lundi, 04 octobre 2010

Le Corps exquis (Exquisite Corpse) - Poppy Z. Brite - 1996

bibliotheca le corps exquis.JPGAndrew Compton est un tueur en série anglais, arrêté et emprisonné pour ses crimes, mais qui réussit à s’évader en se faisant passer pour mort. Il trouve refuge aux Etats-Unis d’Amérique, à la Nouvelle-Orléans, où il rencontre par hasard un autre tueur en série, Jay Byrne, un tuteur sans scrupules à la fois cannibale et nécrophile. Un lien se créera rapidement entre ses deux êtres et ensemble ils vont aller jusqu’au bout de leurs fantasmes les plus sanglants.

En 1996, alors que paraît Le Corps exquis, troisième roman du jeune auteur américain Poppy Z. Brite, la mode était définitivement aux sombres et lugubres histoires de serial killers. Poppy Z. Brite va très loin dans ce genre en nous contant ici la relation entre deux prédateurs, qui tentent de vivre tant bien que mal leur amour homosexuel tout en s’adonnant à leurs passions premières que sont le meurtre, le cannibalisme et la nécrophilie. Et il faut dire que l’auteur va très loin dans son sujet, l’horreur est présente dans toutes les pages. Mais au-delà d’une galerie d’atrocités plus sanglantes les unes que les autres, l’auteur nous invite à explorer les esprits malades de ses deux protagonistes, sans juger et en exposant à vif les conditions de victimes et de bourreaux. Ce manque de jugement, une certaine froideur par rapport aux faits décrits et un fort réalisme rendent ce texte encore plus poignant, voire même révulsif. De nombreux lecteurs seront déroutés par ce texte, d’autres le trouveront trop violents. Le sujet est difficile, mais bien traité. 

Le Corps exquis est un roman déroutant et très violent. Malgré ses nombreuses qualités, tous n’y adhéreront pas.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com


Présente édition : Editions J’ai Lu, 30 août 2005, 285 pages