mercredi, 12 novembre 2008

Sculpteurs de ciel (Carve The Sky) - Alexander Jablokov - 1991

bibliotheca sculpteurs du ciel

XXIVeme siècle. Lord Monboddo, grand collectionneur d'oeuvres d'art, et son sénéchal Anton Lindgren réussissent à mettre la main sur une magnifique statuette du Christ dans son suaire, une oeuvre qui semble avoir été faite par le génial artiste Karl Ozaki, mort il y a vingt ans. Mais outre sa beauté en soi, la statuette a la particularité d'être incrustée de ngomite, un minéral rarissime dont on prétend qu'il avait été synthétisé par une race disparue ayant maîtrisé le voyage interstellaire. Et l'intérêt évident pour Lord Monboddo sera de retrouver la masse de ngomite sur laquelle Karl Ozaki a prélevé les fragments ornant son Christ. Mais il n'est guère le seul à vouloir retrouver cet immense trésor, ce minéral rarissime va en effet attiser les convoitises de nombreux groupuscules humains issus des différentes colonies du système solaire et d'au-delà. De plus une secte mystérieuse, les Frères dépossédés, dérobe aux quatre coins du monde d'étranges objets en lien avec le Christ d'Ozaki. Une chasse qui, de Naples à la Ceinture des astéroïdes, en passant par la France et la Lune, les mènera finalement dans les etoiles...

L'écrivain américain Alexander Jablokov publie des romans depuis les années 1990, dont le premier Sculpteurs de Ciel, et est considéré comme l'un des auteurs à avoir réussi à sérieusement renouveler le genre du space-opera passé en désuétude durant les années précédentes. Il s'agît donc bien ici d'un pur space-opera qui propose au lecteur de suivre une complexe et tumultueuse intrigue autour d'une mystérieuse oeuvre d'art dont l'importance est bien plus grande qu'il n'y paraît de prime abord. D'abord est présenté le personnage d'Aston Lindgren et ses recherches artistiques, de galeries d'art en vieux monastères, à la recherche de cette ngomite qui a servi à orner la statuette. Une belle réflexion y est notamment faite sur la place de l'art dans la société. Parallèlement l'auteur esquisse une intrigue dans laquelle les enjeux paraissent plus politiques et bien moins artistiques, et dans laquelle s'engouffrent toutes les forces du système. Il s'agît d'une sous-intrigue, faite de nombreux rebondissements d'ordre politique et empruntant fortement au roman d'espionnage, et qui aura finalement toute son importance dans le récit. Et comme dans tout space-opera qui se respecte, l'un des principaux attraits en sont les nombreux voyages interstellaires réalisés par les différents protagonistes. Tout cela se passe de plus dans un univers dense et très inventif qui fait ressortir l'immense talent de l'auteur pour le genre. Tout semble parfait sauf que l'on regrette la présence de certaines faiblesses, notamment au niveau des personnages ainsi que certains environnements qui ne paraissent que peu crédibles. L'histoire est intéressante mais pas assez pour attirer d'autres lecteurs que les amateurs du genre.

Sculpteurs de ciel
d'Alexander Jablokov est un plutôt bon roman de space-opera, mais qui ne trouvera d'écho uniquement parmi les amateurs du genre.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

14:17 Écrit par Marc dans Jablokov, Alexander | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : science-fiction, space-opera, litterature americaine, alexander jablokov | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!