lundi, 18 avril 2011

Coup de foehn - Franck Membribe - 2011

coup de foehn, franck membribe, romans policiers, litterature francaise, seconde guerre mondiale, suisseSarah, 16 ans est une jeune française de Marseille, étouffée par sa mère et qui a enfin l’occasion de s’évader en partant en séjour linguistique dans un village du canton de Zürich. Le but est de servir de fille au pair à l’éducation des enfants de la puissante famille Gründlich, établie depuis plusieurs générations dans cette reculée vallée proche de Zürich. D’ailleurs ce lieu n’est pas un hasard pour Sarah, son grand-père habitait la vallée avant de disparaître durant la Seconde Guerre mondiale. Mais en fait de bouffée d'oxygène, elle respire le fœhn, ce vent helvétique qui rend fou et qui viendra déloger le fantôme de son aïeul disparu en 1943.  Aidée de Johann, journaliste local à la jambe raide, dont elle s'éprend furieusement, elle lèvera le voile sur l'un des épisodes des plus sinistres de l'histoire suisse : la neutralité bienveillante et lucrative envers les Nazis.

Le roman policier Coup de foehn de l’écrivain français Franck Membribe nous fait redécouvrir par les yeux d’une adolescente la triste réalité suisse durant la Seconde Guerre mondiale, ses affaires cachées par une neutralité de façade lors d’une des plus sombres périodes du siècle passé. Et l’intérêt de cette courte histoire vient surtout par sa narration faite par une adolescente insouciante, encore irresponsable et qui peu à peu commence à apprendre les conséquences d’actes irréfléchies en se penchant sur l’histoire de sa famille. L’auteur réussit à rendre le style adéquat au personnage, au point que l’on y croit réellement. Le résultat en est un roman drôle, léger et grave à la fois, squi se lit avec un immense plaisir et qu’on aurait aimé être un peu plus long.

Coup de foehn de Franck Membribe est un roman à découvrir, léger et grave... un excellent divertissement !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions Krakoen, 28 février 2011, 212 pages