mercredi, 28 février 2007

Les amants étrangers (The Lovers) - Philip José Farmer - 1961

bibliotheca les amants etrangers

En 3050, l'Amérique du Nord est devenue une société ultra-religieuse, dirigée par un clergétat des plus sévères en toute matière de morale. Hal Yarrow est linguiste et vit fort mal cette société. Son mariage est un échec, de plus sa femme n'hésite pas à aller rapporter ses manquements moraux aux autorités religieuses, ce qui freine Hal dans sa carrière. Mais Hal va se voir proposer une opportunité pour échapper à cette société qu'il déteste tant. Une planète habitable, baptisée Ozagen, a été découverte au fin fond de la galaxie. Hal Yarrow est engagé pour faire partie de l'expédition, ses connaissances linguistiques permettant de communiquer avec l'espèce extra-terrestre, des insectes géants, vivant sur cette planète et qui y ont batie une civilisation qui est encore en recul par rapport à celle de la Terre d'un point de vue technologique. Et le but de l'expédition est d'étudier au mieux cette civilisation en vue de mieux l'exterminer afin de faire de la place pour leurs désirs de colonisation. En partant en mission sur la planète Ozagen, Hal Yarrow pense avoir laissé cette société qu'il abhorre derrière lui. Mais le conditionnement subi depuis son plus jeune âge résiste à l'éloignement et rien ne semble pouvoir le briser. Mais sur place, Hal Yarrow va rencontrer une femme magnifique, Jeanette Rastignac, descendante de très anciens colons français. Il va nouer une relation amoureuse avec elle, et cela au grang secret de ses compatriotes qui pourraient sévèrement le punir pour cela. Cependant au fil du temps Hal Yarrow constate plusieurs choses étranges: Jeanette ne semble pas être ce qu'elle prétend. Est-il bien sûr que cette créature, sortie d'on ne sait où, est réellement humaine ?


Les amants étrangers sort en 1961 et fait directement l'effet d'une bombe. En effet il est souvent considéré que Les amants étrangers représente la première tentative dans l'histoire de la science-fiction qui aborde le thème de la sexualité, notamment avec des espèces extra-terrestres. Mais attention! De ce point de vue là, le roman n'était pas si novateur que cela. Philip José Farmer s'inspire pour ce roman fortement de la nouvelle Shambleau de C. L. (Catherine Lucille) Moore, parue en 1933. En effet les trames principales de ces deux oeuvres se ressemblent fortement. D'ailleurs on retrouve certaines similitudes entre le personnage de Jeanette et celui de Shambleau décrit par C. L. Moore. Il n'empêche que le roman de Philip José Farmer reste toutefois parfaitement remarquable et original pour son époque. Derrière cette histoire d'amour impossible entre un homme en rupture avec l'humanité et une extra-terrestre en exil, relation condamnée par tous et qui en plus réservera au personnage de Hal Yarrow une étonnante et dramatique surprise, Philip José Farmer écrit un réel plaidoyer contre l'intégrisme religieux (les religions décrites ici s'inspirent beaucoup du judaïsme, Farmer étant de confession juive lui-même, ainsi qu'également de l'islam et du christianisme) et pour la liberté en général de l'individu, notamment d'un point de vue bonnes moeurs. Le lecteur y trouvera beaucoup de matière à réfléchir et à penser qui remettra en cause sa façon de voir la société.

Depuis sa parution au début des années soixante, ce classique de la science-fiction a cependant pris quelques rides. Le parfum de scandale qui entourait généralement ce roman s'est un peu dilué par le temps et ne choquera guère grand monde de nos jours. Certains éléments sont même devenus un peu ridicules. Par contre le côté sur l'intolérance religieuse et le totalitarisme qui en suit est encore et toujours parfaitement d'actualité.

Les amants étrangers est l'un des tous grands classiques de la science-fiction.

A lire et à relire !

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le Monde du Fleuve (To Your Scattered Bodies You Go) - Philip José Farmer (1971), présentation

16:14 Écrit par Marc dans Farmer, Philip José | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philip jose farmer, litterature americaine, science-fiction | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

dimanche, 23 juillet 2006

Le Monde du Fleuve (To Your Scattered Bodies You Go) - Philip José Farmer, 1971

Le grand explorateur Richard Francis Burton meurt en 1890 dans les bras de son épouse. Mais peu de temps plus tard il se réveille, dans son corps rajeuni. Il se voit transporté, ainsi que des milliers, voire des millions, d'autres corps, vers la rive d'un fleuve immense. Sur les rives de ce Fleuve, se réveillent des milliards d'individus, tous âgés de plus de cinq ans et se retrouvant dans leur corps de leurs vingt-cinq ans. Ils proviennent de toutes époques, de toutes cultures, de toutes contrées dans un but qu'ils ignorent. Est-ce que ce Monde du Fleuve serait le paradis, ou plutôt l'enfer. Tous s'interrogent. Burton s'attache d'abord à survivre et crée autour de lui un petit groupe de fidèles afin de faire face à d'éventuels dangers. Mais il se rend vite compte que la mort n'existe plus: à la place on est tout simplement transporté en un autre endroit du fleuve. Mais bientôt, de nombreuses questions l'assaillent : pourquoi sont-ils ici ? Qui les y a placés ? Par quelle prodige, par quelle magie, l'immortalité a-t-elle donc pu leur être conférée ? Burton décide de partir en exploration et de remonter ce fleuve mystérieux jusqu'à sa source. Il apparaît vite qu'une race de surhommes s'est amusés à ressusciter l'Humanité. mais pourquoi ? Et qui est cet homme mystérieux qui est apparu à certains pour les guider vers la source du Fleuve ?

Le Monde du Fleuve est le premier volume du cycle Le Fleuve de l'Eternité comportant 5 volumes au total qui sont: Le Monde du fleuve (To Your Scattered Bodies Go, 1971), Le Bateau fabuleux (The Fabulous Riverboat, 1971), Le Noir dessein (The Dark Design, 1977), Le Labyrinthe magique (The Magic Labyrinth, 1980), Les Dieux du fleuve (Gods of Riverworld, 1983). Dans ce premier volume on assiste à l'un des débuts les plus impressionants existants dans la littérature de science-fiction lorsque Burton se réveille après sa mort et voit le transport de ces milliers de corps autour de lui vers ce mystérieux fleuve. L'idée en général est excellente. Dès le départ on croit à une raison religieuse se cachant derrière ce grand dessein, donnant lieu à de belles interrogations sur la vie après la mort. Mais très vite Philip José Farmer semble indiquer que ce monde serait plutôt un immense artefact venu du futur. Le lecteur, durant ce premier volume ne sera jamais certain ni convaincu de l'une ou l'autre explication avancée, maintenant ainsi le suspense et les interrogations à travers toute la série. Les personnages rencontrés dans le livre sont pour la plupart des personnages historiques ayant réellement existé: Richard Francis Burton était un explorateur qui a fait de nombreuses découvertes alors qu'il était à la recherche des sources du Nil, Alice Pleasance Liddell Hargreaves était une aristocrate anglaise ayant servi d'inspiration à Lewis Carrol lors de l'écriture d'Alice au pays des merveilles (Alice's Adventures in Wonderland, 1865). On rencontre également le sinistre maréchal nazi Hermann Göring, alors que le personnage de Peter Jairus Frigate semble être le double de Philip José Farmer lui-même.

Le Monde du Fleuve a obtenu le prix Hugo en 1972 et est une oeuvre incontournable du genre.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Les amants étrangers (The Lovers) – Philip José Farmer (1961), présentation