lundi, 09 février 2009

La ville sous globe (The City at the World's End) - Edmond Hamilton - 1951

la  ville sous globe

La petite ville de Middletown est une bourgade bien paisible au fin fond de la campagne nord-américaine. Mais la guerre éclate, et Middletown en sera la première victime, une bombe atomique à hydrogène va exploser au-dessus de la ville. Mais au lieu de détruire la ville, la bombe va comme souffler la ville de la carte, vers un autre lieu... et surtout un autre temps. En effet les habitants se réveillent comme si de rien n'était. Puis ils constatent qu'il fait plus froid, ensuite que le soleil est devenu bien pâle, le ciel a une couleur plus sombre. Et enfin ils se rendent compte que toute autour de la ville s'étend un immense désert rocailleux, sans le moindre signe de vie. Middletown, suite à l'explosion nucléaire, a été soufflée pour se retrouver à des milliers d'années dans le futur, à une époque où la Terre n'est plus qu'une planète morte et abandonnée. Les habitants partent à la recherche de signes de vie, sachant qu'ils ne pourront pas tenir longtemps sur cette terre déserte. Et ils finiront par tomber sur des dômes gigantesques, abritant des cités abandonnées. Le dôme retient la chaleur, et pourra servir de refuge momentané.
La vie se réorganise, mais un beau jour ils devront faire face à leur plus grande crise. Ils reçoivent un signal de leurs lointains descendants, qui, depuis longtemps, ont créé un empire galactique au-delà des étoiles et abandonnés définitivement la Terre, qui pour eux est devenue une sorte de musée. Ainsi ils vont tout faire pour évacuer les habitants de Middletown et les disperser à travers leur empire. Un dur combat va commencer pour la survie de leur communauté et de le Terre.

La ville sous globe (The City at the World's End) de l'écrivain américain Edmond Hamilton est un pur joyau de space-opera américain des années 1950. L'histoire se base surtout sur les réactions d'hommes et de femmes qui se retrouvent par accident, d'un jour à l'autre, dans une situation totalement imprévue. Edmond Hamilton maintiendra d'ailleurs son récit jusqu'à la fin dans cet esprit humain. On suit, parfois avec amusement, parfois avec gravité, toujours avec suspense, les aventures de ces Américains moyens, voire très moyens, qui doivent recréer une société au milieu de rien et qui devront affronter leurs descendants, faisant partie d'un empire dont ils ne comprennent pas grand chose. On regrette juste que le dénouement est du space-opéra pur et dur, càd. succession de scènes d'action, romance bidon entre deux héros, etc. On regrette également une certaine naïveté tout au long du récit.

En somme, un roman très plaisant de l'auteur américain Edmond Hamilton, plus connu pour ses séries Les Rois des Etoiles (The Star Kings, 1949-1970), Les Loups des Etoiles (Starwolf, 1967-1968) et l'inévitable saga des aventures du Capitaine Flam (Captain Future, 1967-1969).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond) - Edmond Hamilton (1967), présentation
- Les mondes interdits (The Closed Worlds) - Edmond Hamilton (1968), présentation
- Le monde des Loups (World of the Starwolves) - Edmond Hamilton (1968), présentation

14:41 Écrit par Marc dans Hamilton, Edmond | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : science-fiction, space-opera, edmond hamilton, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

mardi, 21 mars 2006

Le monde des Loups (World of the Starwolves) - Edmond Hamilton - 1968

Au coeur de l'Éperon d'Argo, la beauté et l'horreur se côtoient, les mondes des hommes sont rares et dispersés entre ceux des non-humains. C'est là que l'on croise l'ancienne route des Loups des Etoiles et les courants des sépultures galactiques, monuments d'une race disparue. C'est là que se cache Varna, le monde de la haine... Morgan Chane doit retourner sur sa planète d'origine, Varna, afin de trouver une alliance momentanée avec ses pires ennemis, les Loups des Etoiles, afin de mettre la main sur des trésors magnifiques et inconnus de quasi tous...

Dernier volet des aventures de Morgan Chane, qui grâce à sa force et son intelligence supérieure réussit à nouveau à déjouer tous les pièges de ses ennemis. Edmond Hamilton, l'auteur de nombreux romans de science-fiction et surtout de space-opéra (p.ex; Les aventures du Capitaine Flam) met ici fin à sa plus belle série avec Le monde des Loups qui suit les épisodes L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond) et Les mondes interdits (The Closed Worlds).


Voir également:
- La ville sous globe (The City at the World's End - Edmond Hamilton (1951), présentation
- L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond) - Edmond Hamilton (1967), présentation
- Les mondes interdits (The Closed Worlds) - Edmond Hamilton (1968), présentation

dimanche, 19 mars 2006

Les mondes interdits (The Closed Worlds) - Edmond Hamilton - 1968

Varna, planète lointaine aux conditions de vie extrêmes. De plus cette planète est dote d'une force de gravitation supérieure aux autres, donnant à ses habitants des forces et des réflexes hors normes. Ce sont les Loups des Etoiles, et conscients de leur supériorité physique, ils jouent aux pirates de l'espace, terrorisant ainsi tous les voyageurs interstellaires. Morgan Chane était l'un d'eux, ajourd'hui il est poursuivi à travers tout l'espace par ses anciens collègues. Il a trouvé refuge auprès d'une équipe de mercenaires terriens, avec lesquels il va vivre de nombreuses aventures, tel que décrit dans le premier tôme des Loups des Etoiles: L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond). Cette fois-ci, nos héros acceptent une nouvelle mission: retrouver Randall Ashton, un riche héritier porté disparu dans des mondes mystérieux, appelés Les Mondes Interdits de l'étoile Allubane. Les Loups des Etoiles eux-mêmes ont peur de ces planètes secrètes. Et lorsque Morgan Chane s'y risque, il va découvrir plus qu'il n'en a espéré. L'homme qu'il recherche était en fait parti en quête des Francs Voyageurs, une ancienne peuplade ayant découvert l'errance libre, voyage désincarné semblable à la mort, dans lequel l'esprit se détache du cors afin de voyager de façon quasi instantanée à travers l'univers. Or pourquoi ce tye de voyage fait-il tant peur à tous et surtout aux Loups des Etoiles?

Après L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond, 1967) les aventures de Morgan Chane continuent de plus belle dans ce second tôme des Loups des Etoiles. Edmond Hamilton travaille un peu plus son personnage principal dans cette intrigue interstellaire pleine d'imagination et de fantaisie.

Un second tôme bien réussi pour cette grande saga de space-opéra.

Voir également:
- La ville sous globe (The City at the World's End - Edmond Hamilton (1951), présentation
- L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond) - Edmond Hamilton (1967), présentation
- Le monde des Loups (World of the Starwolves) - Edmond Hamilton (1968), présentation

jeudi, 16 mars 2006

L'arme de nulle part (The Weapon from Beyond) - Edmond Hamilton - 1967

Les Loups des Etoiles, sanguinaires pirates de l'espace sans peur ni pitié, sévissent à travers tout l'univers. Cependant l'un d'entre, Morgan Chane l'unique de ces assassins ayant une origine terrienne, se voit obligé de fuir ses compagnons après avoir tué l'un d'entre eux. Mais où peut se réfugier, un pirate parmi les plus recherchés de l'univers. De plus, ses aptitudes physiques font qu'il passe rarement inaperçu, les Loups des Etoiles sont en effet originaires d'une planète à très forte force de gravité leur donnant une force physique et des réflexes hors du commun.
Morgan Chane sera recueilli par Dilullo, un mercenaire terrien d'origine italienne qui l'intégrera dans son équipe. Ensemble ils partent à travers les étoiles vivre de nombreuses aventures, dont la première les mènera vers la planète Kharal, proche de la Nébuleuse de Corvus, planète menacée par une mystérieuse puissance, plus connue sous le nom de L'arme de nulle part...

Edmond Hamilton est l'un des maîtres incontestés du space-opéra. L'arme de nulle part est le premier volet du célèbre cycle des Loups des Etoiles, dans son ensemble souvent considéré comme le chef d'oeuvre de Hamilton. Les aventures du mercenaire Morgan Chane vont en effet continuer dans Les mondes interdits (The Closed Worlds, 1968) et Le monde des Loups (World of the Starwolves, 1968) Evidemment il s'agît de space-opéra, donc beaucoup d'aventures, personnages peu développés etc..., mais Hamilton réussit ici à un peu mieux étoffer son histoire, surtout au long de tout le cycle. L'arme de nulle part ravira les fans du genre, et peut-être les autres aussi.

Voir également:
- La ville sous globe (The City at the World's End - Edmond Hamilton (1951), présentation
- Les mondes interdits (The Closed Worlds) - Edmond Hamilton (1968), présentation
- Le monde des Loups (World of the Starwolves) - Edmond Hamilton (1968), présentation