jeudi, 13 janvier 2011

Gone Baby Gone - Dennis Lehane - 1998

bibliotheca denis lehane gone baby gone.jpgLes deux enquêteurs privés Patrick Kenzie et Angela Gennaro sont chargés de retrouver une petite fille de quatre ans, Amanda McCready, disparue mystérieusement. Très ils se rendent compte que la mère de celle-ci, une droguée qui de plus ‘deale’, semble bien peu concernée par ce qui arrive à sa fille. Et au fil de leur enquête les deux détectives découvrent même qu’elle pourrait bien être la cause  de ce drame. Elle aurait en effet détourné deux cent mille dollars de son fournisseur de came à présent derrière les barreaux, et ce dernier se serait vengé de son ‘employée’ en kidnappant sa fille. Dès lors plus personne ne donne cher de la peau de la petite Amanda, enlevée par vengeance, coincée dans un engrenage sinistre par des criminels endurcis et corrompus.

Gone Baby Gone de l’auteur américain Dennis Lehane est le quatrième de la série mettant en scène les deux enquêteurs Patrick Kenzie et Angela Gennaro autour d’une sombre histoire de disparition d’enfant. Le récit démarre certes lentement pour rapidement donner ce qui se fait de mieux dans le genre du roman noir. C’est sombre, violent et sordide, toujours bien mené avec un beau suspense qui plonge le lecteur une nouvelle fois dans ces quartiers ouvriers de Boston, si chers à l’auteur. On y retrouve un monde en marge, délaissé par les autorités et qui survit tant bien que mal dans la misère et parmi les trafics en tout genre. L’histoire, celle d’une vie d’enfant gâchée, est émouvante et souvent même révoltante.
Toutefois, même si ce roman est assez parfait dans sa forme, il existe dans la bibliographie de Dennis Lehane des romans bien plus profonds, mieux travaillés et marquants que celui-ci.

A noter que ce roman a été adapté en 2007 au cinéma par l’acteur et réalisateur américain Ben Affleck.

Gone Baby Gone est un roman noir très captivant de la part de Dennis Lehane, même si ce n’est pas l’un de ses meilleurs.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition
: traduit de l’américain par Isabelle Maillet, Editions Rivages/Noir, 14 novembre 2007, 560 pages

Voir également :
- Shutter Island - Dennis Lehane (2003), présentation

 

dimanche, 31 janvier 2010

Shutter Island - Dennis Lehane - 2003

bibliotheca shutter island

"3 mai 1993

Il y a des années que je n'ai pas revu l'île. La dernière fois, c'était du bateau d'un ami qui s'était aventuré dans l'avant-port ; je l'ai aperçue au loin, par-delà le port intérieur, enveloppée d'une brume estivale, pareille à une tache de peinture laissée par une main insouciante sur la toile du ciel.
Je n'y ai pas remis les pieds depuis plus de vingt ans, et pourtant, Emily affirme (parfois pour rire, parfois le plus sérieusement du monde) que c'est comme si je n'en était jamais parti (...)."


Shutter Island est un îlot au large de Boston qui abrite un hôpital psychiatrique, du nom d'Ashecliffe, semblable à une forteresse accueillant des malades atteints de troubles mentaux graves et coupables de crimes abominables. L'établissement se veut pratiquer une médecine expérimentale et agît pour cela dans un certain secret. Un matin de septembre 1954, le marshal Teddy Daniels et son équipier Chuck Aule débarquent sur l'île pour enquêter sur l'évasion d'une certaine Rachel Solando, une jeune femme internée après avoir tué par noyade ses trois enfants. Comment a-t-elle pu sortir de sa cellule fermée à clef de l'extérieur ? Aucun indice n'est présent, le personnel a bien suivi les procédures et rien n'est à redire contre quiconque, sauf peut-être une note, laissée par la fuyarde, sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres, sans signification apparente. Est-ce l'oeuvre incohérente d'une malade ou alors un cryptogramme, menant à une véritable piste à suivre pour les policiers ? Pour Teddy Daniels, grand amateur d'énigmes, cette note n'est pas un hasard. Mais les problèmes de l'enquête sont ailleurs. Dès leur arrivée les deux policiers perçoivent l'étrange et oppressante ambiance de ce lieu isolé. Ils comprennent vite que personne ne les aidera dans leur mission et ils se posent de nombreuses questions : quel rôle jouent sur l’île les médecins qui dirigent cet hôpital et quelles méthodes expérimentent-ils sur leurs patients ? À quoi sert le phare qui domine l’îlot et dont l’entrée semble inaccessible ? Persuadés que l’évadée a bénéficié de complicités, les deux marshals vont ruser pour découvrir tout ce qu’on leur cache. Mais la tempête qui surgit les coupe définitivement du continent et les deux policiers ne peuvent que compter sur eux-mêmes. Petit à petit, ce drame fait ressurgir chez Teddy des éléments de son passé : il a connu la douleur de perdre sa femme dans un incendie criminel. Mais lorsque Chuck Aule découvre que le pyromane responsable des malheurs de son collègue se trouve interné sur l’île, il s’interroge sur Teddy : celui-ci est-il venu pour enquêter ou pour se venger ?
Les deux policiers s'enfoncent de plus en plus dans ce mystère, de plus en plus opaque et angoissant, et cela jusqu'au choc final de la vérité. Une vérité qui ne laissera personne indemne.

Shutter Island
de l'écrivain Dennis Lehane sort en 2003 et s'impose d'emblée comme l'un des plus grands romans noirs de ce 21ème siècle.Le succès est à la fois critique et populaire, et après lecture de ce roman, pas de doute à avoir, je n'ai que rarement été aussi impressionné. L'intrigue de départ semble classique : deux policiers débarquent sur le lieu d'un crime, une évasion d'un hôpital-pénitencier, et retrouvent des indices et énigmes qui les font avancer. Mais dès les premières pages c'est avant tout une ambiance terriblement angoissante qui s'impose, de celles qui étouffent et dont on ne voit comment on puerait s'en sortir. Les mystères sont omniprésents, l'hôpital cache quelque chose d'horrible, de maléfique, dont personne ne peut encore deviner la nature. Vient s'ajouter à cela la personnalité complexe du personnage principal, le marshal Teddy Daniels, au passé trouble, et qui peu à peu se révèle au lecteur. Lui aussi a des secrets, il cache des choses. Dennis Lehane met ainsi en scène la lente descente aux enfers de son personnage vers les tréfonds de l'âme humaine, et nous faisant vivre toutes ses angoisses dans un style de narration proche d'un cauchemar. L'intrigue est solide, les dialogues percutants, tous les personnages tiennent la route et se développent en profondeur. Après de nombreux tourments, provoqués par la lecture, Lehane réserve finalement au lecteur une fin époustouflante qui laisse tout simplement pantoise.  Et le roman d'un coup prend encore une dimension supplémentaire, imprévisible et difficilement imaginable.


Le roman a été adapté au cinéma en 2010 sous la direction du réalisateur Martin Scorsese, avec l'acteur américain Leonardo Di Caprio dans le rôle principal.

Shutter Island
de Dennis Lehane est un grand roman, parfait de tout point de vue, angoissant et terrifiant, qui ne laissera personne indifférent.


Un roman à lire et relire !

Un véritable chef-d'oeuvre !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com


Présente édition
: traduit de l'anglais par Isabelle Maillet, Editions Payot & Rivages, 16 septembre 2009, 392 pages

Voir également:
- Gone Baby Gone - Dennis Lehane (1996), présentation