mardi, 03 février 2009

Fog (The Fog) - James Herbert - 1975

bibliotheca fog

Un tremblement de terre dans la campagne anglaise, un certain nombre de victimes, beaucoup de frayeurs, et finalement tout devrait rapidement s'oublier. Et en effet personne n'a réellement prêté attention à cette brume jaunâtre qui s'est échappé du fin fond des terres, un brume étrange que le vent emporte rapidement à travers les terres. Puis arrivent les massacres, étranges, extrêmement violents, et tous de la part d'auteurs devenus subitement fous... et ayant croisé ce mystérieux brouillard jaune...
John Holmann fait partie des victimes du premier tremblement de terre, il a d'ailleurs de justesse échappé d'une crevasse qui a failli l'engloutir. Une hospitalisation, un coup de folie inexpliqué, et le revoilà sur pieds, mais pour se rendre qu'il est peut-être le seul à avoir survécu à la folie qui gagne peu à peu le pays.

Fog de l'écrivain britannique James Herbert est en quelque sorte un classique de l'horreur. La couverture fait rappeler au célèbre film de John Carpenter, du même titre, paru en 1980, pourtant les deux n'ont que peu de choses en commun. Paru en 1975, le roman a depuis hélas pris quelques rides. Après un début des plus prometteurs, où le lecteur se pose de nombreuses questions quant à l'origine de la brume (phénomène naturel, expérience militaire, ...) et aux effets néfastes de celle-ci, le tout s'enlise rapidement. Le suspense et l'horreur font petit à petit place à de la pure action, et le roman perd de son intérêt. A noter toutefois que James Herbert a un certain talent pour nous décrire les scènes d'horreur dont certaines, ici, sont particulièrement réussies et donc bien effrayantes. Mise à part cela, le style est hélas fort laborieux. De plus les personnages manquent cruellement de profondeur pour porter cette intrigue.

Des éléments intéressants, d'autres beaucoup moins, Fog de l'écrivain britannique James Herbert, s'il n'est guère un chef d'œuvre, est malgré tout devenu un classique du genre.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Survivant (The Survivor) - James Herbert (1976), présentation

13:07 Écrit par Marc dans Herbert, James | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fantastique, horreur, thrillers, litterature britannique, romans de mystere, james herbert | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

mardi, 25 novembre 2008

Survivant (The Survivor) - James Herbert - 1976

bibliotheca survivant

Eton, dans la banlieue de Londres, va être le théâtre de la plus grosse catastrophe de l'histoire de l'aéronautique civile par le crash d'un Boeing 747: 332 morts, un seul survivant. En effet David Keller, le copilote va réussir à sortir indemne de cet accident, mais hélas il a totalement perdu la mémoire et ne se rappelle guère ce qui s’est passé dans l’avion. Ce miracle étonne tout le monde, et Keller lui-même n’arrive pas à s’y faire. Il n’arrive pas à comprendre comment il a pu s’en tirer, et de plus, sa conscience lui dit qu’il aurait dû mourir, comme les autres. Mais ce qu’il ignore encore, c’est que la ville d’Eton va connaître certains événements des plus mystérieux : des fantômes apparaitraient un peu partout, et quand Keller reçoit la visite d’un médium dénommé Hobbs, il comprend qu’il a peut-être survécu dans un but précis : celui de faire la lumière sur toute cette affaire…

Survivant, aussi dénommé Le survivant dans certaines éditions françaises, est un thriller fantastique de l’écrivain britannique James Herbert. Le roman met en scène un accident mortel d’où ne sortira qu’un seul survivant qui se morfond à se demander pourquoi il a survécu. Fortement axé sur la psychologie du personnage principal, l’évolution du roman se passe toutefois dans le domaine du fantastique et de l’horreur. Le dénouement est surprenant, d’autant plus que l’auteur mêle habilement les différentes pistes sur lesquelles le lecteur se perdra plus d’une fois. Le texte est bien écrit dans un style qui se veut avant tout efficace et l’auteur démontre un véritable talent de conteur. Toutefois cette écriture donne parfois trop dans la simplicité, et l’intrigue souffre de quelques temps morts. Le montage fait de courts chapitres come dans tout thriller qui se respecte semble ici un peu artificiel et ne donne pas toujours l’effet voulu. Le tout manque d’ailleurs un peu de force et de profondeur, car s’il s’agît certes d’un très bon divertissement, ce roman est bien loin d’être incontournable et ne marquera guère les esprits.

Le roman a été adapté au cinéma en 1981 dans une production australienne sous la direction de David Hemmings avec les acteurs Robert Powell et Jenny Agutter dans les rôles principaux.

Le thriller fantastique Survivant du britannique James Herbert est un honnête divertissement, mais hélas sans plus.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Fog (The Fog) - James Herbert (1975), présentation

15:26 Écrit par Marc dans Herbert, James | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fantastique, thrillers, litterature britannique, romans de mystere, james herbert | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!