dimanche, 05 septembre 2010

Logicomix - Apóstolos Doxiàdis et Christos Papadimitriou - 2008

bibliotheca logicomix.jpg1939, la guerre fait rage en Europe. De l’autre côté de l’Atlantique, le scientifique et logicien Bertrand Russell s’apprête à tenir une conférence sur le «Rôle de la logique dans les affaires humaines». À l’entrée de l’université, Bertrand Russell est cependant pris à parti par des manifestants pacifistes qui lui demandent de soutenir la cause isolationniste en prônant la non-participation des États-Unis au conflit européen. Il va leur raconter une histoire, son histoire, et leur expliquer par celle-ci comment prendre la décision concernant l’engagement de l’Amérique contre la dictature d’Hitler. Et pour cela un seul outil suffit : la Logique !

Sorti en 2008 dans sa version originale Logicomix est une bande dessinée, voire un roman graphique, d’un genre tout à fait exceptionnel et original. Elle ne tente pas moins de revoir les fondements des mathématiques et de la logique, cela de façon didactique et divertissante, en unissant en un vaste volume de plus de 200 pages à la fois science et neuvième art. Très ambitieux, mais aussi très réussi ce projet imaginé par le mathématicien Apostolos Doxiadis et par le professeur d'informatique théorique Christos H. Papadimitriou, et illustré par Alecos Papadatos (dessin) et Annie Di Donna (Couleur) ne cesse de séduire de plus en plus au fil des pages.
C’est à travers la vie de Bertrand Russell (1872-1970), racontée par lui-même lors d’une conférence à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, que le lecteur est emmené à la découverte de la logique mathématique. Dès son enfance Bertrand Russell ne cesse de chercher à comprendre tout ce qui se passe en passant par la philosophie, les postulats, l’algèbre, les symboles logiques, la théorie des ensembles, les définitions circulaires, les algorithmes booléen, les calculs des prédicats, les théorèmes d'incomplétude, le langage et la controverse Poincaré-Hilbert. Et au fil de sa vie il rencontrera d’autres éminents scientifiques de son époque dont Gauss, Boole, Kant, Hume, Von Neumann, Cantor, Frege, Poincaré, Hilbert, Gödel, Leibniz, Klein, Minkowski et Wittgenstein. De théories conflictuelles en paradoxes, Russell va nous faire évoluer ainsi au centre de la pensée logique et scientifique.
Si le sujet peut paraître rébarbatif, en réalité il n’en est rien. On est bien loin aussi d’un cours en mathématiques ou en histoire, les auteurs réussissant à nous attacher aux différents personnages de l’époque, des savants passionnés prêts à perdre leurs raison par l’obsession qu’ils ont de résoudre certains problèmes, et à produire un récit fascinant sur une ère de découvertes sans pareille. Il ne faut cependant pas craindre de se voir perdu dans tous ces méandres scientifiques, des bases très rudimentaires en mathématiques (niveau études secondaires, lycée) permettent de parfaitement comprendre la quasi-totalité de l’ouvrage, tant le tout est parfaitement bien expliqué et illustré. Dans certains passages les auteurs de
Logicomix se mettent eux-mêmes en scène afin d’expliquer certains concepts plus abstraits, renforcent encore l’accessibilité de l’ensemble. Et pour ceux qui veulent encore approfondir le sujet, un carnet de notes en fin de volume détaille la biographie des différents personnages cités et explore plus en détail leurs découvertes.
Le dessin clair est certes simple et sans trop grande originalité, il a toutefois le mérite de bien servir le sujet avec une grande lisibilité, tout en offrant des planches d’une certaine beauté.

Logicomix est une bande dessinée hors normes menant le lecteur à la découverte des sciences et de la pensée, un sujet complexe rendu très accessible et divertissant, le tout fascinant d’un bout à l’autre.

Passionnant !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Extraits : trois planches prises au hasard

bibliotheca logicomix 1.JPG

 

bibliotheca logicomix 2.JPG

 

bibliotheca logicomix 3.JPG



Présente édition : traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat, Editions Vuibert, 10 mai 2010, 352 pages