mardi, 24 avril 2007

La honte de Max Pélissier - Jean-Louis du Roy - 2004

bibliotheca la honte de max pelissier

Jaube, un vieux ans-abri bruxellois, décide un jour de quitter la capitale pour se réfugier à la côte. Il espère y trouver un endroit plus paisible pour y mener ses vieux jours. Et rapidement, après être arrivé sur place, il trouve une grande villa du nom de Cosy Nook au bord de la mer qui semble à première vue totalement abandonnée. Sans trop de problème il arrive à y pénétrer et s’y installe. Mais il ne doute pas encore qu’il sera le témoin involontaire d’une grande tragédie qui frappe la famille Pélissier, propriétaire de la villa et qui la fuit suite aux tragédies qui s’y sont déroulés. Jaube partagera jusqu’au bout tous les mystères de la famille Pélissier :  le testament d’un juif caché pendant la guerre, la recherche d’un tableau de Picasso disparu, le deuil impossible d’un enfant noyé, les affres d’une relation aux relents sado-masochistes, et un énorme scandale dans le milieu de l’art.
Les souvenirs de Cosy Nook s’entrechoquent avec le présent, jusqu’au dénouement inattendu de ce terrible drame familial.

La honte de Max Pélissier est un magnifique roman noir, le quatrième de l’écrivain belge Jean-Louis du Roy, décrivant une terrible tragédie familiale qui prend son origine dans le passé lors de la Seconde Guerre mondiale sous l’occupation allemande pour se poursuivre jusqu’à aujourd’hui. Depuis un contesté héritage d’un juif caché lors de la guerre jusqu’à la noyade de leur fils, on suit le personnage de Max Pélissier quand de nos jours tous ces problèmes cachés durant les ans sous des non-dits qui sont devenus monnaie courante au sein de sa famille, refont surface d’un coup. Avec comme fil conducteur une œuvre de Picasso disparue, Jean-Louis du Roy nous plonge avec beaucoup de cynisme et d’ironie dans cette très prenante intrigue qui nous mène entre la villa de Cosy Nook, les milieux de des sans-abris et ceux de l’Art, les clubs sado-maso, … tous les milieux dans lesquels les maux des Pélissier s’expriment. L’intrigue est habilement montée, le lecteur imagine le pire concernant chacun des personnages, et le dénouement final du mystère sera encore bien surprenant. Les personnages sont parfaitement décrits dans leur psychologie et l’univers familial des Pélissier, fait de multiples tabous et non-dits, est parfaitement rendu. Le tout baigne dans une ambiance glauque, très sombre qui accrochera le lecteur jusqu’à la dernière page.

La honte de Max Pélissier de Jean-Louis du Roy est un excellent roman très prenant et toujours surprenant.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

14:12 Écrit par Marc dans Roy, Jean-Louis du | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : litterature belge, romans de mystere, romans noirs, jean-louis du roy | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!