jeudi, 06 janvier 2011

Il est parmi nous (He walked among us) - Norman Spinrad - 2003

bibliotheca il est parmi nous.jpgQui est réellement Ralf, ce comique prétendant venir du futur ? Un allumé sorti de nulle part décidé à faire carrière dans le show-business ou alors un messager venu nous prévenir des dangers que nous encourons. Et pourquoi « Le Monde selon Ralf », le talk-show qu’il anime à la télévision, est-il de plus en plus amer ?
Quand Texas Jimmy Balaban, son agent, l’a découvert sur les planches d’un café-théâtre de troisième zone, il était pourtant d’un drôle… Dexter D. Lampkin, un écrivain de science-fiction désabusé, et Amanda Robin, qui joue les coaches mystiques, pensaient avoir bien peaufiné le personnage. Le problème, c’est que Ralf ne sort jamais de son rôle. Comme s’il était son rôle. Comme s’il venait vraiment du futur… et quel futur ! Celui du genre catastrophique dans lequel la biosphère a été dévastée, l’air est devenu irrespirable, et où les derniers représentants de l’espèce humaine se sont réfugiés dans des centres commerciaux pressurisés. En bref un futur dans lequel l’humain a enfin réussi à détruire son espace vital, ne survivant qu’en sourcil dans l’attente de sa disparition totale.
Mais alors ? Ralf a-t-il été renvoyé dans le passé pour réveiller nos consciences ? Pour éviter le pire ? Est-il celui dont nous avons besoin pour traverser l’inévitable « crise de transformation » que nous devons affronter, càd. utiliser la technologie future non pas pour nous détruire pour nous améliorer ? Car ce qui est, est réel. Et nous ne pourrons y échapper...

Il est parmi nous de l’écrivain américain Norman Spinrad est un roman exceptionnel, long de 890 pages passionnantes, au sujet d’un bien étrange personnage, Ralf, dont personne ne saura jamais qui il est vraiment. Classé en tant que roman de science-fiction, ce roman va bien au-delà du genre, apportant par le personnage de ce comique hors du commun une réelle réflexion sur la société d’aujourd’hui, le roman passant d’un genre à l’autre en fonction de ce que le lecteur voudra bien croire et imaginer sur la nature réelle de Ralf. Et en effet Spinrad réussit à mettre en scène notre société de façon virtuose et incisive, avec intelligence et férocité face aux périls qui la guettent. Et plus particulièrement il s’attaque au monde du show-biz, au star-système, à la spiritualité de pacotille naissant un peu partout sous diverses formes et la masse de la population dont l’inconscient collectif est façonné par les divertissements bien formatés des médias de masse. Plus précisément Spinrad s’attaque avec une certaine hilarité au fandom de science-fiction qu’il considère, à raison, comme responsable de l’assez médiocre image du genre dans notre société. La plupart du temps c’est bien analysé, bien rapporté, souvent dérangeant. Et peu à peu à travers ce texte l’humanité nous apparaît bien loin de ses grands principes dans ce qu’elle est réellement : une navrante bande de macaques (dixit Ralf).
Le tout repose sur une belle galerie de personnages gravitant autour du mystérieux Ralf, un humour irrésistible souvent grinçant et beaucoup de noirceur. Quelques détours et longueurs inutiles nuisent quelque peu à l’ensemble, le style d’écriture outrancier et impropre de l’auteur peut déranger certains lecteurs, mais dans l’ensemble tous seront impressionnés par ce roman hors du commun.

Il est parmi nous est un grand roman, un texte exceptionnel d’un auteur qui l’est tout autant. Ce roman ne laissera personne indifférent !
 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : traduit de l’américain par Sylvie Denis et Roland C. Wagner, éditions J’ai Lu, 890 pages

Voir également :
- Jack Barron et l'éternité (Bug Jack Barron) - Norman SPinrad (1969), présentation

dimanche, 02 janvier 2011

Jack Barron et l’éternité (Bug Jack Barron) - Norman Spinrad - 1969

bibliotheca jack barron et l eternite.jpgDans un futur très proche, la société est dirigée par les intérêts économiques des grosses multinationales. Rien ne semble pouvoir se mettre sur leur chemin... sauf peut-être Jack Barron, véritable icône médiatique et présentateur de l’émission de télévision vue par plus de cent millions de spectateurs. Son nom : “Bug Jack Barron” et son principe : s’attaquer aux gros de ce monde suite à des plaintes émises durant l’émission par des particuliers.
Mais pour cet ancien révolutionnaire communiste ce sont avant tout les affaires qui comptent.  jusqu'à ce qu'il heurte de front les intérêts du tout-puissant Benedict Howards. Commence alors le feuilleton en direct d'un combat sans merci entre le pouvoir de l'argent et de la politique, et celui des médias. Mais la lutte peut-elle être équitable lorsque l'immortalité elle-même fait pencher la balance...

Si un jour était découvert le moyen de rendre l'homme immortel, mais à un prix effroyable, quelle force pourrait s'opposer au chantage de ceux qui en détiendraient le secret ? Tel est le sujet de ce roman Jack Barron et l'éternité de l’écrivain américain Norman Spinrad, oeuvre majeure de science-fiction parue initialement en 1969 et qui, par son sujet présenté dans un monde où seuls compte le pouvoir médiatique, est toujours d’une vive actualité. La vérité des choses ne compte que peu, mais plutôt l’image dont on en donne. Pour le personnage de Jack Barron, un cynique présentateur de télévision, il n’y a pas de doute à cela jusqu’au jour où l’horreur de cette vérité devient si insupportable qu’il ne peut plus fermer les yeux. Le roman impressionne du début à la fin, et au-delà de l’histoire et de ses sujets, par le développement de son personnage principal, mais aussi par son écriture vive, décapante et parfois très crue, finalement assez classique de la mode psychédélique des années 1960. Le lecteur est capté dès le départ par un suspense bien mené jusqu’à un dénouement grandiose et jubilatoire. 

Que va faire Jack Barron ? Quel secret se cache derrière l’immortalité promise ? C’est à découvrir au plus vite dans ce véritable chef-d’oeuvre de Norman Spinrad qu’est Jack Barron et l’éternité.


Pour commander ce livre :


AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

 
Présente édition : traduit de l'américain par Guy Abadia, éditions J’ai Lu, 17 novembre 2010, 380 pages

Voir également :
- Il est parmi nous (He walked among us) - Norman SPinrad (2003), présentation