnam, l'hormone de croissance bovine, qui est interdite en Europe. Et dans tous les cas la société ne s'est jamais préoccupée de la santé de quiconque, mettant sur le marché des produits hautement toxiques, tout en promouvant leur innocuité. Et pour réussir ces mises sur le marché douteuses elle a l'expérience du lobbying sauvage, de la manipulation des marchés et le ganrgrénage des administrations de santé. Et grâce à la commercialisation de semences transgéniques, Monsanto tente ni plus ni moins d'imposer des brevets sur le vivant, afin de pouvoir réclamer des royalties aux producteurs. Ces transgéniques, grâce auxquels ils promettent monts et merveilles, mais qui en réalité ne présentent aucun avantage à long terme, en plus d'une toxicité occultée tout en négligeant complètement leurs effets dévastateurs sur l'environnement et la biodiversité.

La journaliste française Marie-Monique Robin, dans son livre Le monde selon Monsanto, nous retrace l'historique de cette multinationale aux nombreuses implications dans notre société pour, à partir de son passé des plus terrible en conséquences sanitaires nous mène vers un avenir plus terrible encore, celui du contrôle absolu de l'industrie alimentaire, d'OGM à la toxicité totalement ignorée dans le seul but de faire des profits rapidement. Il a fallu trois à la journaliste de récolter toutes les informations nécessaires et le résultat est tout simplement sidérant. La méthode de travail de Marie-Monique Robin consiste à la base en une simple recherche sur internet, qui au fur et à mesure lui dévoile toute l'ampleur des agissements de Monsanto, les nombreux accidents, procès et manipulations dont elle la cause. Sur base de cela elle continue en trouvant des documents inédits, des témoignages consternant de personnes qui ont soit été attaqués et littéralement démolis alors qu'ils voulaient dénoncer les méfaits de cette société, ou qui alors dans leurs mensonges et mutismes n'hésitent pas à se rendre coupables de l'horreur qu'ils collaborent à mettre en place. A tout moment lors de la lecture de ce fascinant document on s'attend à voir apparaître un super-héros qui mettra fin à tout cela, mais triste de voir qu'au contraire personne ne se bouge pour voir l'évidence en face. Mais surtout il ne faut jamais oublier que Monsanto n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Aujourd'hui, en 2010, ce sujet reste toujours parfaitement d'actualité dans la mesure où le chimiste allemand BASF tente d'imposer une pomme de terre génétiquement modifiée à l'Europe en utilisant les mêmes procédés de désinformation face à un monde politique toujours aussi aveugle.

Le livre de Marie-Monique Robin a été accompagné lors de sa sortie d'un film documentaire diffusé pour la première fois le 11 mars 2008 sur la chaîne de télévision franco-allemande ARTE; un documentaire choc dont le livre constitue le parfait  complément.

Le monde selon Monsanto est un document unique, d'une force implacable et qui permettra à tout un chacun de comprendre les grands enjeux économiques d'aujourd'hui autour des tant controversés OGM.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions La Découverte, 5 mars 2008, 370 pages

samedi, 14 mars 2009

Le Livre : enfer et paradis - Marc Varence - 2009

bibliotheca le livre enfer et paradis

Le Livre... L'édition... un monde très vaste mais si peu connu. Mais c'est un monde que Marc Varence connaît parfaitement, ayant lui-même pratiqué de nombreux métiers liés autour du livre que ce soit celui d'éditeur, d'écrivain et, aujourd'hui, membre fondateur du premier salon virtuel du livre, Le Monde du Livre.
Ce livre regroupe une multitude  d'articles sur l'édition en l'abordant de nombreux côtés. Une première partie du livre, Voyage au centre de la planète Livres, nous fait découvrir les grands éditeurs qui occupent et contrôlent le marché, les indépendants qui tentent tant bien que mal d'y survivre, les principaux acteurs du métier, la rentrée littéraire, le prix unique tel que pratiqué dans certains pays, les salons, les types d'édition dont le compte d'auteur, les prix littéraires et bien d'autres sujets, tous traités sans langue de bois dans un style simple et direct.
La deuxième partie se concentre sur la naissance du site Le Monde du Livre, où l'on voit comment à partir d'une idée est né ce site, l'un des plus intéressants du genre. Marc Varence, dans un style ici plus personnel, nous décrit ses succès mais aussi ses nombreux échecs qui ont mis son projet à mal.
La troisième et dernière partie reprend un florilège d'articles déjà publiés précédemment sur le blog de l'auteur, Actu-Livres, et qui, dans leur ensemble, donnent une belle idée de l'actualité du livre et de l'édition de ces dernières années.

Le livre : enfer et paradis
est un ouvrage unique sur le monde de l'édition, qui intéressera tous ceux attirés par ce monde qui, de loin, apparaît comme paradisiaque, mais révèle de nombreux pièges à tous ceux qui tentent de s'y aventurer.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

19:11 Écrit par Marc dans Varence, Marc | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, edition, litterature belge, essais, marc varence, essais de societe | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

lundi, 02 mars 2009

Les inventeurs de maladies, manoeuvres et manipulations de l'industrie pharmaceutique (Die Krankheitserfinder: Wie wir zu Patienten gemacht werden) - Jörg Blech - 2003

bibliotheca les inventeurs de maladie

"Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent." C'est sur ce principe que le médecin Knock, dans la pièce Knock ou le Triomphe de la médecine de Jules Romains, fait enfin triompher la médecine sur le monde, càd. mettre tout le monde sous traitement. Et ce tiomphe a peut-être réellement eu lieu depuis. En tout cas c'est ce que pense un certain nombre de personnes.

Sur base d'un grand nombre d'articles parus dans de nombreuses revues scientifiques, le rédacteur scientifique allemand Jörg Blech mène son enquête sur les abus de l'industrie pharmaceutique qui semblent vouloir trouver une maladie pour tout le monde, y compris pour les gens sains. Et selon Blech, les lobbys pharmaceutiques n'hésitent pas à manipuler les instances médicales pour créer peu à peu de nouvelles maladies, par exemple en modifiant certaines normes biologiques, tels par exemple le taux du cholestérol dans le sang ou la tension artérielle, taux fixés de façon aléatoire et sans réelle justification scientifique. D'ailleurs le cas du cholestérol démontre bien comment on ne traite plus une maladie, mais un facteur de risque qui pourrait donner une maladie. De nombreux autres exemples sont donnés qui démontrent comment l'industrie a toujours essayé de trouver une maladie pour chaque molécule qu'elle fabriquait. Même des épreuves naturelles de la vie sont interprétées comme étant pathologiques. Au passage Jörg Blech s'attaque évidemment aussi au corps médical qui dans son ensemble est très complaisant envers les lobbys pharmaceutiques et donnent ainsi le quasi monopole du savoir et de l'éducation scientifique aux industries.

Cet essai de Jörg Blech interpelle le lecteur à tout instant, les exemples donnés sont clairs et facilement compréhensibles, et la conception que l'on peut avoir de la médecine va être totalement bouleversée.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Extrait :

...

La ménopause a beau être une phase naturelle dans la vie d'une femme, l'establishment médical ne l'a jamais considérée comme utile. « La ménopause est la période la plus désagréable dans la vie des couples, déclarait en 1910 le médecin slovaque Arnold Lorand. Pas seulement pour la femme qui est directement affectée, mais aussi, dans une mesure presque égale, pour l'homme qui doit user de la plus grande patience. » Par chance, le même Dr Lorand pensait avoir découvert un remède contre les désagréments de la ménopause. Des extraits d'ovaires de truie auraient ainsi eu la capacité de « repousser le vieillissement de quelques années » ou du moins d'« adoucir ses effets, lorsque l'âge terrifiant s'est d'ores et déjà installé ».

Peu après, dans les années 1940, les laboratoires pharmaceutiques se mirent à produire en grande quantité l'oestrogène si convoité, non plus à partir de porcins, mais à partir de l'urine de juments pleines (ce qui a donné son nom à un produit célèbre : le Premarin, dont l'origine est pregant mares urine). [...]

Il fallut pourtant attendre la parution aux États-Unis, en 1966, du best-seller Feminine Forever pour voir l'hormone sexuelle se transformer en une drogue de masse. Le jeune Robert Wilson, gynécologue new-yorkais, décrit dans cet ouvrage l'urine de jument comme un remède miracle, prometteur d,une jeunesse éternelle. « Pour la première fois dans l'histoire, les femmes, égales biologiques des hommes, peuvent prendre part aux promesses de demain... Grâce à la thérapie hormonale, elles peuvent compter sur un bien-être accru et une jeunesse durable.»

Robert Wilson accomplit également sa mission auprès du corps médical. « À 50 ans, il n'y a plus d'ovules, plus de follicules, plus de thèques, plus d'oestrogène – une véritable catastrophe galopante », assurait-il doctement dans une revue médicale en 1972. Heureusement, les oestrogènes viennent au secours de ces femmes. « Ni les seins, ni les organes génitaux ne se flétriront. Partager la vie de ces femmes sera particulièrement agréable, et elles ne deviendront ni bêtes ni vilaines.»

Ce que personne ne savait encore à l'époque, c'est que le laboratoire pharmaceutique Wyeth-Ayerst avait financé les dépenses de Wilson liées à la rédaction de son livre. Par la suite, l'entreprise sponsorisa également sa Wilson Research Foundation, dont les bureaux étaient situés sur Park Avenue, à Manhattan. En outre, elle rémunérait le médecin pour les conférences sur son abécédaire hormonal qu'il tenait devant des associations de femmes.

Ces relations ne furent rendues publiques qu'en 2002, par le fils de Robert Wilson, Ronald Wilson. Le laboratoire Wyeth-Ayerst, devenu depuis Wyeth, était alors le plus grand fabricant d'hormones au monde. Médecin à Zurich, Barbara Wanner commente : « Il est intéressant de remarquer que la définition de la ménopause comme maladie est apparue exactement au moment où étaient disponibles des hormones de synthèse susceptibles de traiter cette maladie nouvellement définie.

Des millions de femmes se sont laissé duper par cette propagande. Les oestrogènes furent décrits comme une substance indispensable à la vie – et le fait que beaucoup de femmes survivent pendant 40 ans sans cette substance ne fut même pas évoqué. En 1981, l'Organisation mondiale de la Santé se plia d'ailleurs à la nouvelle définition de la ménopause, la désignant comme maladie du déficit oestrogénique. Quant au fait que bien des femmes âgées sont en parfaite santé et qu'elles vivent en moyenne plus longtemps que les hommes, cela ne semblait pas être à l'ordre du jour.

...

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

INDEX - Société, essais

Ben Mhenni, Lina
- Tunisian Girl : Blogueuse pour un printemps arabe (2011), présentation
Blech, Jörg
- Les inventeurs de maladies, manoeuvres et manipulations de l'industrie pharmaceutique (Die Krankheitserfinder: Wie wir zu Patienten gemacht werden, 2003), présentation et extrait
Bouvard, Philippe
- Je suis mort. Et alors ?... (2009), présentation

Brami, Brigitte
- La prison ruinéee (2011), présentation
Graciet, Catherine et Laurent, Eric
- Le Roi prédateur (2012), présentation
K., Loriane
15 ans, clandestine (2008), présentation
Mandler, Louis

- L'humanité sans sépulture (2008), présentation et extrait
- Dévoration (2009), présentation et extrait
Simon, David
Baltimore  : une année dans les rues meurtrières  (Homicide: A Year on the Killing Streets), présentation
Varence, Marc

- Le Livre : enfer et paradis (2009), présentation





14:18 Écrit par Marc dans INDEX | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essais de societe | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!