mardi, 06 juin 2006

La Règle de quatre (The Rule of Four) - Ian Caldwell et Dustin Thomason - 2004

Depuis 1499, le Hypnerotomachia Poliphili, ou Le Songe de Poliphile, est un véritable mystère. Ce livre datant de la Renaissance et attribué à un certain Francesco Colonna est en effet écrit en cinq langues (italien, grec, latin, hébreu et arabe) avec de nombreuses inscriptions hiéroglyphiques et est orné de gravures érotiques et violentes. Hors nul n'a jamais réellement compris de quoi parlait réellement cet énigmatique livre. Depuis, de nombreux chercheurs et bibliophiles tentent d'en percer les mystères, mais sans réel succès. C'est même devenu un grand sujet de polémiques sans fin parmi les spécialistes du Quattrocento et de la Renaissance italienne. Près de 500 ans plus tard à Princeton, deux étudiants se lancent à leur tour et au fil de messages cachés ils découvrent petit à petit l'existence de l'histoire d'un prince du Quattrocento et d'une crypte secrète renfermant des trésors inouïs. Mais certains semblent vouloir s'attribuer le secret de Poliphile à tout prix, et sont même prêts, dans leur folie, à tuer pour cela.

Les thèmes du mystère, des codes, de l'ésotérisme, etc... sont fort à la mode ces derniers temps. Cependant La Règle de quatre innove et le mystère à élucider est différent de l'habituel Saint Graal. On est plongé dans la vie universitaire de quatre étudiants à Princeton qui vont tenter de déchiffrer le célèbre Hypnerotomachia Poliphili. Mais ils vont se heurter à la passion démesurée que certains vouent à ce livre. Ici il n'y a pas non plus d'apparition de vieilles sociétés secrètes, mais le mal vient par l'amour d'un livre qui peut conduire les hommes aux actes les plus vils. La structure du récit est loin d'être linéaire. Le tout commence presque à la fin juste avant le dénouement final et le narrateur entrecoupe, Tom Sullivan, son récit de flashbacks qui nous font découvrir l'histoire de ce mystérieux livre et son décryptage, ainsi que la vie de certains chercheurs qui s'y sont déjà attelés et y ont consacrés leurs vies, dont le père de Tom notamment. Mais Tom nous fait également revivre la vie sur le campus de Princeton, avec les aventures, intrigues et amours qui vont avec. Tout le récit reste extrêmement clair et toujours passionant, les deux auteurs faisant preuve d'une immense maîtrise. Comme souvent dans ces archéo-thriller les auteurs utilisent une base historique réelle, l'Hypnerotomachia Poliphili ayant réellement existé, et la détournent au profit d'une intrigue type policière. Mais contrairement à un Dan Brown, qui souvent rame à travers les méandres du passé, les deux auteurs maîtrisent parfaitement l'histoire. Ici contrairement aux livres de Dan Brown, qui a popularisé ce nouveau sous-genre, la course au trésor se déroule uniquement dans les livres et bibliothèques et il y a beaucoup moins de scènes d'action. On s'éloigne un peu du simple thriller ne tenant ensemble que par ses rebondissements. Le récit repose plus sur le fond historique du sujet, sur les personnages qui sont particulièrement approfondis et sur les énigmes, qui sont de qualité, et leur résolution. Le tout est plus un roman initiatique de quatre étudiants en quête d'un secret auquel de nombreux hommes ont consacré leur vie, une hymne au savoir et une invitation au lecteur à venir découvrir ce magnifique livre de la Renaissance italienne.

Un bon roman plein d'érudition sur la Renaissance italienne et très divertissant.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !