vendredi, 13 février 2009

Un enfant de l’amour (A Love Child) - Doris Lessing - 2003

bibliotheca un enfant de l amour

1939. James Reid part pour l’Inde en soldat plein d’idéaux dans la tête et bien loin de se douter de ce qui l’attend. Pourtant son père est un rescapé de la bataille de la Somme, James pourrait donc s’attendre à l’horreur, mais il n’en est rien. Avec son régiment, il suit tranquillement ses entraînements jusqu’à ce jour d’été, le jour de l’embarquement pour la guerre. Déjà ce voyage en fond de cale est un véritable calvaire et se déroule quelque part entre solitude, ennui et fortes maladies. Mais lors d’une escale au Cap, au beau milieu de toute cette horreur, James Reid croit pourtant découvrir l’amour en la personne de Daphne, une épouse de militaire qui l’héberge. Il voit en elle la femme idéale, véritable nymphe issue des romans qu’il a tant aimés. Une relation va naître et durer quatre jours… jusqu’à ce que reparte le bateau de Reid. Arrivé en Inde, Reid n’arrive à se défaire de cette amour connu en Afrique. Aux marins qui arrivent, il demande des nouvelles de cette blonde qui reçoit toujours les soldats en escale, et finit par apprendre qu’elle est tombée enceinte… de lui. Ce fils, son fils, va devenir peu à peu son obsession durant toutes les années de guerre… dans l’espoir de peut-être un jour le voir.

Un enfant de l’amour de l’écrivaine britannique Doris Lessing est une nouvelle, ou court roman, paru en version originale en 2003 dans une édition comprenant également la nouvelle Les Grand-mères. En français ces deux textes ont été publiés de façon indépendante, leurs histoires n’étant nullement liées.
Dans ce texte Doris Lessing nous livre un poignant récit de guerre, d’amour et de désillusion confrontant un jeune héros à la terrible réalité de la vie. Le personnage de James Reid sera d’ailleurs à jamais tourmenté par ces quatre jours au Cap, ce moment perdu dont bien entendu il ne retrouvera rien. Hélas le texte laisse cependant un certain sentiment de vide après lecture. Le texte manque de quelque chose et l’on comprend pourquoi il n’a pas été publié de façon indépendante en version originale, le texte ne se suffisant pas pour exister ainsi seul.

Un enfant de l’amour de Doris Lessing raconte une belle histoire d’un homme perdu dans les méandres de l’amour et de la guerre, mais déçoit quelque peu par un certain manque de fond.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Les Grand-mères (The Grandmothers) - Doris Lessing (2003), présentation

dimanche, 21 octobre 2007

Les Grand-mères (The Grandmothers) - Doris Lessing - 2003

bibliotheca les grand-meres

A Baxter's Teeth, paisible lieu au bord de mer, se retrouvent deux familles qui ne semblent en former qu'une et qui parassent vivre un bonheur parfait. Ces deux familles sont composées de Roz et Lil, les deux grand-mères, entourés par leurs fils respectifs Tom et Ian et leur petites-filles. Roz et Lil se connaissent depuis leur enfance et sont devenus inséparables depuis, emménageant même avec leurs maris et enfants dans la même rue de Baxter'sTeeth. Mais cette forte relation entre les deux fait peu à peu fuir les deux maris et la famille unie qu'ils forment aujourd'hui semble aussi trop hermétique pour les belles-filles de Roz et Lil qui ont le plus grand mal de s'y intégrer. Et c'est ainsi que ce bonheur idyllique va basculer le jour où débarque à Baxter'sTeeth Mary, la femme de Tom, en pleine colère.

Les Grand-mères
est un court roman qui dans la version originale a été publié en 2003 dans un recueil de quatre nouvelles également appelé The Grandmothers. Pour l'écrivaine anglaise Doris Lessing, lauréate du Prix Nobel de littérature en 2007, elle quitte un peu ses récits sur l'Afrique qui ont pourtant fait sa renommée pour nous raconter une histoire bien plus intimiste au sein d'une famille britannique privilégiée.
Il s'agît en effet ici d'une chronique de famille qui retrace la vie des deux personnages principaux, Roz et Lil, et l'influence de leur relation fusionnelle et souvent dévastatrice sur toute leur famille et leur entourage en général. Cette relation devient si forte et unit à un point tous les membres de la famille que le tout semble vivre dans son propre monde, et ceux qui essaient de s'en échapper, tel Harold l'un des maris des grand-mères, s'excluent involontairement à jamais. Doris Lessing utilise de nombreux clichés du parfait bonheur, par exemple vie paisible sous le soleil au bord de mer, une belle famille bien unie, pour ensuite nous surprendre en nous décrivant les travers cachés derrière. L'écriture est simple et Lessing nous raconte les choses sans concessions, notamment l'amour sous toutes ses formes que ce soit conjugal ou même quasi incestueux. Les personnages sont bien peu attachants créant un volontaire distancement entre le lecteur et les lecteurs, car eux aussi ne sont pas conviés dans ce petit monde familial.

Les Grand-mères est un excellent court roman, souvent dérangeant, de la part de Doris Lessing, Prix Nobel de littérature en 2007.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Un enfant de l’amour (A Love Child) - Doris Lessing (2003), présentation