lundi, 15 septembre 2008

L'origine - simple indication (Die Ursache. Eine Andeutung) - Thomas Bernhard - 1975

bibliotheca origine

Salzbourg, c'est la beauté. l'art, la culture. C'est aussi une ville au climat pourri, peuplée de bourgeois bornés, mesquins, matérialistes, hypocrites. Une ville haïe de Thomas Bernhard qui y est né, qui ne peut jamais y retourner sans se sentir de nouveau accablé par l'atmosphère qui s'en dégage, où tout être sensible se sent condamné à tous les abandons et parfois au suicide. C'est en 1943 que Bernhard intègre le collège de Salzbourg, ainsi que son internat, une institution nazi lors de la guerre et qui a depuis été transformé en établissement catholique.
Dès le départ qu'une seule idée l'obsède: le suicide. Il n'arrive pas à se faire aux méthodes pédagogiques du recteur Grünkranz, ni à cette terrible période de fin de guerre. Il est fasciné par la puissance des bombes, mais lorsqu'une bombe s'abat sur l'école, il est anéanti. Voulant voir par lui-même les dégâts il découvre une main de mort, telle une main de poupée, dont la vision ne le lâchera plus. Par la suite la viusite de l'école sera presque impossible dû aux nombreuses alertes. Lorsque la guerre finit, finalement rien ne change. La salle dédiée au national-socialsime est chandée en salle dévouée au catholicisme, le nouveau recteur, l'Oncle Franz, utilise les mêmes méthodes pédagogiques que son prédécesseur. Tout cela devient insupportable pour Bernhard qui en 1946 décide d'abandonner sa scolarité pour trouver un emploi. Il n'a alors quie quinze ans.

L'origine - simple indication est le premier tome sur cinq de l'autobiographie de l'écrivain autrichien Thomas Bernhard. Y suivront La cave (Der Keller, 1976), Le souffle (Der Atem, 1978), Le froid (Die Kälte, 1981) et L'enfant (Ein Kind, 1982). Dans cette première partie Thomas Bernhard s'attarde sur la période allant de 1943 à 1946, période passée dans l'internat de Salzbourg. Le titre "L'origine" aurait plutôt dû se traduire de l'allemand par "La cause profonde", car c'est dans ces années-là que naît tout le mal-être de Bernhard, dans une société belle mais sans coeur. Car au-delà de sa propre vie, ce texte s'attaque surtout à la société autrichienne perdue et désorientée depuis la Seconde Guerre mondiale, et la façon qu'a eu celle-ci d'oublier rapidement son terrible passé une fois la guerre finie, un peu comme si rien n'avait jamais été. Evidemment s'y ajoute une virulente critique du système scolaire de l'époque.

L'origine - simple indication est un surprenant roman autobiographique, admirablement écrit et au contenu très poignant.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !