dimanche, 30 mars 2008

Le Clan des Otori, tome 3 : La Clarté de la lune (Tales of the Otori, Book 3 : Brilliance of the Moon) - Lian Hearn - 2004

bibliotheca le clan des otori la clarte de la lune

«Tu conquerras la paix en cinq batailles : quatre victoires et une défaite. »

Suite aux événements relatés dans Le Silence du Rossignol (Across the Nightingale Floor, 2002) et Les Neiges de l’exil (Grass for his Pillow, 2003) on retrouve le jeune Takeo qui devra apporter la paix sur les Trois Pays comme l’annonce la prophétie. Descendant de la Tribu et des Invisibles, puis devenu membre déchu du clan des Otori, Takeo devra tout mettre en œuvre afin de surmonter les nombreuses difficultés qui se présentent à lui. Marié en secret et à l’encontre de la volonté de tous, et surtout du chef de guerre Araï, à la belle Kaede, il devra également venger la mort de sire Shigeru et récupérer son héritage. Dès le retour du printemps il accompagne Kaede sur ses propres terres pour les reconquérir sans se douter que celle-ci y tombera dans un piège maléfique. De nombreuses épreuves les attendent encore avant que puisse enfin s’accomplir la prophétie qui ramènera la paix.

La Clarté de la Lune, paru en 2003, clôt la saga du Clan des Otori, même si l’écrivaine australienne Lian Hearn poussée par le succès, décidera par la suite de continuer la saga par de nouveaux romans.
Et les ingrédients de ce troisième tome sont les mêmes que pour les deux premiers : scènes épiques, conspirations politiques entre clans, magie, … Le tout est toujours conté avec beaucoup de talent et de poésie. Hélas, pareil que pour le second tome, La Clarté de la Lune manque d’un petit quelque chose qui faisait la réussite du premier. Le tout n’est que bien peu prenant, une certaine lassitude s’installe ainsi qu’une hâte d’en finir au plus vite. La fin, une sorte de deus ex machina, semble quelque peu bâclée, laissant de nombreux points de l’intrigue encore ouverts. Le problème est principalement dû à l’évolution des deux personnages principaux que sont Takeo et Kaede, et qui dans leur mûrissement au cours de leurs aventures, perdent de leur sympathie et le lecteur s’attachera de moins en moins à eux. De plus les deux personnages semblent plus subir leurs aventures qu’autre chose, ce qui les rend assez passifs.

En bref, La Clarté de la lune de Lian Hearn est une déception qui clôt une saga qui pourtant avait fort bien débutée.

Dommage!

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Extrait :

« La nuit était claire et la lune presque pleine traçait un sillage argenté sur la mer lisse. Le bateau entonna son chant de vent et de vague, le même que je me souvenais avoir entendu avec Fumio dans le port d’Hagi. Je retrouvai un peu de la liberté et de l’excitation illicites de ces nuits lointaines, et l’épouvante dont le rêve m’avait accablé se dissipa.

À présent, je distinguais assez nettement le jeune homme debout à l’autre extrémité du bateau. Ses traits me paraissaient vaguement familiers, et pourtant je ne pensais pas l’avoir jamais rencontré.

- Comment t’appelles-tu ?

- Ryoma, seigneur.

- Tu n’as pas d’autre nom ?

Il secoua la tête et je crus qu’il n’en dirait pas plus. Après tout, il était censé me mener Oshima et non me faire la conversation par-dessus le marché. Je bâillai et m’enveloppai plus étroitement dans ma robe en songeant que je ferais aussi bien de faire un somme.

- Si j’avais un autre nom, lança Ryoma, ce serait le même que le vôtre.

J’ouvris aussitôt les yeux et ma main chercha Jato, car ma première pensée fut qu’il pensait au nom de Kikuta – qu’il était l’un de leurs assassins. »

 

Voir également :
- Le Clan des Otori, tome 1 : Le Silence du Rossignol (Across the Nightingale Floor) - Lian Hearn (2002), exhibition et extrait
- Le Clan des Otori, tome 2 : Les Neiges de l'exil (Tales of the Otori, Book 2 : Grass for his Pillow) - Lian Hearn (2003), présentation et extrait

dimanche, 22 juillet 2007

Le Clan des Otori, tome 2 : Les Neiges de l'exil (Tales of the Otori, Book 2 : Grass for his Pillow) - Lian Hearn - 2003

bibliotheca les neiges de l exil

Dans le Japon féodal du XIVe siècle, directement après les événements relatés dans Le Silence du Rossignol (Across the Nightingale Floor, 2002), les différents clans tentent de se partager les terres laissés sans maître après la chute du clan des Tohan. Takeo, seul héritier de la puissante famille des Otori (après la mort de son maître Shigeru), a promis de rejoindre la Tribu, renonçant ainsi à la fortune et au pouvoir, mais aussi à son amour pour Kaede. La Tribu est très intéressée par les talents quasi surnaturels de Takeo. Mais réussiront-ils à éloigner Takeo de son destin?
Kaede, quant à elle, est devenu un pion essentiel dans le jeu des deigneurs de guerre. Elle devra mettre en oeuvre toute son intelligence, sa beauté et sa tenacité pour s'affirmer dans ce monde d'hommes tout-puissants.
Alors que tombent les premières neiges, Takeo et Kaede poursuivent leur quête au coeur d'un monde bien souvent trop cruel pour permettre à leur amour d'exister.

Les Neiges de l'exil, le deuxième tome de la série du Clan des Otori, fait directement suite aux événements du premier tome. Le lecteur retrouve avec plaisir les personnages si attachants du tome précédent dans ce magnifique Japon féodal imaginé par l'écrivain Lian Hearn. Cependant ce tome n'est pas aussi réussi que le premier. Il est surtout bien moins passionnant dans le sens où l'on sent dès le départ que ce tome ne sert que d'interlude dans le long cycle du clan des Otori. Les deux héros, Takeo et Kaede, évoluent en vue des futures guerres qui risquent d'ébranler le fragile équilibre politique du pays. Les différents personnages sont davantage développés et Lian Hearn met beaucoup de poids sur la description des différents jeux de pouvoir régissant ce monde. Il est cependant regrettable que certains éléments de l'histoire, tel par exemple les pouvoirs des membres de la Tribu, ne sont que peu développés.

Les Neiges l'exil est plus un interlude qu'un roman en soi, qui cependant laisse beaucoup présager pour les aventures à venir.

Le cycle du Clan des Otori est composé à ce jour de quatre volumes : Le Silence du Rossignol (Across The Nightingale Floor, 2002), Les Neiges de l’exil (Grass for His Pillow, 2003), La Clarté de la lune (Brilliance of the Moon, 2004), Le vol du Héron (The Harsh Cry of the Heron, 2006). Le prochain tome sortira au cours de l’année 2007 en version originale et sera intitulé Heaven's Net is Wide (2007).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Extrait :

" On avait disposé des peaux de bêtes sur des coussins, afin qu'elles puissent s'asseoir, et des lanternes suspendues aux arbres éclairaient les flocons en train de tomber. Le sol était déjà blanc. Un jardin de pierres s'étendait sous deux pins dont les branches, maintenues basses par un art exquis, encadraient la vue. Derrière eux, on apercevait à peine la masse sombre de la montagne à travers la neige tourbillonnante. Kaede resta muette devant la beauté de ce spectacle, saisie par sa pureté silencieuse.

Sire Fujiwara s'approcha d'un pas si léger qu'elles faillirent ne pas l'entendre. Elles se prosternent toutes deux devant lui.

... Après qu'ils eurent contemplé un moment la scène en silence, Fujiwara intima aux serviteurs d'apporter des lampes supplémentaires.

- Je veux voir votre visage, dit-il en se penchant en avant pour l'observer avec la même attention avide qu'il avait accordée à ses trésors. [...] Encore plus belle qu'auparavant, si c'est possible, murmura-t-il ? "

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Clan des Otori, tome 1 : Le Silence du Rossignol (Across the Nightingale Floor) - Lian Hearn (2002), présentation et extrait
- Le Clan des Otori, tome 3 : La Clarté de la lune (Tales of the Otori, Book 3 : Brilliance of the Moon) - Lian Hearn (2004), présentation et extrait

mercredi, 30 mai 2007

Le Clan des Otori, tome 1 : Le Silence du Rossignol (Tales of the Otori, Book 1 : Across The Nightingale Floor) - Lian Hearn - 2002

bibliotheca le silence du rossignol

Au XIVe siècle dans un Japon médiéval imaginaire, le jeune Takeo grandit au sein d’une communauté rurale paisible. Il est un Invisible, membre d’une secte religieuse qui condamne la violence. Mais un jour son village se fait détruire par les hommes de Iida, chef du puissant clan des Tohan. La famille de Takeo est massacrée, et lui-même n’est que sauvé de justesse par sire Shigeru, du clan des Otori, qui passait au hasard par là. Ce dernier décide de prendre le jeune Takeo sous aile, il va même l’adopter pour en faire un descendant de son clan. Takeo va se retrouver alors plongé au cœur de la politique féodale de l’époque, faite avant tout de guerres sanglantes entre les différents clans. Les Otori sont de plus les ennemis jurés des Tohan, et Takeo n’aura qu’une seule envie, celle de se venger des massacres commis sur sa famille par Iida. Shigeru fait tout son possible pour donner au plus vite les enseignements nécessaires à son jeune protégé. Takeo, lors de son apprentissage des arts martiaux, va même révéler des dons insoupçonnés, quasi magiques. Car ce jeune paysan n’est pas ce qu’il croit être. Il serait le descendant de la mystérieuse Tribu, secte d’assassins vivant en secret à travers tout le pays.

Le Silence du Rossignol est le premier volet du cycle du Clan des Otori, une grande fresque épique se déroulant dans un Japon médiéval imaginaire. L’écrivain australien Lian Hearn, de son vrai nom Gillian Rubinstein, emprunte habilement de nombreux éléments de l’histoire et des traditions japonaises pour créer un univers plus merveilleux et fantastique, proche du genre de fantasy médiéval, façon japonaise. Plutôt adressé à un public adolescent, les adultes cependant accrocheront tout autant à ce récit très riche en aventures épiques, qui comme tout bon roman du genre mélange adroitement amours, haines, vengeances, combats, batailles et intrigues politiques. L’écriture est très riche et toujours fluide. Les personnages sont attachants et le lecteur suit avec passion leur évolution dans ce monde merveilleux.

Le cycle du Clan des Otori est composé à ce jour de quatre volumes : Le Silence du Rossignol (Across The Nightingale Floor, 2002), Les Neiges de l’exil (Grass for His Pillow, 2003), La Clarté de la lune (Brilliance of the Moon, 2004), Le vol du Héron (The Harsh Cry of the Heron, 2006). Le prochain tome sortira au cours de l’année 2007 en version originale et sera intitulé Heaven's Net is Wide (2007).

Le Silence du Rossignol est un magnifique roman épique qui laisse présager beaucoup pour les tomes suivants.

A lire !

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Extrait :

Le seigneur essuya le sabre et le remit dans le fourreau fixé à sa ceinture.

“ Viens ”, me dit-il.

Je restai là, tremblant, incapable de bouger. Cet homme avait surgi de nulle part. Il venait de tuer, sous mes yeux, pour sauver ma vie. Je me jetai à ses pieds en essayant de trouver des mots pour exprimer ma reconnaissance.

“ Lève-toi, dit-il. Le reste de la bande sera à nos trousses dans un instant. ”

Je parvins à articuler : “ Il faut que je retrouve ma mère.

- Pas maintenant. Tout ce que nous devons faire, c'est filer ! ” Il me força à me relever et commença à me presser de monter plus haut : “ Que s'est-il passé là-bas ?

- Ils ont incendié le village et tué… ” Le souvenir de mon beau-père s'imposa de nouveau à moi et je fus incapable de poursuivre.

“ Les Invisibles ? ”

Je chuchotai : “ Oui.

- C'est la même chose dans toute la province. Iida attise partout la haine à leur égard. J'imagine que tu es des leurs ?

- Oui. ” Je grelottais. On était encore en été et la pluie était tiède, cependant je n'avais jamais eu aussi froid de ma vie. “ Mais ce n'était pas uniquement pour ça qu'ils me pourchassaient. J'ai fait tomber sire Iida de son cheval. ”

À mon grand étonnement, le seigneur éclata de rire. “ Voilà un spectacle qui devait en valoir la peine ! Mais du coup, tu es doublement menacé. Il va devoir laver un tel affront. Enfin, maintenant tu es sous ma protection. Je ne laisserai pas Iida remettre la main sur toi.

- Vous avez sauvé ma vie, dis-je. A partir de ce jour, elle vous appartient. ”

Pour une raison ou pour une autre, ma remarque le fit rire de nouveau. “ Nous avons une longue marche devant nous, et nos estomacs sont vides et nos vêtements trempés. Il faut que nous ayons franchi la montagne avant que le jour soit levé et qu'ils se soient lancés à nos trousses. ”

Il s'éloigna à grands pas et je courus à sa suite, en faisant de mon mieux pour empêcher mes jambes de trembler et mes dents de claquer. Je ne connaissais même pas son nom, mais je voulais qu'il soit fier de moi et n'ait jamais à regretter de m'avoir sauvé la vie.

“ Je suis Otori Shigeru, dit-il quand nous commençâmes l'ascension du col. Du Clan des Otori, de Hagi. ”

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- Le Clan des Otori, tome 2 : Les Neiges de l'exil (Tales of the Otori, Book 2 : Grass for his Pillow) - Lian Hearn (2003), présentation et extrait

- Le Clan des Otori, tome 3 : La Clarté de la lune (Tales of the Otori, Book 3 : Brilliance of the Moon) - Lian Hearn (2004), présentation et extrait