mercredi, 04 juin 2008

Pavane - Keith Roberts - 1968

bibliotheca pavane

A quoi ressemblerait notre société si l’Histoire avait été différente ? Imaginez un monde soumis au règne absolu de l’Eglise catholique romaine, un monde qui serait empêtré dans un immobilisme léthargique…
1588 : la Reine Elisabeth d’Angleterre est assassinée laissant le pays dans un état de guerre civile. L’Espagne en profite et envoie en juillet de la même année son Invincible Armada à l’assaut de cette terre hérétique convertie quelques années plus tôt à l’Eglise anglicane. Et c’est un succès ! Depuis ce jour L’Eglise catholique sous l’autorité du pape va étendre son influence à travers le monde.
20ème siècle. Le monde n’est pas tel qu’on le connaît en réalité. L’avancée technologique a été condamnée comme démoniaque par l’Eglise. Des locomotives à vapeur disputent les routes aux cavaliers ; les nouvelles sont transmises par des réseaux de sémaphores ; la chasse aux sorcières continue à faire ses nombreuses victimes, et les seigneurs féodaux appuient leurs révoltes de sciences impies comme l’électricité et la chimie.
L’Histoire a définitivement changé de cours.

Pavane de Keith Roberts, publié en 1968, est un impressionnant recueil de sept nouvelles uchroniques, publiés à l’origine séparément à partir du numéro de juillet 1966 du magazine Science-Fantasy, se déroulant dans une Angleterre du 20ème siècle qui aurait pu exister, si certains événements historiques avaient évolués un peu différemment. De par ces sept nouvelles Keith Roberts essaie de toucher un peu à tous les domaines de la société qu’il a imaginée. Toutes sont indépendantes l’une de l’autre même si certains liens subsistent. Le titre de Pavane fait référence à une danse de court du XVIe siècle, dansée près du sol par des couples disposés en cortège indiquant le mouvement de danse des événements historiques qui ici se replacent différemment pour donner un monde différent. Le livre est d’ailleurs divisé en six mesures et un code pour rappeler cette danse.
Si les nouvelles sont toutes très réussies le lecteur se plaindra cependant d’un manque de cohérence ou de lien entre les différentes histoires. L’uchronie par Keith Roberts est magnifiquement illustrée mais reste cependant assez peu crédible. En effet il est difficile de croire que les événements de 1588 aient pu réussir à mettre un terme à progrès scientifique, même s’il est vrai que la première révolution industrielle a eu lieu en Angleterre. Keith Roberts semble faire preuve d’une arrogance et fierté britannique un peu trop marquée et qui risque de fortement déplaire à de nombreux lecteurs. Il reste cependant la possibilité de voir dans la démarche de l’auteur avant tout une critique des sociétés religieuses en général.

Malgré certaines critiques, Pavane reste cependant un bel exemple de littérature uchronique devenu un classique du genre.

Liste des nouvelles reprises dans Pavane :
- La Lady Margaret (The Lady Anne / The Lady Margaret, 1966)
- Le signaleur (The signaller, 1966)
- Frère Jean (Brother John, 1966)
- Le bateau blanc (The white boat, 1966)
- Seigneurs et gentes dames (Lords and ladies, 1966)
- Corfe gate (Corfe gate, 1966-1968)
- Coda (Coda, 1968)

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !