mardi, 12 décembre 2006

L’engrenage (The Brethren) – John Grisham - 2000

bibliotheca l engrenage

Les bien chers frères comme ils se nomment sont trois juges emprisonnés au pénitencier de Trumble en Floride. Juristes de profession ils sont tous les trois bien respectés de leurs codétenus contre quelques conseils juridiques. Cependant ces trois juges ont au fil des ans monté une affaire bien juteuse. Au fond de leur cellule, et avec l’aide de leur avocat Trevor Carson, ils orchestrent un chantage très lucratif sur les mœurs homosexuelles de personnalités sélectionnés via des petites annonces dans des magazines gays. Leur avocat se charge de transférer l’argent des juges vers un compte au Bahamas. Mais un beau jour nos trois juges attrapent un poisson bien trop gros pour eux. En effet celui qui se fait prendre par cette petite annonce gay n’est autre qu’Aaron Lake, candidat au poste de président des Etats-Unis. De plus c’est le candidat choisi par Teddy Maynard ; le tout-puissant patron de la CIA, qui est prêt pour faire remporter la victoire à son poulain. En échange de l’aide de la CIA, Lake s’est engagé à doubler les budgets de la défense. Et Teddy Maynard ne va pas permettre que tout soit compromis suite à une gaffe de Lake. Et il mettra tout en œuvre pour mettre hors d’état de nuire ces trois juges coincés dans leur pénitencier.

L’engrenage est le premier roman de John Grisham où celui-ci nous entraîne dans le monde de la politique, délaissant un peu le monde juridique dont il s’est fait spécialiste via ses précédents romans. Dans cette intrigue soigneusement élaborée nous est dépeint à la fois le monde carcéral des trois juges maîtres chanteurs ainsi que les coulisses d’une campagne électorale avec tous ses enjeux de pouvoirs et ses intérêts financiers. On est donc bien loin des thrillers juridiques auxquels Grisham nous avait habitué, ce qui risque d’ailleurs de décevoir certains fans. Le livre est cependant bien divertissant, écrit avec beaucoup d’humour et très intelligemment monté. L’astuce dans ce roman est le fait qu’il n’y a finalement aucun héros. Chacun a quelque chose à cacher et n‘hésites pas à tromper l’autre pour ses intérêts. On se demande juste comment tout cela finira : gagneront-ils tous ou perdront-ils tous. Hélas la conclusion est très décevante, et semble d’ailleurs incomplète, voire bâclée. De plus on dénote que, comparé aux autre romans de John Grisham, il manque peut-être un peu de suspense ici.

En bref L’engrenage de John Grisham est un plutôt bon roman, bien divertissant, mais pas tout à fait abouti. Dommage.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

22:46 Écrit par Marc dans Grisham, John | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : john grisham, thrillers, romans policiers, litterature americaine | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!