mardi, 27 décembre 2005

Je suis une légende (I am Legend) - Richard Matheson - 1954 - extrait

Petit extrait choisi du début de ce roman:

"Janvier 1976.

Lorsque le ciel - comme c'était le cas ces jours-ci - était nuageux, Robert NEville ne se rendait pas toujours compte de l'approche du soir, et parfois ils auraient pu envahir les rues avant qu'il ne fût rentré chez lui.

S'il avait eu l'esprit plus précis, il aurait pu calculer approximativement le moment de leur arrivée; mais il avait gardé la vieille habitude de s'en remettre à la couleur du ciel. Par temps couvert, cette méthode n'était pas sûre et c'est pourquoi, ces jours-là, il préférait ne pas s'éloigner de sa demeure..."


Voir également:
- Je suis une légende (I am Legend) - Richard Matheson (1954), présentation

jeudi, 22 décembre 2005

Je suis une légende (I am Legend) - Richard Matheson - 1954

Robert Neville n'est pas un héros et ne veut pas en être un, cependant les temps changent, et aussi les gens autour de lui. En effet, le pays semble envahi par une étrange épidémie dû à de mystérieuses tempêtes de poussières qui répandent un virus incurable qui transforme les gens en vampires, les obligeant à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons de soleil. Neville, quant à lui, semble immunisé, il est toujours humain, mais il semble être le seul survivant à cette effroyable maladie. Ainsi il organise sa vie, seul, dans une cité abandonnée. Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, transformée en véritable forteresse le protégeant contre cette horde sanguinaire des visages familiers de ses anciens voisins. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, dernier survivant d'une espèce faisant désormais partie de l'histoire. Le jour, il profite pour tuer un maximum de ses ennemis, qui semblent hélas, si nombreux, tout en essayant de faire de vaines recherches avec ses très maigres moyens, pour comprendre ce qui s'est passé, voir trouver un remède. Mais les vampires évoluent, créant petit à petit une nouvelle société, dans laquelle Neville n'est plus qu'une légende.

Richard Matheson, auteur américain de science-fiction surtout connu pour ses nouvelles, a écrit avec "Je suis une légende", un véritable roman culte du genre, gore à souhait et très impressionant de tous points de vue. Le style de Matheson ainsi le rythme qu'il impose à son récit, angoissent et terrifient le lecteur. Hélas il y a certains défauts dans l'histoire. Lors des recherches de Neville, il est difficile à croire que celui-ci ne constate que si tardivement que les rayons de soleil ne font pas que fuir les vampires, mais les tue également. Cela paraît tellement évident au lecteur que celui-ci peut être étonné de l'ignorance de Neville. De plus certaines scènes, comme celle où Neville ne parvient pas à rentrer chez lui avant la tombée de la nuit et où il doit se battre avec ses poings contre une horde de vampires, ne sont pas crédibles.

Voir également:
- Je suis une légende (I am Legend) - Richard Matheson (1954), extrait


11:06 Écrit par Marc dans Matheson, Richard | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : richard matheson, science-fiction, fantastique, horreur, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!