vendredi, 05 août 2011

L’Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage - 2006

pierre bordage,litterature francaise,revolution francaise,uchronie,science-fictionFin 1793, la Terreur fait suite à la révolution, et cela avec toute son horreur de violence et de répression. Emile, alias Milo, attend son heure dans la secte de Mithra alors que le voile se lève sur le mystère de sa naissance. Il ne sait encore quel est son rôle, mais les choses vont bientôt se décider. Cornuaud, quant à lui, ne cesse de changer de camp et d’errer à travers le pays offrant ses services tour à tour aux partis les plus violents. Car tel est l’ordre qu’il a, obtenu d’une sorcière vaudou qui le possède.
Or le pays est à feu et à sang et les idéaux révolutionnaires se sont évanouis depuis bien longtemps dans une guerre civile des plus meurtrières. Et c’est dans ce contexte, qu’à la fois Emile et Cornuaud verront leur destins se croiser et se sceller.

Dernier volet de la très belle trilogie de L’Enjomineur, après 1792 et 1793, ce roman L’Enjomineur, 1794 nous fait revivre l’après-révolution française dans toute la violence qui ont secoué le pays de par la Terreur et les guerres vendéennes. Cela ressemble fort à un roman historique, la documentation y est, mais la fiction prend largement le dessus, surtout par l’invention de la secte de Mithra et dans son rôle dans ces événements. Et malgré cela l’auteur Pierre Bordage réussit à nous faire revivre et comprendre comme nul autre cette époque si sombre et tumultueuse. Il y conclut les deux intrigues autour de ses deux héros, toutefois par moments quelque peu maladroitement, mais cela n’enlève que peu au plaisir qu’on y éprouve. Autre bémol, au niveau des personnages : alors que Cornuaud gagne en humanité dans ce volet-ci à travers son combat contre le mal qui l’habite, Emile devient trop passif au point d’en devenir ennuyeux.
On retrouve également avec plaisir le style propre à Bordage, clair et incisif. Le montage, très efficace, par l’alternance de chapitres dédiés à l’un ou l’autre des deux héros, paraît toutefois trop systématique et quelque peu artificiel.

Bref, L’Enjomineur, 1794 termine bien en beauté cette trilogie très réussie. Certains regretteront qu’elle ne soit pas plus longue.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions J’ai Lu, 9 février 2011, 539 page

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation
-
Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation
- L'Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage (2004), présentation
- L'Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage (2004), présentation
- Les chemins de Damas - Pierre Bordage (2005), présentation
-
Ceux qui sauront - Pierre Bordage (2008), présentation

mercredi, 14 juillet 2010

L’Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage - 2005

 

bibliotheca l enjomineur 1793.jpgSuite aux événements relatés dans le tome précédent, L’Enjomineur 1792, les événements se précipitent. La révolution devient imminente. Emile a failli à sa quête, sa Vendée natale le rejette et il part se réfugier à Paris. Il croit avoir perdu tout contact avec le monde magique, mais les fées continuent à veiller sur lui. Mélusine lui fait même le cadeau d’un dague étrange qui a le pouvoir de tuer quiconque chercherait de se approprier.
Pendant ce temps Cornuaud, toujours envoûté, commet des meurtres en série avant de découvrir le règne de la Terreur à Nantes. Il devient même un agent de la Révolution et peut ainsi agir en toute impunité.
Alors que pendant ce temps-là, dans l'ombre, la secte de Mithra, sous l'égide du Père des pères, tire des ficelles de plus en plus tranchantes...

Deuxième tome de la saga historico-fantastique
L’Enjomineur, Pierre Bordage y poursuit son histoire en l’an 1793, alors que la Révolution accomplie, se fait peu à peu remplacer par la Terreur. Le Paris de 1793 est plus vrai que nature, et à tout instant se ressent l’ambiance lourde de ces temps difficiles, faits de lendemains que l’on annonçait pourtant si prometteurs. Et si la Terreur était le fruit du complot d’une secte ténébreuse, si l’Histoire telle qu’on la connaît était bien loin de la vérité et trouverait son origine dans un fantastique des plus noirs. Tout est possible, alors que le lecteur avance de surprise en surprise dans ce qui semble être une véritable réussite du genre.
L’intrigue est riche en rebondissements, les personnages secondaires multiples et très réussis, le contexte prenant… Le tout en fait un divertissement particulièrement réussi duquel on attend avec impatience le dénouement dans le troisième et dernier tome de cette saga.


L’Enjomineur 1793
a tout d’une suite très réussie dans une saga qui passionne aux détours de l’histoire et du fantastique.

Une réussite qui nous fait attendre avec impatience la suite.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions J’ai Lu, 14 avril 2010, 475 pages

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation
-
Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation
- L'Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage (2004), présentation
- Les chemins de Damas - Pierre Bordage (2005), présentation

- L'Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage (2006), présentation
-
Ceux qui sauront - Pierre Bordage (2008), présentation

jeudi, 01 juillet 2010

L’Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage - 2004

bibliotheca enjomineur 1792

France, 1792. Emile est un enfant trouvé élevé en Vendée par un prêtre féru d’idées nouvelles. La légende dit qu’il est l’enfant d’une fée, un enjomineur. C’est une époque où la colère gronde à travers le bocage vendéen. Mais pour Emile, avec son attitude rationaliste il ne veut prendre parti ni pour les royalistes, ni pour les révolutionnaires. Cela lui vaut hélas bien des déboires, rejeté par tous pour se retrouver sur les chemins peu sûrs d’une Vendée qui s’enflamme. De nombreuses rencontres, souvent fantastiques et merveilleuses, issues d’un folklore préchrétien, vont l’éclairer sur les mystères de ses origines.
Cornuaud, lui, a fui la truanderie nantaise en 1789. Cherchant à échapper aux règlements de comptes de plus en plus violents lors des premiers jours de le Révolution, il s’est embarqué sur un négrier à la quête de La Guinée, du bénin, puis de Saint-Domingue. Trois ans plus tard, il revient en France, possédé par l’esprit d’une sorcière vaudou qui lui fait payer le viol d’une jeune esclave en le poussant à massacrer un maximum de Blancs. Exactions qui l’obligeront pour survivre à embrasser alternativement et sans scrupule les causes royaliste et révolutionnaire.
A Paris, pendant ce temps-là, la rue est en ébullition. Mais derrière les affrontements œuvre une société secrète, la secte de Mithra, dont les maîtres demeurent dans l'ombre.

Pierre Bordage, auteur prolifique de science-fiction française, s’attaque avec L’Enjomineur, 1792 à une trilogie qui nous fait revivre l’époque juste après la Révolution française, celle des désillusions qui vont faire place peu à peu au régime de la Terreur. Mais il ne s’agît pas pour autant d’un véritable roman historique, le tout étant légèrement saupoudré de fantasy, donnant ainsi une dimension nouvelle à l’histoire. En conteur de talent Bordage nous présente ainsi une vaste fresque aux personnages multiples, historiques ou non, et tous très crédibles. Ses personnages centraux sont, comme toujours chez Bordage, poussés à s’extirper de systèmes qui les emprisonnent pour trouver leur voie propre. Le lecteur est pleinement immergé dans l’époque, l’auteur réussissant même à nous faire comprendre les mentalités de l’époque. Parfois quelque peu long, ce premier tome laisse toutefois présager le meilleur pour la suite. La fin semble d’ailleurs indiquer une place plus importante pour la fantasy dans les deux tomes à venir.

L’Enjomineur, 1792 sera suivi en 2005 par L’Enjomineur, 1793 et en 2006 par L’Enjomineur, 1794.

L’Enjomineur, 1792, premier tome d’une trilogie, par son mélange réussi d’histoire et de fantasy, laisse présager le meilleur pour la suite.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition
: Editions J’ai Lu, 6 avril 2009, 471 pages

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation
- Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation
-
L'Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage (2004), présentation
- Les chemins de Damas - Pierre Bordage (2005), présentation

- L'Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage (2006), présentation
- Ceux qui sauront - Pierre Bordage (2008), présentation

mardi, 15 juin 2010

Ceux qui sauront - Pierre Bordage - 2008

bibliotheca ceux qui sauront

Jean et Clara devraient bientôt se séparer : elle regagnerait Versailles, il retournerait dans la clandestinité. Pourquoi êtes-vous allé à l'école ? demanda-t-elle.
- Je voulais apprendre.
- Et qu'avez-vous appris ?
- L'alphabet, l'écriture, l'arithmétique... comme tout écolier, je suppose.
- Vous comptiez en faire quoi ?
Il haussa les épaules.
- Je ne sais pas au juste. Ceux qui gouvernent savent, alors je pensais que c'était bien de savoir. Que ça améliorerait ma vie. Et si le passé avait été différent, quel serait notre présent ? Un monde scindé en deux. Les riches détenant le savoir, les pauvres condamnés à l'ignorance. Il y a ceux qui acceptent, s'oublient dans le silence. Mais il y a ceux qui se battent pour qu'une société plus juste émerge enfin.

Royaume de France, 2008. A Versailles capitale du royaume, des inquiétudes naissent : le peuple pourrait se révolter à nouveau. On se souvient des massacres 1789 perpétrés par une bande de fanatiques cous noirs, et qui avaient même réussis à faire décapiter le roi de l'époque. Mais depuis que la monarchie a été restaurée les pouvoirs publics veillent au grain. Interdiction d'instruire quiconque n'est pas noble. Le monde doit se diviser en deux catégories de personnes : ceux qui pensent et décident, et ceux qui travaillent. Hélas quand on fait partie de ceux du bas on ne distingue que ceux qui profitent et ceux qui sont exploités. C'est le cas du pauvre Jean, poussé par sa curiosité à suivre une classe clandestine, il se retrouve envoyé dans un camp de redressement. Son fourgon se fait toutefois attaquer par des terroristes qui le libèrent pour l'adhérer à leur mouvement. D'un autre côté, Clara, fille de riches bourgeois, n' jamais manqué de rien. Son père n'est d'ailleurs autre que l'Argentier du Roi. Mais pour elle tout change le jour où ses parents la marient à un riche noble, et que, lors de son voyage vers le château de son futur, elle se fait enlever par un ermite dans la forêt.
Jean et Clara, le cou noir et la noble, vont finir par se rencontrer. Chacun va découvrir l'univers de l'autre, et ensemble vont essayer de se battre pour une France plus juste, une France dont le vieux dicton de la révolution de 1789, "Liberté, Egalité et Fraternité" prendra tout son sens...

Lancée en 2008 par l'éditeur Flammarion, la collection Ukronie dont ce roman de l'écrivain français Pierre Bordage est le premier tome à paraître, se veut entièrement consacrée a genre de l'uchronie, décrivant un monde à l'Histoire alternative, tout en ciblant un public un peu plus jeune. Pour Pierre Bordage, grand spécialiste de la science-fiction française, dans Ceux qui sauront cette uchronie se décline par l'échec de la Révolution Française, et il imagine ainsi un monde, qui a certes connu un certain développement technologique mais dont la population se divise en deux parties bien distincte, une minorité riche accaparant tous les pouvoirs et une majorité vivant dans la misère et dans l'ignorance. Le postulat est fort, même s'il ne convainc pas toujours. Il est en effet étrange de voir à quelle point la Révolution Française ait eu aux yeux de l'auteur un impact au niveau mondial. Pierre Bordage y met ainsi en avant les bienfaits des sociétés qui ont suivis la Révolution, les valeurs républicaines et démocratiques, mais aussi sociales et éducatives qui ont depuis marqués la société française jusqu'à aujourd'hui. Et cela tout en mettant en parallèle son univers imaginaire avec notre société dans laquelle le gouffre social se creuse de plus en plus entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas.
Et tout cela tient parfaitement la route. Des personnages classiques mais forts et attachants évoluent dans une intrigue certes linéaire et peu surprenante mais  qui plaira au plus grand nombre. Le roman est plutôt adapté à un public adolescent, d'autres lecteurs plus adultes y verront certaines simplicités qui nuiront quelque peu à la lecture.

Une suite à ce roman est donnée en 2010 par Ceux qui rêvent du même auteur.

Ceux qui sauront de Pierre Bordage est une très divertissante uchronie, plutôt réussie mais qui s'adresse avant tout à un public adolescent.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition :  Editions J'ai Lu, 8 mai 2010, 317 pages

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation
- Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation
- L'Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage (2004), présentation
- L'Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage (2004), présentation
- Les chemins de Damas - Pierre Bordage (2005), présentation

- L'Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage (2006), présentation

mercredi, 09 juillet 2008

Graine d'immortels - Pierre Bordage - 1999

bibliotheca graine d immortels

Mark Sidzik est un astrophysicien qui travaille au WER (World Ethics and Research), le comité international d'éthique et de recherche qui a pour but de traquer et de dénoncer tous les abus et perversions de la science. Un jour il se fait appeler de la part du brillant biologiste Jean Hébert lui demandant de venir le plus rapidement possible en Inde afin de lui remettre au plus vite quelque chose de très précieux et aussi de très convoité, vraisemblablement une banque de gènes qui mériterait d'être mis à l'abri. Mais lorsque, accompagné de son meilleur ami, le chasseur de scoops Fred Cailloux, Mark accède à la demande du vieil homme, c'est pour le trouver assassiné, lui et les cent autres personnes qui vivaient dans son ashram. Qu'est-ce qui aurait pu justifier un tel massacre ? Mark Sidzik est encore loin d'être au bout de ses peines, car il s'agît pour lui maintenant de récupérer deux DVD contenant la description génétique de gènes pouvant anéantir à jamais le système mondial tel qu'il est connu aujourd'hui. Mais ces DVD sont également convoités par les grosses sociétés biogénétiques, des fanatiques religieux et de nombreux autres partis qui sont prêts à tout pour mettre la main sur ce qui pourrait leur donner un contrôle extrême sur le monde. Commence alors pour Mark Sidzik une longue et tumultueuse course-poursuite à travers l'Inde pour mettre la main en premier sur les données de Jean Hébert avant que celles-ci ne tombent entre de mauvaises mains.

Le roman Graine d'immortels de l'écrivain français de science-fiction Pierre Bordage est un volume de la série du Quark noir, une série lancée par l'éditeur Flammarion et qui a pour but de joindre via le personnage récurrent de Mark Sidzik le genre du polar à la science anticipative.
Pierre Bordage donne à ce roman la forme d'un thriller scientifique sur fond de brevets génétiques dans lequel les lecteur suit les nombreuses aventures du personnage de Mark Sidzik à travers une Inde presque contemporaine dont le tableau dressé vaut amplement le détour. S'il s'agît aussi d'un roman de science-fiction, le tout semble pourtant très contemporain et ne se démarque de la réalité actuelle que par quelques détails, trop peu mêmes. Si les idées sont bonnes le roman n'est cependant guère une réussite. Outre le prenant portrait de l'Inde et certaines réflexions pertinentes sur la question génétique et son évolution dans les années à venir, le tout est hélas noyé dans une trop importante succession de scènes d'action qui finissent par lasser et qui ne laissent guère de place à une quelconque réflexion approfondie sur les différents sujets traités. De plus de nombreuses péripéties vécues par le héros de l'histoire paraissent tout simplement improbables et enlèvent de la crédibilité au roman. Pour le reste le roman est également truffé de nombreux clichés pris dans le genre du roman d'aventures et qui n'aident guère au résultat final du roman. Ce roman donne même l'impression d'avoir été écrit à la va-vite de par certaines scènes qui semblent un peu bâclées.

Malgré de plutôt bonnes idées de départ et un talent indéniable pour divertir son lecteur, Pierre Bordage ne livre ici qu'une œuvre à peine réussie, un roman de série qui ne marquera guère les esprits.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

vendredi, 13 juin 2008

Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage - 2002

bibliotheca nuits-lumiere

Frank trentenaire est marié à Louise et père d'une petite fille. Mais son mariage est à la dérive totale.  De par son métier, assistant réalisateur, il n'hésite pas à se rendre pour plusieurs jours à Guillestre dans les Hautes-Alpes pour un repérage. Mais là-bas il rencontre la belle Doriane et sa vie s'illumine d'un coup. Les deux vont entamer une relation intense mais bien éphémère. En effet Doriane disparaît un jour sans lui avoir laissé de mot. Désespéré, Franck fouille dans les affaires laissées dans la chambre de Doriane et y trouve un papier qui porte cette énigme : Dans le pays où passe le turban unique / A l'inhabituelle couleur / Six, double, et double, du quatrième, / Deux révélations après le grand cycle, / La dernière qui est aussi la première, / Entre les rois portants, / Face aux deux volants, / Dans le calme obtenu, / Suis le chemin qui s'ouvre. Varaissemblablement une énigme, mais Frank est incapable de la déchiffrer. Peu de temps après il rencontre un vieux monsieur, Arsène Lampard, qui prétend connaître Doriane et qui semble en savoir bien plus qu'il ne veut révéler. Frank se verra d'ailleurs aider par celui-ci dans la résolution de l'énigme laissée par Doriane. Mais la quête pour retrouver sa bien-aimée semble le conduire vers des mystères totalement inattendus et qui vont le plonger au coeur de secrets ancestraux.

Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) est un court roman, presque une nouvelle, de l'écrivain français de science-fiction Pierre Bordage alliant à la fois fantastique, science-fiction et enquête policière. L'auteur s'est inspiré des légendes et traditions de la région de Guillestrois dans les Hautes-Alpes et a d'ailleurs été écrit pour servir de support au premier festival Fantastic'Alpes de Guillestre qui s'est déroulé en septembre 2002. Et Bordage en a profité pour bien se documenter sur la région donnant ainsi un certain réalisme au récit. La lecture de ce roman est certes plutôt divertissante, le style de Bordage est très entraînant, mais de nombreux défauts subsistent. Le tout ne semble pas parfaitement achevé, des zones d'ombres subsistent et de nombreux raccourcis sont faits évitant ainsi de développer de nombreux éléments qui peuvent pourtant attirer l'attention du lecteur. En effet les différentes énigmes se résolvent très, trop, rapidement, ne laissant guère de place à un réel suspense. Etonnant de voir que le message laissé par Doriane se résout en quelques pages pour laisser place à un autre mystère se résolvant tout aussi vite, et ainsi de suite. De plus, il subsiste à tout moment une étrange impression de déjà-vu, peut-être voulue par l'auteur afin de donner l'effet que procurent les vieilles légendes locales qui existent de partout.

Peu original et trop peu développé, le roman Nuits-lumière de Pierre Bordage reste néanmoins un divertissement plutôt efficace.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

mardi, 08 janvier 2008

Les chemins de Damas - Pierre Bordage - 2005

bibliotheca les chemins de damas

La guerre entre l'Europe et les nations musulmanes du Moyen-Orient est enfin terminée. Si l'Europe crie à la victoire, cette guerre a cependant laissée derrière elle la dévastation des deux continents. En Europe la société est en proie à l'insécurité, l'ultra-libéralisme et le sectarisme organisé par des évangélistes venus des Etats-Unis. Tout est fait pour exploiter au mieux la peur de la population pour laquelle la vie est devenue un véritable combat quotidien pour la survie. Mais ce monde cauchemardesque est en plus en proie à la disparition mystérieuse de nombreux enfants qui se volatilisent durant la nuit sans laisser la moindre trace. Les théories à ce sujet vont bon train: kidnapping par des extrémistes, organisation quelque part d'une dangereuse armée... nul ne sait.
A Paris c'est au tour de Jemma de voir sa fille unique disparaître. En plus du désespoir causé par cette disparition Jemma perd son emploi et se fait même attaquer la nuit chez elle par un commando d'extrémistes. Mais elle se fait rapidement contacter par Luc, un journaliste qui enquête sur la multiplication inexpliquée des disparitions d’enfants. Celui-ci lui parle d'une rumeur relatant les faits d'une mystérieuse armée d'enfants près de Damas. Mais pour aller jusque là-bas, il faut traverser l’Europe, éviter les différentes mafias, les voleurs... Un voyage long et dangereux attend Jemma.

Les chemins de Damas
de l'écrivain français de science-fiction Pierre Bordage est le troisième volume, et vraisemblablement le dernier, de la Trilogie des Prophéties. Ce roman, même s'il peut être lu indépendamment des autres fait donc suite à L'Évangile du serpent (2001) et à L'Ange de l'Abîme(2004).

Dans ce roman, Pierre Bordage se concentre sur une Europe en déclin, quasiment apocalyptique, semblant connaître les mêmes problèmes que notre société en ce début de XXIème siècle, mais de façon fortement exagérée. Les références et clins d’œil à l'histoire récente, que ce soit d'un point de vue économique, social ou politique, sont évidentes. Et cela à un point où le tout apparaît plus comme une caricature qu'à autre chose.
Dans cette société, Bordage nous invite à suivre les traces de son personnage Jemma qui tente de traverser tout le continent pour atteindre le Moyen-Orient. Ce voyage en quête de l'armée des enfants, partie principale et fil rouge de l'histoire, est cependant loin d'être ce qu'il y a de plus intéressant dans ce roman, malgré qu'elle nous mène vers la fin, décevante et naïve, de la trilogie. D'ailleurs cette quête, faute d'apports nouveaux quant au mystère entourant cette armée des enfants, lasse très rapidement.
Non, ce qui apporte un intérêt réel au roman, c'est la multitude de personnages annexes, nullement liées à l'intrigue principale, mais qui nous font découvrir cette société imaginée par Bordage. Un chapitre sur deux y est d'ailleurs consacré. Et c'est là que Bordage fait réellement preuve de son talent, et cela malgré certaines redondances dans les descriptifs et historiques de ces multiples personnages. C'est d'ailleurs l'une des premières fois que je me détourne totalement de l'intrigue principale pour me concentrer uniquement sur ces nombreuses et passionnantes histoires annexes. Pierre Bordage est vraisemblablement un bien meilleur nouvelliste que romancier.
A part cela le style d'écriture est très efficace et le roman reste très agréable à lire, faisant de ce livre un plutôt agréable passe-temps.

Les chemins de Damas
est un roman de science-fiction plutôt décevant, et cela malgré certaines réussites, et qui ne s'élève guère au-delà du simple divertissement.


Dommage.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation

- Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation

- L'Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage (2004), présentation

- L'Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage (2004), présentation
- L'Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage (2006), présentation
- Ceux qui sauront - Pierre Bordage (2008), présentation