mercredi, 15 décembre 2010

Le Langage des pierres, tome 1 : Le dit du sang (The Castings Trilogy, Book 1 : Blood Ties) - Pamela Freeman - 2007

bibliotheca le langage des pierres 1 le dit du sang.jpgVoilà mille ans, le peuple d'Acton conquit les Onze Domaines, dont il tua ou chassa les habitants légitimes. Ceux qui ne périrent pas survécurent péniblement sur les routes, livrés à la faim, au froid et à la haine des occupants. On les appela les Voyageurs.
Aujourd'hui, les Domaines sont gouvernés d'une main de fer par les seigneurs de guerre d'Acton. Certaines choses échappent cependant à leur contrôle et menacent leur autorité : les esprits, la magie des éléments, des forces qui dépassent l'entendement... et parfois des êtres humains, lointains descendants des Voyageurs. Comme Ronce, cette jeune fille qui doit fuir les siens pour un crime qu'elle n'a pas commis ; comme Frêne, un apprenti garde du corps contraint de tuer pour le compte d'un employeur tyrannique ; comme Épervier, le noir enchanteur qui a juré vengeance pour son peuple.
Jamais les pierres n'auraient pu prédire qu'un lien puissant unirait un jour leurs trois destins. Un lien de sang venu du fond des âges...

Premier tome de la trilogie de Le Langage des pierres, Le dit du sang de l’auteur australien Pamela Freeman invite le lecteur dans un long roman d’aventures et de fantasy très séduisant par son ton et sa narration se déroulant dans un monde de magie et de sorcellerie. Le lecteur est pris dès le début par ces multiples histoires collées les unes aux autres, mettant en scène alternativement les héros du cycle et des personnages secondaires, véritable puzzle duquel se révèle peu à peu l’intrigue merveilleuse d’imagination ainsi que les personnages plus touffus qu’il ne paraît au départ. D’ailleurs l’auteur se consacre ici principalement à des héros plus ordinaires tentant de survivre dans un monde qui les exploite, plutôt qu’à des princes, grands mages ou guerriers tel que c’est souvent le cas dans la fantasy.
Le tout est porté par un style simple, efficace et toujours agréable à lire. Reste juste peut-être à critiquer un certain manque d’originalité, l’univers pourtant différent et bien pensé créé par l’auteur, ne se distingue au final que peu de ce qui existe déjà dans le domaine.

Le dit du sang, premier tome de la trilogie de Le Langage des pierres des Pamela Freeman, est un roman de fantasy très réussi, laissant présager des suites des plus intéressantes.

A découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com 


Présente édition : traduit de l’anglais (australien) par Brigitte Mariot, 10 novembre 2010, 530 pages