jeudi, 18 février 2010

Une parfaite journée parfaite - Martin Page - 2002

bibliotheca une parfaite journee parfaite

La vie est dure, et le le narrateur s'en convainc tous les jours dès le lever où qu'une seule idée lui vient en tête et ne le lâche plus de toute la journée : se suicider. Pourquoi pas une belle décharge d'un 357 Magnum dès l'aube : "Quitte à perdre quelques minutes de sommeil, je préfère me tuer avant les informations. Après, ça va mieux...". Mais se vie n'est pas si dure que cela, elle est juste terriblement ordinaire. Et rempli d'ennui et de désespoir il ne rêve qu'à une seule chose : y mettre un terme. Mais se tuer n'est pas si évident. D'abord il faut faire le pas, et puis il y a la méthode... les méthodes. Et le narrateur nous fait part de toutes les manières possibles qu'il a envisagé, de ses actes manqués, alors que sa vie continue sans cesse dans le même ennui. C'est tellement facile de passer à l'acte, mais peut-être pas si évident que cela...

Une parfaite journée parfaite, paru en 2002, est le second roman de Martin Page après Comment je suis devenu stupide (2000). Dans ce premier roman l'auteur avait déjà fait preuve d'un fort talent littéraire ainsi que d'un humour bien particulier: très noir, absurde et corrosif. Ce roman-ci a été écrit par l'écrivain au même moment et s'inscrit dans la même lignée que le précédent. Comme l'auteur le dit lui-même, ce roman reflète sa propre vie ou plutôt ses états d'^âmes à une époque où il étudiant et ne savais se positionner dans le monde et jouer les rôles qu'impose le jeu social. A cette époque, la mode était aussi à l'autofiction, ainsi Martin Page a fait une autofiction à sa manière, une autofiction imaginative. Et ainsi il se représente dans cet étonnant roman pour traiter que tout individu peut connaître dans cette société, ainsi que sur les mécanismes compensatoires à mettre en œuvre pour ne pas sombrer, dont la création, l'humour et la musique. Malgré son sujet le texte est loin d'être triste. L'auteur nous sert ce récit dans une langue vivante, pleine de métaphores et d'autres belles trouvailles stylistiques qui tirent le livre vers le poétique, et cela pour une lecture qui s'avère être des plus jouissives. Il ne s'agît qui déprime à se suicider, non, il tente de mettre fin à ses jours avec entrain. Et cela pour le plus grand bonheur du lecteur qui suit avec grand plaisir les réflexions du narrateur. Le contraste entre la noirceur du sujet et le traitement qui en est fait peut parfois déranger, et de ce fait, certains n'accrocheront peut-être pas à cette lecture.

Une parfaite journée parfaite de Martin Page est un roman étonnant, original et absurde à plus d'un titre.

A lire !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr   -  PRICEMINISTER.com


Présente édition : Editions Points, 14 janvier 2010, 111 pages

10:36 Écrit par Marc dans Page, Martin | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martin page, litterature francaise, suicide, romans psychologiques | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!