dimanche, 06 juin 2010

Garrett, détective privé 3 : Pour quelques deniers de cuivre (Cold Copper Tears) - Glen Cook - 1988

bibliotheca garrett

Comment résister lorsqu'une jolie blonde aux jambes interminables vous propose un pactole pour résoudre une affaire apparemment simple ? Mais voilà : dans le monde de Garrett, où les hommes côtoient les elfes, les ogres, les centaures et tout un bestiaire fantastique plus ou moins hostile, rien n'est jamais simple. Et quand on y mêle un grand inquisiteur récalcitrant, une secte d'illuminés dévouée au Grand Dévastateur et un détective privé incrédule, il y a de quoi attraper une sévère crise de foi...

L'auteur américain de fantasy Glen Cook avait habitué ses lecteurs à sa longue et très sombre saga qu'est La Compagnie noire (The Black Company), une saga très classique du genre mais qui compte de nombreux amateurs. Dès les années 1980 Glen Cook innove en créant la série des aventures de Garrett, détective privé et qui fait vivre aux lecteurs des histories policières à la Raymond Chandler, du pur polar noir très classique, mais qui ici se déroule dans un monde fantastique fait d'elfes et d'ogres. Et Glen Cook reprend même le style de narration de ces romans noirs dont il s'inspire :  narration à la première personne, vision sombre et désabusée de la société,... ainsi que ses éléments classiques : belles femmes mystérieuses, enquêtes troubles,... Le résultat de ce mélange de genres paraît tantôt réussi et surprenant, tantôt bien vain, le monde de la fantasy ne semblant pas forcément pouvoir s'adapter à tout autre  genre.
Pour quelques deniers de cuivre, troisième tome de cette série, nous présente une enquête des plus plaisantes, très divertissante, souvent drôle et dans son ensemble très réussi. Glen Cook s'avère être un conteur exceptionnel et très riche d'idées. L'ambiance est lourde et sombre et le lecteur accroche dès les premières pages.

Pour quelques deniers de cuivre de Glen Cook est un très bon roman, mélange entre polar noir et fantasy, mais qui plaira avant tout aux amateurs de ce dernier genre.

Pour commander ce livre :

AMAZON.frFNAC.com ABEBOOKS.frPRICEMINISTER.com


Présente édition : traduit par Jean-François Ruyet, éditions J'ai Lu, 08 mai 2010, 285 pages