jeudi, 29 mai 2008

Oscar et la dame rose - Eric-Emmanuel Schmitt - 2002

bibliotheca oscar et la dame rose

"Je m'appelle Oscar, j'ai dix ans, j'ai foutu le feu au chat, au chien, à la maison (je crois même que j'ai grillé les poissons rouges) et c'est la première lettre que je t'envoie parce que jusqu'ici, avec mes études, j'avais pas le temps. "
J'aurais pu aussi mettre : "J'aurais pu aussi bien mettre : On m'appelle Crâne d'Oeuf, j'ai l'air d'avoir sept ans, je vis à l'hôpital à cause de mon cancer et je ne t'ai jamais adressé la parole parce que je crois même pas que tu existes. Seulement si j'écris ça, ça la fout mal, tu vas moins t'intéresser à moi. Or j'ai besoin que tu t'intéresses. Ca m'arrangerait même que tu aies le temps de me rendre deux ou trois services"

Oscar, aussi appelé Crâne d’œuf à cause de sa calvitie, est un enfant de dix atteint d’un cancer et vit à l’hôpital pour enfants. Mais Oscar n’a plus que quelques jours à vivre et tente au mieux d’organiser le peu qui lui reste de vie. Mamie Rose est une infirmière qui lui rend quotidiennement visite, sa préférée. Une forte relation se noue entre les deux. Celle-ci l’incite entre autres à se confier à Dieu en lui écrivant des lettres afin de prononcer ses derniers souhaits et raconter sa vie dans cet hôpital. Oscar retrouve petit à petit la joie de vivre et noue de nouvelles amitiés avec d’autres enfants cancéreux. Et sur ce qui lui reste Oscar va tenter de mener une vie aussi complète que possible. Dans sa tête il compte que chaque jour équivaut à dix ans, et il mourra bien comme toute personne saine à 110 ans.

Paru en 2002 le court roman Oscar et la dame rose de l’écrivain et dramaturge français résidant en Belgique Eric-Emmanuel Schmitt attire immédiatement l’attention de part son sujet fort douloureux et sa forme très originale, le roman n’étant composé que des lettres que le petit Oscar rédige tous les jours à l’attention de Dieu. Et le style de ces lettres surprend par la joie de vivre qui en transparaît et par l’humour omniprésent. Eric-Emmanuel Schmitt réussit à rendre parfaitement la spontanéité d’un gamin de dix ans qui bien sûr ne connaît encore que bien peu de choses de la vie mais qui en comprend vite l’essentiel. Cet épatant roman pousse le lecteur tour à tour des larmes au rire à travers les situations décrites du point de vue d’Oscar et des nombreux personnages drôles et émouvants qui peuplent ses derniers jours pour se voir recevoir une belle leçon de vie et d’humilité.

Oscar et la dame rose
est un magnifique roman d’Eric-Emmanuel Schmitt, très touchant et drôle à la fois.

A lire !

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !