lundi, 04 juin 2007

L’Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert - 1981

bibliotheca l empereur dieu de dune

"Entre l'inhumain et le surhumain, il me reste peu de place pour être humain." Leto II.

3500 ans après avoir choisi de mener l’humanité vers le Sentier d’Or, l’Empereur Leto est devenu un dieu vivant qui poursuit sa mutation en ver de sable géant à face humaine au fil des siècles. Sa prescience et sa mémoire quasi illimitées lui permettent de maîtriser totalement les différentes forces de pouvoir qui se partageaient auparavant l’univers. Les Grandes Maisons ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes, tandis que la Guilde, le Bene Gesserit, le Bene Tleilax et Ix sont ramenés au rang de serviteurs à qui on accorde de petites récompenses pour les satisfactions apportées à l’Empereur-Dieu. Mais Leto par sa tyrannie, fait régner la paix à travers tout l’univers, ou du moins, il a fait cessé les guerres, car les tensions ne cessent de monter partout. L’Empire est en effet en pleine stagnation et ne semble guère avoir évolué au bout de ces trois millénaires.
Mais la vie de Leto est un enfer interminable, dû à sa connaissance innée du passé, du présent et de l'avenir de l'humanité qui verra la fin de celle-ci. Accompagné depuis le début de sa transformation par de nombreux gholas, tous des copies de Duncan Idaho fournies par le Bene Tleilax, il attend le jour où le Sentier d'Or portera l'humanité au-delà des dangers de l'annihilation. La première étape de ce plan de survie pour l’humanité est donné par une jeune fille rebelle, qui va mettre fin au règne physique de l'Empereur et lancer un gigantesque sursaut de renouveau dans l'univers.

L'Empereur-Dieu de Dune, publié en 1981, est le quatrième (cinquième dans l’édition française) volet du célèbre cycle de Dune de l’écrivain américain Frank Herbert.
Dans ce volet le lecteur est amené 3500 ans dans le temps pour constater que Leto II est toujours en vie , quasi immortel, et qu’il règne sur l’univers tel un dieu. Ce roman, comme chacun des autres volets du cycle de Dune est une œuvre totalement à part et unique, même s’il vaut mieux les lire l’un à la suite de l’autre. Le livre se concentre sur ce personnage du tyran mi-homme mi-dieu Leto II, sur sa vie, ses pensées et comment il entrevoit l’avenir de l’humanité. Il y est beaucoup question de philosophie, notamment sur le pouvoir et l’avenir qui sont deux sujets phares du cycle. Le roman est le plus émouvant, le plus tragique et le plus fascinant de toute l’œuvre de Frank Herbert, ce qui en fait certainement le plus réussi de tout le cycle. Cela même si certains propos sont plutôt questionnables et certains développements peu crédibles. Beaucoup de lecteurs d’ailleurs n’apprécieront que peu ce roman dû à un évident manque d’action et une entrée en matière assez difficile. Frank Herbert y met en scène une nouvelle série de personnages, tels Siona ou Moneo, qui sont des plus réussis. La fin du roman est digne des plus grandes tragédies qui soient.

Ce roman, L'Empereur-Dieu de Dune, fait suite à Dune (1965), Le Messie de Dune (Dune Messiah, 1969) et Les enfants de Dune (Children of Dune), et sera suivi par les romans Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune, 1984) et La Maison des Mères (Chapterhouse Dune, 1985).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Dune - Frank Herbert (1965), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation
- Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
- Les enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation

14:50 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : le cycle de dune, dune, frank herbert, litterature americaine, science-fiction | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

lundi, 23 avril 2007

La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) – Frank Herbert - 1968

bibliotheca la barriere santaroga

Santaroga est une paisible petite vallée californienne dont les habitants vivent un peu en retrait du monde. A première vue, les habitants y ont bâti une communauté agraire plutôt prospère et très paisible. La vallée ne connaît ni délinquance ni aucuns problèmes psychologiques n’ont jamais été révélés chez les habitants. Pourtant il y a quelque chose qui cloche. Un holding commercial qui contrôle une chaîne de magasins tente de s’y installer, mais en vain : aucun habitant de Santaroga ne vient acheter des produits chez eux. Ceci a d’ailleurs été constaté avec de nombreux autres investisseurs cherchant à faire du commerce dans la région. Les habitants de Santaroga ne semblent s’intéresser en rien à ce qui provient de l’extérieur, comme si une barrière psychologique les séparait du monde extérieur, la barrière Santaroga. Le holding commercial veut à tout prix étudier ce phénomène et demande à l’Université de Berkeley d’étudier ce phénomène. Celle-ci envoie deux enquêteurs sur place mais ceux-ci meurent accidentellement. C’est au tour du jeune et brillant psychologue Gilbert Dasein d’être mis sur l’affaire. Cette fois ci tout est prévu, les commanditaires savent qu'il connaît une jeune fille de la vallée, Jenny Sorge, qui fut son élève et sa petite amie. Il accepte donc la mission avec l'espoir de la revoir. Lorsqu'il arrive dans la vallée, les habitants ne sont pas très accueillants jusqu'à ce qu'ils découvrent qu'il est l'ami de Jenny. Mais dès le premier jour où il est dans la ville, il échappe de justesse à des accidents mortels, dont les causes restent à la fois simples et bizarres. Les Santarogans cherchent-ils à l’éliminer ? Et pour quelle raison ? Que veulent-ils à tout prix cacher des gens de l’extérieur ? Dasein devra tout mettre en œuvre afin de percer les mystères de Santaroga.

L’écrivain américain Frank Herbert, surtout connu pour son célèbre et magistral Cycle de Dune, a publié ce court roman La barrière Santaroga en 1967 sous forme de feuilletons dans le magazine Amazing Stories où il est paru entre octobre 1967 et février 1968.
La barrière Santaroga est un peu une œuvre à part dans l’univers de Frank Herbert. En effet on est bien loin ici du genre de la science-fiction. On se rapproche ici du genre fantastique, et encore l'oeuvre est bien plus complexe que cela. Ancien étudiant en psychologie, Frank Herbert met ici le poids sur le mental des personnages du monde décrit. En effet cette barrière est avant tout une barrière psychique qui sépare les habitants de la vallée de Santaroga du reste du monde. L’intrigue est menée comme celle d’un roman policier métaphysique dans lequel le héros commence à comprendre ce qui se trame autour de lui une fois qu’il arrive à se comprendre lui-même. Le suspense est garanti tout au long et Herbert arrive à mettre en place une ambiance terrifiante.
Le roman reprend d’autres thèmes chers à Frank Herbert tels que l’écologie, la prise de drogues, les pouvoirs de l’esprit, …
Il est à noter que les idées reprises dans le roman s’inspirent de l’œuvre de Martin Heidegger et principalement de l’essai philosophique Etre et Temps (Sein und Zeit, 1927) parlant du sens de l’Etre (d’ailleurs Heidegger en allemand parlait de Dasein qui est aussi le nom du personnage principal de La barrière Santaroga).
Frank Herbert semble également dans ce roman critiquer les façons de faire des sociétés commerciales qui veulent à tout prix s’installer dans toutes les niches possibles et qui ne tolèreront aucune résistance de la part des consommateurs.

La barrière Santaroga est un très bon roman, un peu hors normes, du célèbre écrivain de science-ficiton Frank Herbert.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Dune - Frank Herbert (1965), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), presentation
-
Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
-
Les Enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

mardi, 06 mars 2007

Les Enfants de Dune (Children of Dune) - Frank Herbert - 1976

bibliotheca les enfants de dune

"Il est certaines actions qui ont une fin et pas de commencement, alors que d'autres commencent pour ne jamais s'achever. Tout dépend de la position de celui qui observe."

L'empire instauré par Paul Muad'Dib existe toujours et a survécu à son fondateur, celui-ci ayant disparu mystérieusement. Dune, tel que l'annonçaient les prophéties, est devenu une planète verdoyante: le désert est devenu jardin. Mais l'envers est que les vers géants, responsables de la production de l'épice de prescience, se font de plus en plus rares. De l'époque de Muad'Dib, il ne reste que l'empire et surtout deux jumeaux, Leto et Ghanima qui sont la descendance de Paul. Ceux-ci portent en eux les souvenirs d'innombrables générations. L'antique Abomination redoutée par les sœurs du Bene Gesserit et prête à revenir du passé génétique pour faire basculer l'univers dans le cauchemar. Les morts dominent les vivants. Leto devra tout faire pour prendre en charge l'humanité telle qu'elle a été laissée par son père, et pour cela il devra poursuivre son destin mystérieux que son père avait refusé de suivre, et d'entamer sa métamorphose en ver géant dans le but de préserver la race humaine. Les enjeux pour lui seront immenses: prescience, omnipotence et peut-être même ... l'immortalité. Leto devra abandonner son humanité afin de sauver le tout ... ou alors est-ce pour faire perdurer le cauchemar.

Les Enfants de Dune est le troisième volet du Cycle de Dune (quatrième pour l'édition française) après Dune (1965) et Le Messie de Dune (Dune Messiah, 1969). Ce roman de science-fiction a d'abord été publié en 1976 sous forme de feuilleton dans le magazine Analog Science Fiction and Fact, c'est d'ailleurs le dernier roman du Cycle de Dune à paraître d'abord sous cette forme avant d'être directement publié sous forme de livre. Ce roman constitue en quelque sorte une fin et un nouveau commencement dans le Cycle de Dune: les deux premiers romans ayant Paul Atréides comme personnage principal alors qu'à partir de maintenant le personnage central sera Leto II.
Les Enfants de Dune fait suite aux événements racontés dans les tomes précédents, mais Frank Herbert réussit à lui donner une personnalité réelle qui en fait finalement un livre plutôt unique, même si d'un point de vue compréhension de l'intrigue il reste dépendant des précédents. Ici, de nombreux personnages reviennent tels la mère de Paul Jessica, Alia qui semble possédée par l'esprit du Baron harkonnen et les Corrino, ancienne maison de l'empereur déchu Shaddam IV. Toute la mythologie entourant l'univers de Dune est encore approfondie et élargie ouvrant encore plus de nombreuses voies pour développements futurs. Les deux jumeaux, mentalement bien plus mûrs que ne le laisse supposer leur âge physique et dotés de pouvoirs hors du commun, devront affronter tous leurs ennemis dans cet univers fantastique fait de mythologie et de sicences nouvelles.

Les Enfants de Dune constituent une belle et très réussie suite aux tomes précédents.

Ce roman, Les Enfants de Dune, fait suite à Dune (1965) et Le Messie de Dune (Dune Messiah, 1969), et sera suivi par les romans L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune, 1981), Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune, 1984) et La Maison des Mères (Chapterhouse Dune, 1985).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Dune - Frank Herbert (1965), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation

- Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

20:40 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dune, frank herbert, le cycle de dune, litterature americaine, science-fiction | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

mardi, 30 janvier 2007

Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert - 1969

bibliotheca le messie de dune

Douze ans après les événements relatés dans le premier tome Dune (1965), Paul Atréides, aussi dénommé Muad’dib en langue Fremen, a triomphé de tous ses ennemis. Il est devenu l’empereur de tout l’univers connu grâce aux nombreuses conquêtes de ses armées de Fremen. Mais son pouvoir est tellement immense qu’il est plus qu’un Empereur, un Dieu au pouvoir quasi infini. Quasi, car il est devenu incapable de stopper son Empire dans son expansion sanglante. De par son don de prescience Paul peut anticiper toute attaque de ses ennemis qui tentent de lui reprendre le contrôle de l’épice. De par ce don il peut même se retrouver en plusieurs endroits à la fois sans jamais être détectés par quiconque. Et il sait aussi que l’univers est condamné. Tous les futurs possibles mènent au désastre, et celui que lui propose n’est pas le pire même s’il a déjà coûté la vie à plus de soixante milliards de personnes à travers l’univers. Son œuvre ne peut plus être stoppée, même sa mort n’y changera plus rien.
Mais autour de Paul les complots s’organisent de plus en plus. Les Bene Gesserit tentent reprendre le contrôle du Kwisatz Haderach, fruit ultime de leur travaux à travers les âges. La Guilde des Navigateurs est devenue totalement dépendante de Paul et tente par tous moyens de s’en débarrasser. Y compris les Bene Tleilax qui sont très avides de pouvoir. De plus la dynastie des Atréides est fragilisée par la fait que Paul n’a pas pu avoir encore d’héritiers. Paul sait que sa compagne Chani ne peut avoir d’enfants, car sa femme la Princesse Irulan, héritière du trône, lui administre en secret des contraceptifs. Mais en même temps il ne veut intervenir car il sait que Chani mourra le jour où elle accouchera de sa descendance. Une partie d’un complot majeur mis sur pied par Irulan, la révérende-mère Gaius Helen Mohiam, le Navigateur Edric et le Tleilaxu Scytale est d’offrir à Paul un cadeau qu’il ne pourra pas refuser, notamment un ghola (en quelque sorte une copie vivante) de Duncan Idaho, appelé le Hayt, son ancien ami et enseignant lors de sa jeunesse mais décédé depuis. Le but en est de pousser Paul à se questionner lui-même et aussi à perdre l’appui des Fremen qui voient en cette créature comme quelque chose de malsain.
Mais pour Paul seuls deux choix s’imposent pour l’avenir : sa mort ou la destruction de ce qu’il a construit, sinon les deux.

Le Messie de Dune est le second volet du désormais très célèbre et incontournable Cycle de Dune lancé par Frank Herbert en 1965. Ce roman a d’abord été publié sous forme de feuilleton dans le magazine Galaxy entre juillet et novembre 1969.

Cette suite très réussie amène le lecteur où il s’attend finalement le loin après avoir lu le premier tome. D’ailleurs il ne s’agît pas vraiment d’une suite dans le sens où Frank Herbert laisse s’écouler douze années entre les événements de ces deux tomes, pour nous relater une histoire dans laquelle tout le contexte a finalement changé. Ce qui en fait finalement une œuvre à part entière dans le Cycle de Dune, comme d’ailleurs chacun des six tomes constituant ce Cycle. Il reste toute fois bien préférable évidemment d’entamer la série par le premier tome. Alors que le premier tome Dune (1965) nous parlait d’anthropologie, d’écologie planétaire, de politiques, ici Frank Herbert nous conte avant tout une histoire sur le pouvoir absolu politique et/ou religieux et ses conséquences. Une différence de taille est aussi le fait qu’ici le combat que mène Paul Atréides est surtout psychologique, que ce soit face à ses ennemis ou alors face à son futur. De plus le tout est parfaitement mis en scène et étoffé de philosophies occultes et mystérieuses, de complots en tout genre à l’intérieur d’autres complots, un symbolisme permanent dans un contexte fortement psychologique. L’œuvre est terriblement complexe et vaut amplement la peine d’être relue afin de l’apprécier dans toute sa profondeur.


Le Messie de Dune est une œuvre magistrale de la science-fiction.

Incontourable!

Ce roman fait suite à Dune (1965) et sera suivi par Les Enfants de Dune (The Children of Dune, 1976), L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune, 1981), Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune, 1984) et La Maison des Mères (Chapterhouse Dune, 1985). Il est à noter que ce second tome du Cycle de Dune est dans l'édition française souvent considéré comme le troisième étant donné que le premier tome existe en deux parties dans cette même édition.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Dune – Frank Herbert (1965), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation
- Les Enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

22:44 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dune, frank herbert, le cycle de dune, litterature americaine, science-fiction | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

dimanche, 31 décembre 2006

Dune - Frank Herbert - 1965

bibliotheca dune

Des sables à perte de vue, telle est la planète Arrakis aussi appelée Dune, la planète la plus inhospitalière de tout l'Empire. Mais Dune est aussi l'une des planètes les plus convoitées car elle copntient une richesse, sa seule richesse: l'épice de longue vie. L'épice attise toutes les convoitises, car elle est un puissant stimulant cérébral qui permet à certains humains de décupler leurs capacités psychiques (utilsé notamment par les navigateurs intersidéraux), elle accroît la durée de vie, tout en guérissant diverses maladies. Et nul ne connaît son origine précise et sa composition exacte.
En 10191 après la création de la Guilde spatiale, l'Empereur Shaddam IV exerceson pouvoir sur tout l'univers connu. La galaxie a été le théâtre du Jihad Butlérien, lorsque les humains se sont libérés du joug des machines pensantes et des robots conscients. Toute forme d'intelligence artificielle étant désormais proscrite, on a spécialisé des hommes dans certaines tâches : les mentats, par exemple, sont de véritables ordinateurs humains. La Guilde spatiale, en l'absence d'ordinateurs, a pris le contrôle des voyages intersidéraux : en effet, après un long apprentissage et une mutation totale de leur être par l'épice, ses navigateur sont les seuls êtres aptes à pouvoir calculer des trajectoires sûres.
Le Duc Leto de la Maison Atréides règne sur la planète Caladan, une planète agricole. Sa concubine, Dame Jessica, est une Bene Gesserit, école exclusivement féminine qui a des visées politiques et certains pouvoirs. Les Bene Gesserit sont surnommées les « Sorcières » par ceux qui les craignent. Elles cherchent à créer un mâle par sélection génétique : le Kwisatz Haderach, qui pourra voir ce qu'elles ne peuvent voir. Le fils de Leto et de Jessica, Paul, est formé à l'art du combat. Comme en plus il bénéficie de l'enseignement de sa mère, c'est un combattant redoutable. Il a aussi quelques dons de prescience et d'analyse.
L'empereur Shaddam IV donne au Duc Leto la planète Arrakis, ancien fief de la Maison Harkonnen, ennemi héréditaire des Atréides. Mais l'empereur joue un double jeu, et aide la maison Harkonnen à renverser la maison Atréides en leur prêtant ses troupes de tueurs fanatiques, les Sardaukars. Leto est livré aux Harkonnen. Jessica et Paul réussissent cependant à s'enfuir dans le désert et se réfugient parmi les natifs d'Arrakis, les Fremens, peuple du désert d'Arrakis. Guidés par Liet Kynes, officiellement planétologue impérial, les Fremens voient en Paul un nouveau « Messie » qui apportera le bonheur et l'eau à leur peuple.

Paul devient alors Muad'dib et va commencer à organiser la révolte des Fremen en vue de renverser les Fremen et prendre le pouvoir.

Le cycle de Dune, dont ce roman paru 1965 est le premier tome (divisé en deux tomes dans l'édition française) est certainement le plus gros succès critique et commercial de la science-fiction. Cette oeuvre démesurée, dont le dernier tome sortira trente ans plus tard en 1985, est vite devenue une oeuvre culte pour des millions de lecteurs à travers le monde. Mais Dune est avant tout une oeuvre d'une richesse inouïe et très poétique. Dune traite de l'équilibre des pouvoirs et de la psychologie des gouvernants sur un important fond écologique et sociologique. Dune est aussi une une vaste réflexion sur l'histoire et l'homme, ainsi que le sens de ceux-ci.
L'écriture de Dune s'est vraisemblablement inspirée principalement de la vie de Lawrence d'Arbie. Les parallèles entre le monde d'Arrakis et des Fremen avec la culture arabe sont d'ailleurs nombreux. De nombreux noms utilisés et événements relatés s'inspirent directement d'une source arabe et hébreuse.Mais l'oeuvre est bien plus riche que cela: on retrouve également de nombreuses références à l'Iliade et à l'Odyssée de Homère, au bouddhisme et taoïsme, mais à d'autres oeuvres littéraires telles celle Fedor Dostoïevski, de William Shakespeare et bien d'autres.

Dune est donc une oeuvre majeure et d'ailleurs déjà largement débattue dur internet, particulièrement parmi les sites anglophones.

Mais Dune, ainsi que la suite de la série, est aussi certainement l'oeuvre qui m'a personnellement le plus marqué!

Le roman de Dune sera suivi par Le Messie de Dune (Dune Messiah, 1969), Les Enfants de Dune (The Children of Dune, 1976), L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune, 1981), Les Hérétiques de Dune (Heretics of Dune, 1984) et La Maison des Mères (Chapterhouse Dune, 1985).

Ce premier tome Dune est divisé en deux perties dans l'édition française (dont lescouvertures sont reprises dans cet article).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation
- Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
- Les enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

16:43 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : science-fiction, frank herbert, dune, le cycle de dune, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

lundi, 13 novembre 2006

Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert - 1967

bibliotheca les fabricants d eden

Les Chems, une espèce extra-terrestre très intelligente, ont colonisé quasi tout l'espace. Mais les Chems ont un immense problème: leur technologie bien supérieure à celle des humains leur a conféré l'immortalité et l'un de leurs principaux objectifs est devenu celui de se battre contre l'ennui et le désintéressement qui se sont installés dans leurs vies. La mort est devenue pour eux une tentation, un rêve inaccessible. Fraffin, le fabricant d'édens, est le Chem responsable de la planète Terre. Evidemment les Terriens ignorent tout de l'existence des Chems. Le rôle de Fraffin est de filmer les humains, leurs guerres et conflits, leurs passions et surtout leurs morts afin d'en faire des sortes de films que les Chems s'arrachent. Et parfois, afin de pimenter un peu ses scénarios, Fraffin n'hésites pas à influencer le cours de l'histoire humaine via des manipulateurs d'émotions qui agissent au plus profond de la psyché humaine en la rendant plus malléables. Les humains, ses créatures, ne savent pas qu'elles jouent un rôle dans le grand jeu de Fraffin. Mais la Primatie, unité qui gouverne la vie Chem, s'inquiète de certains faits et suspecte Fraffin d'avoir manipulé les gènes des humains. L'investigateur Kelexel est envoyé sur place pour mener l'enquête. Que ce se passerait-il si ces deux espèces commenceraient à interagir?

Les fabricants d'Eden, sixième roman de Frank Herbert et publié à l'origine dans le magazine américain Amazing (numéros d'avril à juin 1967), est un roman plutôt léger de la part de l'auteur du très célèbre cycle de Dune. C'est un court roman, plutôt du type space-opera, qui est loin d'avoir la même profondeur physique ou métaphysique d'oeuvres plus importantes du même auteur, mais vaut cependant la peine d'être lu dans la mesure où l'on y retrouve déjà de nombreux thèmes chers à l'auteur dont par exemple l'immortalité et ses conséquences (également traitée dans le cycle de Dune et dans Les yeux d'Heisenberg (The Eyes of Heisenberg, 1966)) et la psychologie, thème majeur chez Frank Herbert étant lui-même d'ailleurs psychologue de formation. Le développement de l'intrigue est hélas parfois un peu simple et les personnages sont plutôt convenus. De plus, ce roman a un peu vieilli de nos jours. N'empêche que Les fabricants d'Eden constitue un très bon divertissement, mais est particulièrement à réserver aux fans de Frank Herbert.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert (1956), présentation
- Dune - Frank Herbert (1965), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation
- Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
- Les Enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

22:36 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : space-opera, frank herbert, litterature americaine, science-fiction | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

vendredi, 19 mai 2006

Le Dragon sous la mer (Under Pressure) - Frank Herbert - 1956

Dans un avenir proche, suite à une guerre entre l'ouest et l'est, les ressources minérales tel le pétrole sont devenus extrêmement rares. L'ouest envoie des sous-marins nucléaires récupérer du pétrole dans des zones sous-marines sous contrôle de l'ennemi. Donc une mission très dangereuse, même pour des sous-marins aussi perfectionnés. Mais les vingt derniers sous-marins ont échoué leur mission. Le suivant part tenter sa chance également car la pénurie de pétrole devient de plus en plus alarmante. Mais cette fois un psychologue s'est infiltré dans l'équipage de quatre personnes, et on suspecte également la présence d'un agent secret de l'ennemi. Mais il faut absolument réussir cette fois. Mais entre sabotages et accidents divers les psychoses apparaissent parmi l'équipage. L'ennemi réel de cet équipage ne se trouve pas à l'extérieur mais à l'intérieur même du sous-marin, en chacun des membres de l'équipage. Ce sont en effet les crises psychologiques qui constituent les causes d'échec des missions. Certains croient même que l'ennemi possèderait une arme secrète pouvant induire et favoriser ce genre de crises. Ramsey est l'inventeur d'un appareil qui peut déjouer les effets d'une psychose artificielle, si vraiment se trouve là, comme on l'a dit, l'arme secrète ennemie. Mais Ramsey a des doutes. Les psychoses n'apparaissent pas de nulle part mais naissent dans l'intérieur de chacun.

Pour son premier roman Frank Herbert, l'auteur de la très célèbre cycle de Dune, fournit ici un roman post-apocalyptique, un huis-clos sous la mer plein de suspense et de tension. Frank Herbert, ayant étudié la géologie et la psychologie, reprend ici ses deux thèmes chères: le pétrole, la gestion des ressources et les tourments de l'âme. Mais l'aspect science-fiction du roman (le contexte, ...) sert ici à Frank Herbert surtout à explorer la psychologie de ses personnages lorsqu'ils se trouvent soumis à une tension immense.

Le Dragon sous la mer est loin d'être le roman le plus intéressant de Frank Herbert, le cycle de Dune mettant forcément la barre fort haute. Mais on y retrouve déjà les éléments essentiels qui reviendront dans toute l'oeuvre de Frank Herbert.

Le roman est paru d'abord entre novembre 1955 et janvier 1956 dans le magazine américain Astounding Science Fiction. Plusieurs rééditions de ce roman vont le faire paraître sous les titres The Dragon in the Sea et Under Pressure, et pour les traductions françaises sous les titres Le dragon sous la mer et Le monstre sous la mer.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Dune - Frank Herbert (1965), présentation
- Les fabricants d'Eden (The Heaven Makers) - Frank Herbert (1967), présentation
- La barrière Santaroga (The Santaroga Barrier) - Frank Herbert (1968), présentation
- Le Messie de Dune (Dune Messiah) - Frank Herbert (1969), présentation
- Les Enfants de Dune (Children of Dune) - FrankHerbert (1976), présentation
- L'Empereur-Dieu de Dune (God Emperor of Dune) - Frank Herbert (1981), présentation

13:50 Écrit par Marc dans Herbert, Frank | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frank herbert, science-fiction, thrillers, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!