dimanche, 28 octobre 2007

Cours sur la rive sauvage - Mohammed Dib - 1964

bibliotheca cours sur la rive sauvageLe jeune Iven Zohar est amoureux de Radia et les deux s’apprêtent à se marier. Mais un cataclysme vient mettre fin à la cérémonie et Radia disparaît. Commence alors une longue quête pour Iven afin de retrouver sa bien-aimée. Plusieurs fois il pense la retrouver, elle qui l’attire vers un monde étrange et inconnu, mais en réalité celle qu’il retrouve est Hellé, un démon qui prend l’apparence de Radia dans une ambiance de charme sulfureux. Et ainsi Iven ne cessera plus de chercher Radia qui lui sera à jamais insaisissable.

Mohammed Dib, poète et romancier algérien de langue française, écrit en 1964 Cours sur la rive sauvage, une quête initiatique, onirique, voire fantastique, qui fait un peu suite, tout en restant parfaitement indépendant, à Qui se souvient de la mer, un roman d’amour politiquement engagé paru en 1962. Ici, le récit prend la forme d’un conte, c’est bien plus métaphorique et onirique et l’univers dans lequel Mohammed Dib fait évoluer son personnage principal dans un univers chaotique bien plus ambigu et difficile à cerner. Iven part en quête de son amour qu’il ne trouvera jamais et se perdra de plus en plus dans ce monde qui lui apparaît au fur et à mesure de sa progression de moins en moins compréhensible. L’écriture est difficile et magnifique à la fois, le texte toujours envoûtant et qui apparaît au lecteur tel un songe, voire d’un cauchemar sans fin.

Cours sur la rive sauvage est un magnifique court roman sur la quête de l’amour, très envoûtant, mais qui peut s’avérer assez difficile d’accès.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

15:15 Écrit par Marc dans Dib, Mohammed | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mohammed dib, litterature algerienne, contes, romans initiatiques, poesie, fantastique | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!