samedi, 07 janvier 2006

La Caravane: Contes orientaux (Die Karawane) - Wilhelm Hauff - 1826-1828

Une caravane marchande traverse le désert pour atteindre le Caire. Cependant un beau jour, comme venu de nul part, un mystérieux inconnu apparaît et demande aux marchands arabes de se joindre à eux. Tous vont faire route ensemble. Mais afin tromper l'ennui des longues attentes diurnes, les voyageurs vont se raconter à tour de rôle des histoires merveilleuses remplis de génies, de bonnes fées, de méchants vizirs et d'héros des plus courageux aux proies de nombreuses aventures les une plus merveilleuses que les autres.

Si le lecteur familier des Mille et une nuits reconnaît ici ou là certains motifs chantés par Shéhérazade, il n’en sera pas moins surpris par l’imagination de Hauff qui utilise le subterfuge bien connu du récit-cadre pour enfermer des histoires parfaitement autonomes entre elles, tel Le calife Cigogne, Le faux prince, La délivrance de Fatmé, Le petit Mouck (Moucheron) (qui inspirera l'oeuvre de Céline), Le Vaisseau maudit et Les Aventures de Saïd. Hauff nous embarque dans un Orient de rêve, entre merveilleux et fantastique. L'histoire que j'ai moi-même préférée est celle du Vaisseau maudit, où de jeunes gens sont embarqués sur navire rempli de cadavres. Et chaque nuit l’équipage revient à la vie pour revivre ses derniers instants. Nos héros sont coincés sur ce lugubre vaisseau et vont tout faire pour en échapper.

La carrière de Hauff a été assez brève, il est en effet mort à l’âge de 24 ans. Sa carrière, même si elle a été très fructueuse, n’aura duré que deux-trois ans, le temps d’écrire de nombreux contes, tels ceux repris ici, et un seul roman : Lichtenstein.

Les contes repris dans le recueil, intitulé La Caravane, peut légèrement varier d’une édition à l’autre.

22:54 Écrit par Marc dans Hauff, Wilhelm | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wilhelm hauff, guillaume hauff, contes, orient, milles et une nuit, litterature allemande | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!