mardi, 23 août 2011

La chute de la flèche (Arrow’s Fall) - Mercedes Lackey - 1988

fantasy,litterature americaine,mercedes lackey,trilogie des fleches,les herauts de valdemar, la chute de la flecheElspeth, la jeune princesse, est en âge de se marier et Talia est envoyé en mission par la reine Selenay pour s'assurer des intentions d'un des prétendants à la réputation douteuse, le prince Ancar. Pourtant Talia et la Reine sont loin de se douter que leur méfiance est à se points fondée. La jeune femme découvre qu'une magie ancienne et honnie menace le royaume. Pour la contrer Talia devra surmonté de terribles épreuves qui manqueront de briser son corps et son esprit. Heureusement Talia n'est pas seule, elle peut compter sur son loyale Compagnon et sur les autres Hérauts.

La chute de la flèche est le dernier tome de cette trilogie du cycle des Flèches de la Reine. Hélas d’autres romans viennent compléter cette saga que sont Hérauts de Valdemar.
Je dis bien ‘hélas’, car ce tome-ci est encore plus mauvais que les précédnets, en accumulant encore plus de platitudes et d’invraisemblances que les précédents. Ou alors est-ce une impression résultant d’un certain ras le bol. Marre aussi de voir ces personnages penser et agir comme s’il s’agissait de personnages de séries télés pour ados.
Evidemment cela reste toujours assez divertissant, mais mieux vaut ne pas être trop exigeant. Ce roman s’adresse biensûr à un public adolescent, un peu fleur bleue, mais même là, de bien meilleures choses existent.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : traduit de l’américain par Rosalie Guillaume, éditions Milady, 5 décembre 2008, 282 pages

Voir également :
- L'envol de la flèche (Arrow's Flight) - Mercedes Lackey (1987), présentation
- Les flèches de la Reine (Arrows of the Queen) - Mercedes Lackey (1987), présentation

jeudi, 16 juillet 2009

L'envol de la flèche (Arrow's Flight) - Mercedes Lackey - 1987

bibliotheca l envol de la fleche

Après les aventures relatées dans Les flèches de la Reine (Arrows of the Queen, 1987), Talia reçoit enfin son uniforme blanc d'Héraut. Elle part pendant un an en mission de probation avec son fidèle Compagnon Kris, l'ami de Dirk dont elle est secrètement amoureuse. Mais hélas elle se rend vite compte que ses dons, dont celui de l'Empathie, ne fonctionnent guère aussi bien que tout le monde le pensait et elle se voit vite submergée par les émotions des autres au risque de perdre tout contrôle. De plus elle est victime de multiples commérages l'accusant d'utiliser ses pouvoirs pour influencer les gens l'entourant et sur sa capacité de tenir un rôle aussi important que celui de Héraut. Elle devra absolument apprendre à contrôler ses pouvoirs sans faire de mal à autrui et s'imposer en sa position délicate. Mais pour y arriver, Talia devra surmonter de nombreuses épreuves.

L'envol de la flèche de Mercedes Lackey est le second tome du cycle des Flèches de la Reine, cycle faisant partie de l'immense univers fantasy des Hérauts de Valdemar. Ce roman est suivi du tome 3 : La chute de la flèche (Arrow's Fall, 1988). Le parcours initiatique de la jeune Talia continue et le lecteur la retrouve ici enfin nommée Héraut de la Reine. Hélas, si déjà le premier tome n'est guère original et contient des défauts, ici le tout s'aggrave. Déjà d'un point de vue structure le texte n'est qu'une suite d'aventures (attaque de brigands, épidémie, ...) qui mène à une fin attendue et sans surprise, et cela sans jamais atteindre un quelconque sommet en suspense ou tension. De nombreux éléments qui peuvent pourtant paraître importants sont négligés ou tout simplement bâclés, comme par exemple le retour de Talia vers ses origines. D'autres scènes sont incrédibles, tel une ridicule bataille contre des brigands en nombre bien supérieur. Par contre l'auteur met le poids sur les émois amoureux de Talia qui connaissent ici un développement digne d'un roman à l'eau de rose. Ses problèmes psychologiques ne valent guère mieux.
Ce qui déçoit avant tout, c'est que l'on se rend vite compte qu'il y avait pourtant matière à en faire un bon roman de fantasy. Dommage que Lackey ne s'y soit pas mise plus sérieusement.

L'envol de la flèche est une suite qui manque un peu de tout pour ne finalement palire qu'aux inconditionnels des Hérauts de Valdemar. A réserver avant tout à un public jeune.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

 

Voir également :
- Les flèches de la Reine (Arrows of the Queen) - Mercedes Lackey (1987), présentation
- La chute de la flèche (Arrow's Fall) - Mercedes Lackey (1988), présentation

lundi, 19 janvier 2009

Les flèches de la Reine (Arrows of the Queen) - Mercedes Lackey - 1987

bibliotheca les fleches de la reine

Talia n'a que treize ans lorsqu'elle s'enfuit de la ferme où elle est née pour échapper à un mariage forcé. La vie d'épouse docile n'est pas encore pour elle, en effet elle ne cesse de penser à toutes les légendes entourant les Hérauts de Valdemar et ne souhaite qu'une seule chose: devenir l'un d'eux. Et tel dans un rêve, dès sa fuite, elle rencontre un Compagnon, un cheval blanc de légende qui choisit les Hérauts, et donc la choisit elle. Talia se retrouve alors projetée dans un monde qui est bien différent du sien : la cour de Valdemar et l'école des Hérauts. Elle doit y être plus qu'une simple élève à la découverte de ses talents surnaturels. Car elle est appelée à devenir Le Héraut de la Reine, son amie, sa sœur, sa gardienne, sa conseillère. Hélas la reine, Elspeth de son nom, est une personne insupportable et imbu de sa personne, soumise à des influences néfastes au royaume. Et pour Talia cela lui vaut de mystérieux ennemis, anonymes mais tout-puissants : on la persécute, on tente de lui faire peur et de la rendre folle, on cherche à la tuer. Elle doit se battre, et, vaincre ou mourir.

Les flèches de la Reine, premier roman publié de l'écrivaine américaine Mercedes Lackey, est le premier tome du cycle des Flèches de la Reine suivi des romans L'envol de la flèches (Arrow's Flight, 1987) et La chute de la flèche (Arrow's Fall, 1988), lui-même premier volet d'une saga infinissable constituée de multiples trilogies et ayant tous pour point commun l'univers créé ici autour des Hérauts de Valdemar. Comme le résumé indique clairement il s'agît ici de fantasy, mais aussi et avant tout, d'un roman de pour les plus jeunes, jeunes adolescents de préférence. Comme souvent chez Lackey le héros principal est un jeune adolescent, féminin de préférence qui doit évoluer dans un monde de mâles, et qui est toujours incompris par son entourage avant d'être sauvé par quelqu'un de bien supérieur qui lui reconnaît enfin sa vraie valeur, ici le Compagnon Rolan. Et donc évidemment le tout ne vole pas bien haut : l'univers est certes cohérent mais sans originalité par rapport à tout ce qui existe dèjà dans le domaine de la fantasy, le tout est très manichéen du fait que tout personnage est soit très bon ou alors très méchant, et l'écriture plutôt simple souffre de plus d'une certaine maladresse (parfois sauvée dans la traduction française).

Il n'empêche que le tout rest bien agréable à lire, donne même un peu envie de lire la suite, et s'il n'apporte absolument rien de neuf, il a au moins le mérite de divertir, en tout cas et surtout pour un public adolescent.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Voir également :
- L'envol de la flèche (Arrow's Flight) - Mercedes Lackey (1987), présentation
- La chute de la flèche (Arrow's Fall) - Mercedes Lackey (1988), présentation