mardi, 22 mai 2007

Les fantômes d’Ombria (Ombria in Shadow) - Patricia A. McKillip - 2002

bibliotheca les fantomes d ombria

La cité d’Ombria va de mal en pis. Elle sombre petit à petit dans la décadence comme si touchée par une terrible malédiction. Tout se déteriore de jour en jour. Et de plus, le prince d’Ombria vient de décéder alors que Kyel, son fils et héritier du trône, n’est encore qu’un enfant et laisse ainsi la cité dans l’instabilité politique. D’ailleurs la cruelle Domina Pearl, surnommée la Perle Noire, intrigue partout pour vite reprendre les pouvoirs en tant que régente. Des liens familiaux lui donnent en effet droit à ce titre. Mais beaucoup de mystères planent autour de cette vieille dame, sorcière et empoisonneuse, qui semble aussi vieille que la cité elle-même. La noblesse prépare un coup d’état pour y installer le prince Duncan, enfant bâtard et héritier possible du trône. Or celui-ci, qui pourrait passer pour un sauveur aux yeux de tous, passe son temps à peindre les rues de la cité décadente et voue une loyauté infinie à Kyel, et donc, et à contre-cœur, à la régente.
Mais quelque part en dessous des ruelles obscures d’Ombria se dresse une cité enfouie comme un reflet spectral peuplé par les fantômes du passé d’Ombria. C’est là que vit Faey et sa création, Mag, une poupée de cire vivante. Cette dernière, en quête de vie humaine, va de plus en plus se mêler des affaires de la cité du dessus en vue de modifier le cours du destin de la cité et de ses régnants.

Les fantômes d’Ombria, paru en 2002, est un roman peu commun du genre de la fantasy de l’auteur américain Patricia A. McKillip. Le tout ressemble à un conte de fées, mais un conte gothique, sombre à souhait et où jamais rien n’est ce qu’il paraît. Tout se passe dans un monde étrange, une mystérieuse et fascinante cité qui ne cesse de mourir pour renaître aussitôt, fait d’ombres et de mystères de toutes sortes. L’ambiance sombre est très réussie. La riche et poétique prose de Patricia A. McKillip, ainsi que le rythme qu’elle impose au récit, rend la lecture du roman très envoûtante, un peu comme si on se trouvait avec les personnages quelque part entre rêve et réalité. Si beaucoup d’éléments du récit sont de parfaits stéréotypes du genre de la fantasy Patricia A. McKillip réussit cependant avec beaucoup de talent à surprendre sans cesse.

Les fantômes d’Ombria est un très beau roman de fantasy et présente une lecture très agréable.

Un roman à découvrir.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

15:18 Écrit par Marc dans McKillip, Patricia A. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fantasy, contes, patricia a mckillip, litterature americaine, fantastique | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!