mercredi, 12 janvier 2011

Des choses fragiles : Nouvelles et merveilles  (Fragile Things) - Neil Gaiman - 2006

bibliotheca des choses fragiles.jpg« Les histoires, tels les gens, les papillons, les oeufs d'oiseaux, les coeurs humains et les rêves, sont des choses fragiles faites d'un matériau aussi peu solide ou durable que vingt-six lettres et une poignée de signes de ponctuation. Ou des paroles faites de sons et d'idées, abstraites, invisibles, disparues sitôt prononcées. Et pourtant certaines, simples et minuscules, ont survécu à ceux qui les ont racontées. »

L’auteur britannique Neil Gaiman est depuis quelques années et des romans tels que Neverwhere (1996), Stardust (1999) et American Gods (2001) considéré comme l’une des figures les plus marquantes de la littérature de l’imaginaire en ce début de 21ème siècle. Le fantastique, la fantasy, la science-fiction, Gaiman semble réussir tout ce qu’il touche. En 2006 sort le recueil Des choses fragiles : Nouvelles et merveilles, reprenant poèmes, nouvelles et le court roman Le Monarque de la Vallée où l’on retrouve le héros d’American Gods.
Une longue introduction explique la genèse de la plupart des textes et le recueil se termine sur un entretien inédit de l’auteur.
De quoi parlent finalement tous ces textes ? A vrai dire d’un peu de tout, mais à travers tout cela, c’est avant tout le merveilleux qui prime, que ce soit dans l’horreur, le fantastique ou l’humour, des textes qui tels des songes éveillés, choses fragiles en apparence  éphémères,  s’impriment en notre inconscient et frappent de plein fouet notre imagination. On y retrouve Sherlock Holmes dans une enquête lui faisant rencontrer l’univers de Lovecraft, un comptable se découvre prisonnier d'un monde inspiré de Matrix, tout de barrettes de mémoire et d'unités centrales… ainsi que de nombreuses références à d’autres auteurs tels Ray Bradbury ou C.S. Lewis. C’est impressionnant, certains textes valent peut-être un peu moins que d’autres, mais dans l’ensemble Des choses fragiles : Nouvelles et merveilles est un recueil très réussi.

Le recueil Des choses fragiles : Nouvelles et merveilles présente une incroyable évasion dans le monde imaginaire de Neil Gaiman, un univers incroyablement riche et palpitant, dans lequel on peut se plonger les yeux fermés.

A découvrir de toute urgence !


Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Sommaire du recueil
:


- Introduction
- Une étude en vert (A Study in Emerald)
- La Grand'roue féerique (The Fairy Reel)
- La Présidence d'Octobre (October in the Chair)
- La Chambre dissimulée (The Hidden Chamber), Poésie
- Les Épouses interdites des esclaves sans visage dans le manoir secret de la nuit du désir redoutable (Forbidden Brides of the Faceless Slaves in the Secret House of the Night of Dread Desire)
- Le Chemin caillouteux du souvenir (The Flints of Memory Lane)
- L'Heure de la fermeture (Closing Time)
- Devenir Sylvain (Going Wodwo), Poésie
- Amères moutures (Bitter Grounds)
- Les Autres (Other People)
- Souvenirs et trésors (Keepsakes and Treasures : A Love Story)
- Les Bons garçons méritent des récompenses (Good Boys Deserve Favours)
- La Vérité sur le cas du départ de Mlle Finch (The Facts in the Case of the Departure of Miss Finch)
- D'étranges petites filles (Strange Little Girls)
- La Saint-Valentin d'Arlequin (Harlequin Valentine)
- Boucles (Locks), Poésie
- Le Problème de Susan (The Problem of Susan)
- Instructions (Instructions), Poésie
- Qu'est-ce que tu crois que ça me fait ? (How Do You Think It Feels?)
- Ma vie (My Life)
- Quinze cartes peintes d'un tarot de vampires (Fifteen Painted Cards from a Vampire Tarot), Poésie
- Nourrir et manger (Feeders and Eaters)
- Le Coup de l'inventeur de maladies (Diseasemaker's Croup)
- À la fin (In the End)
- Goliath (Goliath)
- Pages d'un journal trouvé au fond d'une boîte à chaussures laissée dans un bus Greyhound, quelque part entre Tulsa, Oklahoma, et Louisville, Kentucky (Pages from a Journal Found in a Shoebox Left in a Greyhound Bus Somewhere Between Tulsa, Oklahoma, and Louisville, Kentucky)
- Comment parler aux filles pendant les fêtes (How to Talk to Girls at Parties)
- Le Jour de l'arrivée des soucoupes (The Day the Saucers Came), Poésie
- L'Oiseau-soleil (Sunbird)
- Inventer Aladin (Inventing Aladdin), Poésie
- Le Monarque de la vallée (The Monarch of the Glen)
- À la rencontre de Neil Gaiman, Biographie
- Une conversation avec Neil Gaiman, Entretien

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition : traduit de l’anglais par Michel Pagel, éditions J’ai Lu, 10 novembre 2010, 476 pages

Voir également :
- Neverwhere - Neil Gaiman (1996), présentation

mardi, 02 décembre 2008

Neverwhere - Neil Gaiman - 1996

bibliotheca neverwhere

Richard Mayhew est un jeune écossais descendu à Londres pour travailler. Il y mène une vie tranquille, plutôt ennuyeuse, auprès de sa fiancée Jessica qui s'apprête à l'épouser au même temps qu'elle s'apprête à contrôler sa vie. Sa vie écossaise paraît désormais bien lointaine dans le passé et une nouvelle routine a pris le dessus. Pourtant avant son départ une voyante l'avait prévenue que sa vie allait brusquement changer, en rajoutant un message énigmatique l'implorant à se méfier des portes. Mais comme déjà dit: cela est bien loin et oublié.
Un soir alors qu'il est de sortie avec Jessica, Richard découvre une jeune fille, apparemment blessée, gisant sur le trottoir. Richard, à l'encontre de l'avis de sa compagne, décide de l'aider. Et quand elle le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital, il a le sentiment de ne plus être maître de sa volonté. Dès le lendemain, elle disparaît et, pour Richard, tout dérape : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus... Un peu comme si Richard était devenu invisible. Mais ce qu'il ignore encore c'est que depuis son aventure avec Porte il ne fait plus partie de ce monde, mais d'un monde parallèle et souterrain  où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Et il est encore loin de se douter des multiples aventures qu'il devra surmonter pour retrouver son monde à lui.

Neverwhere
du britannique Neil Gaiman est sans conteste un livre hors pair amplement récompensé depuis sa sortie par la critique et le public. Et en effet il est difficile de ne pas succomber à ce conte moderne et urbain à l'origine d'un nouveau genre: la fantasy urbaine. Au départ Neverwhere était une série télévisée au succès bien moins sûr que l'auteur a réussi à adapter sous forme de roman. Pour l'écriture il s'est inspiré de la ville de Londres, sa ville, en s'imaginant quelle pourrait être la signification de certains lieux-dits (Earl's Court, Knightsbridge, Ravenscourt, ...) d'un point de vue plus fantastique pour en arriver à une Londres parallèle, une ville de l'ombre, vivant en concomitance avec la bien connue capitale britannique. Il s'imagine donc un monde ignoré, celui des laisser-pour-compte, en proie à un système politique totalement différent et au surnaturel allant du plus merveilleux au plus horrible. Et c'est ce monde que va découvrir le personnage principal de Richard Mayhew, un malheureux concours de circonstance le poussant d'une réalité à l'autre. On ressent vite les nombreuses inspirations de Neil Gaiman qui réinvente ici de nombreux mythes, légendes et contes de la culture britannique. Rien que le titre du roman fait clairement référence à Neverland, ce monde mythique découvert par Peter Pan. D'autres références évidentes sont faites aux contes de Carol Lewis. Finalement ne s'agît-il pas d'une adaptation moderne d'Alice au pays des merveilles. Mais l'inspiration de Neil Gaiman n'est pas que fantastique mais aussi sociale. Car le monde décrit est aussi celui des sans-abris et autres délaissés qui, une fois passés du côté obscur, sont totalement ignorés par la société, et cela jusqu'à leur oubli total.

Question écriture le style de Neil Gaiman est tout simplement parfait et très entraînant. Il est toutefois nécessaire de préciser que ce roman tient beaucoup du conte et intéressera plutôt un public jeune, voire adolescent.

Neverwhere est un roman de fantasy toujours surprenant et très original qui plaira à un grand nombre de lecteurs.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

- Des choses fragiles : Nouvelles et merveilles - Neil Gaiman (2006), présentation