lundi, 02 juin 2008

Sept ans d'aventures au Tibet (Sieben Jahre in Tibet. Mein Leben am Hofe des Dalai Lama) - Heinrich Harrer - 1953

bibliotheca sept ans d aventures au tibet

Heinrich Harrer est dans les années1930 l’un des tous grands sportifs autrichiens. Il participe aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 et est le premier à réaliser l’ascension de la face Nord de l’Eiger en Suisse. Le nouveau régime en place en Allemagne le considère comme un héros national, un exemple pour toute la population. Il est même nommé membre de la SS par le parti nazi autrichien. Mais pour Harrer l’alpinisme est la seule chose qui compte et il décide de partir à la conquête de l’Himalaya. Lorsque la Seconde Guerre mondiale se déclare, Harrer, alors aux Indes britanniques pour préparer l'ascension du Nanga Parbat est interné par les autorités. Il réussit à s échapper en 1944, après trois tentatives d’évasion et après une longue et harassante équipée à travers les hauts plateaux de l’Himalaya, il atteint le Tibet, état neutre et indépendant où il espère trouver asile. La plupart de ses compagnons seront repris ou renvoyés en Inde croupir derrière les barbelés. Seul son ami Peter Aufschnaiter et lui-même réussiront à arriver au bout du voyage, dans un pays presque impénétrable où les autorités refusent toute entrée d'étranger sur le territoire. Sans autorisation, sans papier ni visa, ils progressent quand même vers Lhassa , la ville interdite, où la chance finit finalement par leur sourire lorsque le frère du quatorzième Dalaï-lama, au pouvoir à cette époque, décide de les prendre sous leur protection. Les deux arrivants vont tout faire pour s’intégrer le mieux possible parmi la population tibétaine en apprenant leur langue et en adoptant ensuite nombreuses de leur coutumes. Alors que Aufschnaiter travaillera pour le pays en tant qu’ingénieur et conseiller du régime pour des questions concernant l’agriculture et l’urbanisme, Harrer se fera tour à tour journaliste, cinéaste, traducteur… Jusqu’au jour où le Dalaï-lama décide de recevoir ces deux étrangers. Harrer sera engagé pour enseigner le jeune maître du Tibet aux choses du monde et une forte relation se noue petit à petit entre les deux. Sept années s’écouleront ainsi jusqu’à l’invasion du Tibet par la Chine, et Harrer devra fuir à nouveau pour, cette fois, rentrer enfin chez lui.

Sept ans d'aventures au Tibet
du voyageur et alpiniste autrichien Heinrich Harrer est un magnifique récit qui depuis sa parution en 1953 connut un immense succès à travers le monde pour être traduit en plus d’une cinquantaine de langues. C’est un excellent récit de voyages narrant de multiples aventures extraordinaires dans un pays à la culture si différente de la notre. Mais c’est surtout l’un des derniers témoignages d’un pays, le Tibet qui aujourd’hui n’existe pratiquement plus. Harrer fuira le pays d’ailleurs au moment de sa chute, envahi par l’armée chinoise. Pour Heinrich Harrer ce sera également une véritable rédemption, faisant de ce sportif arrogant et membre de la SS le défenseur d’un peuple en danger. Le narrateur du début du livre est totalement différent de celui retournant sept années plus tard en Europe. Le lecteur ressent parfaitement la lente mais impressionnante évolution de l’alpiniste. D’ailleurs dès son retour Harrer, tout en continuant par la suite ses exploits d’alpiniste, Heinrich Harrer fera tout son possible pour attirer l’attention du monde sur le drame se déroulant au Tibet depuis l’invasion chinoise.
Sept ans d'aventures au Tibet a été adapté au cinéma en 1997 dans une production américaine dirigée par le réalisateur français Jean-Jacques Annaud. Le rôle d’Heinrich Harrer est interprété par l’acteur américain Brad Pitt.

Sept ans d'aventures au Tibet est un magnifique récit de voyage, témoignage irremplaçable des derniers jours du Tibet indépendant et un véritable voyage initiatique qui marquera à jamais son auteur.

A lire !

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !