lundi, 26 novembre 2012

Empires, de la Chine ancienne à nos jours (Empires in World History) - Jane Burbank & Frederick Cooper - 2010

jane burbanck, frederick, cooper, essais, essais historiques, empires, empire, histoire, Empires de la Chine ancienne à nos joursL’Histoire en a connu plusieurs, et pourtant on en ignore tant de choses. En effet, qu’étaient exactement ces Empires, de la Chine antique, en passant par Rome, la Mongolie, l’empire russe et ottoman, ces vastes Etats composés de territoires et de peuples assemblés par al force et l’ambition et qui ont dominé le monde pendant plus de deux mille ans ? Et que serait l’Histoire vue du point de vue de ces vastes Etats qui ont tant contribué au monde ?

C’est ce que nous proposent de faire les deux professeurs Jane Burbank et Frederick Cooper, en nous contant, dans ce vaste essai l’histoire de ces empires, en se concentrant sur les principaux qui ont façonnées notre histoire, cela en en étudiant les conquêtes, les rivalités, les stratégies de domination, éclairant tout particulièrement dont les empires s’adaptent à leur différences, les créant ou les manipulant. Ils expliquent ainsi le monothéisme militant de Byzance, les califats islamiques, les Carolingiens, mais aussi les lois tolérantes des Mongols et des Ottomans, qui combinèrent protection religieuse et loyauté des sujets. Ils discutent également la question de l'influence des empires sur le capitalisme et la souveraineté populaire, les limites et l'instabilité des projets coloniaux européens, le répertoire de l'exploitation et de la différenciation en Russie, ou encore l'« empire de la liberté », qui fut la devise des révolutionnaires américains et qui s'étendit plus tard au-delà de ce continent. Car les empires ne sont pas finis, toujours pas et s’adaptent de nos jours à des formes bien autres que celles initiales.

Burbank et Cooper ont conçu ce livre, Empires, de la Chine ancienne à nos jours, afin qu’il puisse rencontrer un public des plus larges, que ce soit de l’étudiant et académicien au simple amateur d’histoire. Et dès l’introduction on constate ce mélange entre rigueur scientifique, en définissant bien le sujet du texte et ce qui ne l’est pas, et la simplicité de l’écrit. Et pourtant ce mélange n’est qu’à moitié réussi, car très vite l’on se rend compte que les données sont bien trop importantes et denses pour permettre une lecture par simple divertissement. Mais l’intérêt universel du sujet, qui devrait intéresser tout un chacun, par son emprise sur l’histoire de ces 2000 dernières années, ainsi que par ce concept même qu’est celui de l’empire, finit par l’emporter, et on lit ce livre, à son rythme, au fil des siècles et des évolutions des empires.

Le sujet étonne aussi aujourd’hui par la force du propos, ce principe d’empire, alors qu’aujourd’hui ce sont les états-nations qui sont au centre de tous les enjeux et qui maintenant ne semblent être qu’une parenthèse futile et éphémère dans une civilisation humaine prédominée par les constructions plurielles. Et ce qui ne doit jamais être oublié est que toute forme d’état, que ce soit celle de nation ou d’empire, n’est qu’artificielle.

Empires, de la Chine ancienne à nos jours de Jane Burbank et Frederick Cooper est donc un ouvrage majeur, et fort utile en ces temps ou l'Etat nation est au centre de tous les enjeux, et ce alors meme qu'il ne semble etre qu'une parenthèse dans une histoire humaine dominée par des constructions plurielles. Aucune forme étatique n'est "naturelle", la nation pas plus que l'empire.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : traduit de l'anglais par Christian Jeanmougin, Payot, 5 octobre 2011, 687 pages
ISBN-10: 2228906824 / ISBN-13: 978-2228906821

vendredi, 23 novembre 2012

SAS, tome 195 : Panique à Bamako - Gérard de Villiers - 2012

gerard de villiers, panique a bamako, bamako, 195, sas, malko linge, litterature francaise, romans d espionnage, islamistes, mali, bamako, litterature erotique, thrillers, romans erotiques- Boubacar, cria Malko, ouvrez votre chemise !

Le Malien commença à déboutonner l'ample chemise bleue portée par-dessus son pantalon.

Malko sentit son sang se figer. Entre la chemise et le torse de Boubacar Wagué, il y avait un véritable plastron d'explosifs, maintenu par une armature de cerceaux métalliques qui l'empêchait de s'en débarrasser.

Ils allaient mourir tous les deux.

2012 au Mali. Le Nord du pays a été pris par des groupes islamistes armés qui peu à peu avancent vers la capitale, Bamako, délaissée par l’armée qui s’est évaporée.
Lorsque Malko arrive au Mali, appelé par la CIA afin de reprendre en main une tortueuse opération de renseignement visant à découvrir les intentions des islamistes, la situation est déjà désespérée. Quand vont-ils frapper ? Nul ne sait. Et pour la CIA il faut coûte que coûte découvrir les intentions de l’ennemi dans l’espoir de trouver de quoi les contrer.
Tout va reposer sur les épaules de Malko qui a en face de lui des adversaires féroces et rusés. Lorsque sa source revient de Gao transformée en bombe humaine, destinée à les transformer tous les deux en chaleur et lumière, tout semble perdu.
C’est un concours de circonstances extraordinaire qui va lui permettre, in extremis, de renverser la situation. Grâce à son sens de l’observation et à son astuce...

Déjà la 195ème aventure du Prince Malko Linge, parcourant le monde en mission pour la CIA et cela sous la plume de l’infatigable auteur et reporter Gérard De Villiers. Toujours la même recette... celle qui marche... action, espionnage et sexe baignant un contexte d’actualité. Hélas ici, Panique à Bamako n’est guère le meilleur de la série. L’intrigue ne prend pas vraiment et c’est bien dommage, car sinon le roman procure un certain plaisir à découvrir une ville abandonnée de tout pouvoir et dans l’attente de ses futurs occupants.

Pour les amateurs de la série.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com


Extrait : premier chapitre

Souha, souple comme une liane, sa croupe cambrée moulée dans un pantalon de toile noire serré comme un gant trop petit, les bras noués autour du cou de Ted Schackley, son amant américain, se balançait languissamment contre lui, plantée au milieu de la piste de danse du « Bla-Bla », éclairée par à-coups par des stroboscopes, au son rythmé d’un zouk ivoirien.

La boîte était presque vide: depuis le coup d’État du 22 mars fomenté par le capitaine Amadou Haya Sanogo, officier des «Bérets verts » de l’armée malienne, Bamako s’était vidée comme un évier de la plupart de ses toubabs et ceux qui étaient restés sortaient moins.

Les Maliens n’étaient pas des sanguinaires. Peuple commerçant, pratiquant un islam africanisé, c’est-à-dire extrêmement modéré, ils n’aimaient pas la violence.

Le vieux président ATT chassé du pouvoir, après quelques combats dans le centre de la ville, pour la possession de l’immeuble de la radio-télévision et des heurts à l’aéroport, un calme précaire était revenu dans Bamako, surveillé avec inquiétude par la CDAO.

Le capitaine Sanogo s’était retrouvé tout seul, avec sa Révolution sur les bras et, pour tout arranger, la débâcle de l’armée malienne chassée des grandes villes du nord du pays: Tombouctou, Gao, Kidal, par une coalition improbable de Touaregs de la « Légion islamique » du colonel Kadhafi, revenus de Libye armés jusqu’aux dents, et d’islamistes fanatiques, agglutinés en plusieurs mouvements, sous la houlette de l’AQMI.

Ceux-ci avaient égorgé sauvagement les quelques soldats maliens qui n’avaient pas couru assez vite vers le Sud, abandonnant leurs armes et matériel, puis s’étaient installés dans l’Azawad, la zone désertique du Mali remontant jusqu’à l’Algérie, qui représentait 80 % de la surface du pays.

Proclamant, sous les étendards noirs brodés de sourates du Coran, un califat pur et dur, semblable au régime des Talibans.

Allant jusqu’à « chicoter » les enfants qui osaient encore jouer avec des « playstation », réputées instruments du Diable. Saccageant les bars et les restaurants, interdisant l’alcool et forçant les femmes à se voiler.

Certes, ils n’étaient encore qu’à huit cents kilomètres de Bamako, la capitale du Mali, allongée paresseusement au bord du Niger, mais il n’y avait rien pour les arrêter.

Désormais, une police islamique féroce veillait sur la morale. Un couple ayant eu des relations sexuelles hors mariage avait été fouetté en public à Tombouctou, sous le regard effaré et terrifié de la population.

Alors, Bamako, calme en apparence, vivait au ralenti, la majorité des Blancs ayant fui. Les restaurants étaient vides. L’Hôtel de l’Amitié, 200 chambres en plein centre, avait dû fermer, faute de clients, envoyant les deux seuls qui lui restaient au «El Farouk », planté au bord du fleuve, juste à l’ouest du Pont des Martyrs.

En ce samedi, la vie nocturne avait repris un peu dans les quelques discothèques encore ouvertes. Pour la plus grande joie des quelques toubabs demeurés sur place, la plupart des diplomates demeurant claquemurés dans leurs ambassades respectives.

Ted Shackley, déjà bien imbibé, décida de ne plus bouger, debout au milieu de la piste, Souha, gluée à lui comme un Bernard-l’Hermite à son rocher, son regard légèrement bovin dans le vague, mais son ventre s’agitant efficacement contre celui de l’Américain.

Très jeune pute marocaine, au corps fin et à la morale absente, elle considérait comme une importante promotion sociale d’être la favorite d’un diplomate américain, de surcroît plutôt bel homme, même s’il avait trente ans de plus qu’elle. Sentir son désir se développer contre elle la remplissait de joie.

Du coup, elle accéléra un peu son balancement, et Ted Shackley resserra un peu plus son bras autour de sa taille, l’incrustant contre son érection.

Les ventilateurs marchaient bien et la douce musique rythmée du zouk le plongeait dans un état quasi euphorique. Normalement, il aurait dû se trouver devant sa télé, dans son petit cottage niché au fond des bois, à Mac Lean, en Virginie. Heureux retraité après trente-cinq ans de bons et loyaux services à la Central Intelligence Agency, qui l’avait recruté à la sortie de l’Université. D’abord analyste, puis officier traitant et enfin, chef de Station, il avait été affecté un peu partout dans le monde, en Irak, au Zaïre, au Pakistan, dans tous les points chauds. Divorcé, sans enfant, il s’était laissé pousser la barbe et s’était mis à boire un peu plus que modérément. Faisant honneur au pot d’adieu donné un an plus tôt à Langley pour fêter son départ en retraite de « Senior Officer ».

Retraite qui n’avait duré que quatre mois.

En effet, la CIA cherchait un OT expérimenté pour le nommer à Bamako, au Mali.

N’en trouvant pas!

La plupart des OT étaient mariés et pères de famille. Pas vraiment désireux de quitter la civilisation pour une ville plantée au milieu de l’Afrique. Sans parler des épouses, encore plus réticentes, et des risques courus: violences, mort, kidnapping.

Tout le monde s’était défilé; la CIA, qui comptait de moins en moins de héros, avait fait appel à lui, lui proposant un contrat CDD de deux ans, avec des émoluments agréables. Élément qu’elle n’aurait pas pu proposer à un OT en activité.

Ted Shackley avait signé des deux mains: il commençait à s’ennuyer au fond des bois.

Il ne le regrettait pas, retrouvant avec plaisir l’environnement exotique et sensuel de l’Afrique.

Souha s’agita un peu contre lui et, mentalement, il imagina la grosse bouche se refermant sur son sexe, ce qui faillit le faire éjaculer.

Observatrice, la jeune pute marocaine colla ses lèvres tièdes à son oreille gauche et murmura:

– Tu veux qu’on aille derrière?

– Qu’est-ce qu’elle est bandante, cette salope! murmura Joe Kovarski, affalé sur la banquette de velours rouge, face à la piste du « Bla-Bla », une main crispée sur la cuisse de sa voisine, Bella, une longue Bambara à la poitrine aiguë, gentille pute ramassée à l’Appaloosa, restaurant du centre ville. L’Américain n’arrivait pas à détacher les yeux du couple oscillant sur la piste.

Avec son crâne rasé, ses épaules de Superman, ses traits brutaux et ses pectoraux monstrueux, Joe Kovarski faisait peur. C’est ce qu’il fallait pour être admis dans les « Spécial Forces » américaines. Cent quatre-vingt dix centimètres de muscles. Ses cuisses énormes faisaient éclater son pantalon de toile. La bosse qui grandissait en haut de ses cuisses intéressait beaucoup Bella. Discrètement, elle posa sa main sur le sexe serré dans la toile. Se disant que, dans très peu de temps, elle l’aurait au fond de son ventre. Maîtresse régulière de Joe Kovarski, elle avait pu, grâce à sa générosité, acheter un petit commerce d’alimentation qui faisait vivre sa famille.

À sa droite, son voisin, Dave Nichols, «Special Forces » lui aussi, le clone de Joe, lui tournait presque le dos, occupé à triturer sur toutes les coutures sa compagne Linda, autre jeune Marocaine qui s’efforçait de l’empêcher de lui arracher sa culotte.

Pour les deux membres des «Special Forces », c’était une récréation inespérée. Venus pour entraîner l’armée malienne, ils se retrouvaient au chômage, celle-ci s’étant évaporée dans les sables du désert.

Défaite par les quelques centaines de combattants de la rébellion islamo-touareg.

La plupart des « Spécial Forces » s’étaient repliés sur une base au Burkina-Fasso, ne laissant à Bamako qu’une poignée d’entre eux.

Joe Kovarski et Dave Nichols se contentaient désormais d’escorter l’ambassadrice américaine, lorsqu’elle se hasardait en ville, et de servir d’officiers de sécurité à Ted Shackley, les membres de la CIA n’ayant pas le droit de sortir seuls, la nuit tombée.

Le zouk s’arrêta brutalement et Ted Shackley, précédé par son érection, regagna le box.

D’autorité, le barman apporta une bouteille de champagne. Personne n’eut le cœur de refuser.

Les trois Américains n’avaient plus qu’une idée: profiter amplement de cette soirée de détente bien commencée à l’Appaloosa, de l’autre côté du fleuve, un restaurant tenu par un Français où on mangeait correctement.

Plus sûr que ceux des Libanais. Ceux-ci passant leur temps, par économie, à décongeler et à recongeler leurs gambas importées d’Abidjan par des camions vaguement frigorifiques. En y goûtant, on avait une chance sur deux de mourir ou de rester paralysé.

La bouteille de champagne ne dura que le temps d’une rose. Tous rêvaient désormais d’une bonne récréation sexuelle. Ted Shackley regarda son chronographe et lança:

– On va y aller!

Les deux « Spécial Forces » étaient déjà debout. Le vieil OT de la CIA était leur diamant! Ils l’escortaient souvent lorsqu’il rendait visite à ses contacts, dans des quartiers excentrés.

Pendant qu’il payait, Joe Kovarski se leva, tirant sa copine par la main et fonça vers la sortie, en lâchant:

– On va sécuriser!

Chacun d’eux portait un petit revolver « deux pouces » dans un « anckle holster » G.K. dissimulé par leur pantalon de toile.

Dave Nichols le suivit et ils se retrouvèrent tous les quatre dans la sombre allée de latérite où il y avait encore un peu de vie. Des marchands ambulants, quelques putes en solde et des Maliens appuyés au mur, dormant debout.

Après un regard circulaire, Joe Kovarski lança à son copain :

– Va lui dire que c’est OK. All clear.

Après la clim relative de la boîte, les 38° humides de la nuit tropicale vous tombaient dessus comme une couverture brûlante.

À peine dans la Land-Cruiser, Bella, la fiancée de Joe Kovarski, se colla à lui, massant discrètement le pantalon de toile.

– Où on va? demanda-t-elle.

Évidemment, ils ne pouvaient pas se rendre à l’ambassade américaine.

– On va au Farouk, annonça Joe Kovarski. Il y a la clim et de la bière.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com


Présente édition : éditions Gérard de Villiers, 3 octobre 2012, 320 pages
ISBN-10: 2360530534 / ISBN-13: 978-2360530533

 

Voir également :
SAS, tome 83 : Coup d'état au Yémen - Gérard de Villiers (1985), présentation
SAS, tome 84 : Le plan Nasser - Gérard de Villiers (1986), présentation
SAS, tome 85 : Embrouilles à Panama – Gérard de Villiers (1987), présentation
SAS, tome 107 : Alerte Plutonium - Gérard de Villiers (1992), présentation
- SAS, tome 108 : Coup d'état à Tripoli - Gérard de Villiers (1992), présentation
- SAS, tome 132 : L'espion du Vatican (1998), présentation et extrait
SAS, tome 176 : Le printemps de Tbilissi - Gérard de Villiers (2009), présentation
SAS, tome 177 : Pirates ! - Gérard de Villiers (2009), présentation
SAS, tome 178 : La Bataille des S-300 [1] - Gérard de Villiers (2009), présentation
SAS, tome 179 : La Bataille des S-300 [2] - Gérard de Villiers (2009), présentation

SAS, tome 180 : Le piège de Bangkok - Gérard de Villiers (2009), présentation

SAS, tome 181 : La Liste Hariri - Gérard de Villiers (2010), présentation

SAS, tome 182 : La filière suisse - Gérard de Villiers (2010), présentation
SAS, tomes 183 et 184 : Renegade - Gérard de Villiers (2010), présentation
SAS, tome 185 : Féroce Guinée - Gérard de Villiers (2010), présentation
SAS, tome 186 : Le Maître des Hirondelles - Gérard de Villiers (2011), présentation
SAS, tome 187 : Bienvenue à Nouakchott - Gérard de Villiers (2011), présentation
SAS, tome 188 : Rouge Dragon [1] - Gérard de Villiers (2011), présentation
SAS, tome 189 : Rouge Dragon [2] - Gérard de Villiers (2011), présentation
SAS, tome 190 : Ciudad Juarez - Gérard de Villiers (2011), présentation
SAS, tome 191 : Les fous de Benghazi - Gérard de Villiers (2012), présentation
SAS, tome 192 : Igla S - Gérard de Villiers (2012), présentation 
SAS, tome 193 : Le chemin de Damas [1] - Gérard de Villiers (2012), présentation 
- SAS, tome 194 : Le chemin de Damas [2] - Gérard de Villiers (2012), présentation
- SAS, tome 195 : Panique à Bamako - Gérard de Villiers (2012), présentation
SAS, tome 196 : Le beau Danube rouge - Gérard de Villiers (2013), présentation et extrait
SAS, tome 197 : Les fantômes de Lockerbie (2013), présentation et extrait
SAS, tome 1 , version BD : Pacte avec le Diable (2006), présentation et extraits
SAS, tome 2, version BD : Le sabre de Bin-Laden (2006), présentation et extrait

jeudi, 22 novembre 2012

Les Enquêtes insolites des Maîtres de l'Étrange, tome 1 : L'ange tombé du ciel - Li-An - 2012

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaisesUne nuit de plein hiver le cadavre d’une femme est découvert dans la neige, non loin de la ligne de chemin de fer reliant Paris au Havre. Or la police dépêchée sur place constate qu’il n’y a aucune trace de pas autour du corps. Personne n’a pu le déposer là. De plus il est impossible que la femme soit tombée d’un train de passage, étant donné que son cadavre a été retrouvé à plus de 100 mètres de la ligne de chemin de fer. Serait-elle donc tombée du ciel ? Et puis pour ne rien arranger, personne n’a signalé la disparition d’une jeune femme dans la région. Serait-elle un ange tombé du ciel ? Les médias en tout cas s’en donnent à cœur joie.
À Paris, les Maîtres de l’étrange, un cercle de détectives célèbres mais vieillissants émettent moult hypothèses, sans trop de conviction. De par le passé ils réussissaient à résoudre des énigmes qui semblaient impossible à la police. Mais avec la modernisation des techniques d’investigation et leur vieillissement certain, le Club de l’Etrange ne résout hélas guère plus de mystère. Par contre Aglaëe Aglaé, nièce pleine d’énergie de l’un des membres, de passage sur Paris, est bien décidée à faire la lumière sur cette affaire d’ange tombé du ciel. Elle pousse donc les vieux enquêteurs à se reprendre en main et à se rendre sur les lieux du crime …

Les Enquêtes insolites des Maîtres de l'Étrange, tome 1 : L'ange tombé du ciel est le premier tome d’une nouvelle série, un deuxième tome est prévu pour début 2013, autour d’une investigatrice criminelle plutôt originale, même si certains modèles sautent aux yeux, menant des enquêtes limite fantastiques durant la Belle époque. Bref, beaucoup de déjà-vu quand même entre les Adèle Blanc-Sec, Arsène Lupin, Rouletabile, Sherlock Holmes et autres.
Li-An, le dessinateur et scénariste de cet album, fournit un travail formidable, que ce soit par les textes ou les dessins (avec de magnifiques colorations de Laurence Croix), mettant l’accent fortement sur l’humour surtout créé ici par les différences entre les enquêteurs vieillissants du Club de l’Etrange et la jeune et dynamique Aglaëe Aglaé. A noter aussi que la plupart des personnages secondaires sont très réussis (p.ex. l'enquêteur de police, le directeur de cirque...), et aussi très drôles.
Et bien heureux de cela, car on se rend vite compte que l’intrigue elle ne passionne guère, juste ce qu’il faut pour suivre les traces de cette charmante héroïne. A la fin de l’album, l’intrigue semble résolue, pourtant certains points ouverts se verront résolus lors du second tome à venir.


En bref L’ange tombé du ciel, premier tome des Enquêtes insolites des Maîtres de l'Etrange, est bien agréable à lire, et très divertissant. On espère juste une intrigue un peu plus musclée pour la suite... et moins de déjà-vu.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Extraits : les premières planches

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

les enquetes insolites des maitres de l'etrange, aglae aglaee, bd, bande dessinee, bandes dessinees, li-an, bd françaises

 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Vents d’Ouest, 11 janvier 2012, 56 pages
ISBN-10: 2749306418 / ISBN-13: 978-2749306414

mercredi, 21 novembre 2012

Réponds correctement ! (Felej szépen, ha kérdeznek !) - Eva Janikovszky et Lászlo Réber - 1968

reponds correctement !, eva janikovszky, laszlo reber, litterature hongroise, romans jeunesse« Réponds correctement ! » C’est ce que doivent entendre tous les enfants du monde confrontés aux adultes qui leur posent des questions. Les adultes veulent en effet que les enfants répondent correctement, mais ce n’est pas toujours facile, étant donnée que les questions ne sont que trop rarement pertinentes et que de plus les réponses ne sont pas vraiment les réponses correctes mais celles qui sont attendues. Ils veulent savoir si l’enfant aime l’école (la réponse est oui), ce qu’ils veulent faire plus tard (toute réponse prêtera à rire) ou si l’enfant préfère sa mère ou son père (sans commentaire). A l’enfant de s’en sortir.
Mais heureusement qu’il y a l’oncle Charles, qui a toujours le temps, et qui pose des questions intéressantes, en tout cas jamais de questions auxquelles un enfant ne puisse répondre.

A la fois critique, satirique et drôle ce livre incroyablement moderne, malgré qu’il date des années 1960, ravira à la fois petits et grands, mettant à mal les convictions des adultes face aux compréhensions des adultes. Les textes de Eva Janikovszky font mouche et les illustrations de László Réber impressionnent par leur simplicité. Tout le monde s’y reconnaîtra, ou du moins s’en rappelera des moments vécus.

Réponds correctement ! de Eva Janikovszky et Lászlo Réber s’indique plus particulièrement à un public jeune à partir de 6 ans d’âge.

A découvrir !

Extrait : quelques doubles-pages prises au hasard

 

reponds correctement !, eva janikovszky, laszlo reber, litterature hongroise, romans jeunesse

 

reponds correctement !, eva janikovszky, laszlo reber, litterature hongroise, romans jeunesse

 

reponds correctement !, eva janikovszky, laszlo reber, litterature hongroise, romans jeunesse

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com 


Présente édition
: traduit de l’hongrois par Joëlle Dufeuilly, La joie de lire, 6 septembre 2012, 30 pages
ISBN-10: 288908146X / ISBN-13: 978-2889081462

Voir également :
La chance que j’ai ! (Jó nekem !) - Eva Janikovszky et Lászlo Réber (1967), présentation et extrait

Le Révérend, tome 1 : Les Diables déchus du Nevada - Augustin Lebon et Lylian - 2012

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaisesSeconde moitié du XIXe siècle dans l’Ouest américain. Angus, accompagné de sa mère et de deux hommes, traverse le désert du Nevada à bord d’une diligence lorsqu’ils rencontrent un groupe de bandits. L’attaque est violente, et lorsque les bandits d’en prennent à sa mère, tentant de la violer, Angus n’a d’autre choix que de s’emparer des deux pistolets et de tirer...
Quelques années plus tard, l’enfant est devenu le révérend Angus Whitecross. Faisant route vers Sacramento, il s’arrête à Eureka et fait la connaissance de Cartus Nance, gros propriétaire, bienfaiteur de la bourgade (il est en train d’y faire construire une église), mais également bon vivant. Il prépare une grande fête pour son anniversaire et a fait venir des filles de petite vertu pour cette occasion.
Alors que la fête bat son plein, Cartus s’étonne de ne pas voir Terrence, le barbier, à ses côtés. Ce dernier est retrouvé mort au fond de sa boutique. La caisse est vide et la cause de sa mort semble être une violente surprise. Angus était le dernier à l’avoir vu vivant, il est arrêté et interrogé.

Premier tome sur deux de prévus, Le Révérend, tome 1 : Les Diables déchus du Nevada nous conte une sombre histoire de vengeance dans le style du western, cela servi par un habile mais peu original scénario de Lylian, de très beaux dessins très réussis dans les expressions des personnages et les actions reproduites, et de plus magnifiquement et vivement colorés par Hugo Poupelin. Si l’histoire semble convenue, le départ sème tout de même un doute sur la vengeance en question, d’autant plus que les motivations du chasseur de primes ne semblent par moments guère si claires que cela. On imagine donc en découvrir davantage au second tome qui s’annonce prometteur et que l’on attend avec impatience.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Extrait : les premières planches

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

 

augustin lebon, lylian, le reverend, les diables dechus du nevada, western, bd, bande dessinee, bandes dessinees, bd françaises

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Présente édition : éditions Emmanuel Proust, collection Atmosphères, 15 novembre 2012, 56 pages
ISBN-10: 2848104139 / ISBN-13: 978-2848104133

mardi, 20 novembre 2012

Un Livre dont Vous Etes le Héros, Défis Fantastiques, tome 20 : La Nuit du Nécromancien (Night of the Necromancer) - Jonathan Green - 2010

defis fantastiques, ldvelh,un livre dont vous etes le heros,jonathan green,fantastique,steve jackson,ian livingstone,fighting fantasy,fantasy,livre-jeu,jeux,night of the necromancer, la nuit du necromancierDe retour des guerres durant lesquelles VOUS avez combattu les forces des ténèbres pendant de bien longues années, c’est l’esprit clair que vous rentrez à Valsinore, le château de vos ancêtres.
Hélas VOUS ne l’atteindrez jamais ! Un guet-apens, à quelques lieues à peine de votre demeure, vous laisse pour mort. Et pourtant, une part de vous va survivre, en fantôme condamné à errer sous une forme spectrale pour l’éternité.
A moins que vous ne réussissiez à vous venger, et à éclaircir le mystère de votre mort, ce qui peut-être mettra un terme à votre malédiction.
Aurez-vous la volonté nécessaire pour affronter le Mal qui s'est emparé de Valsinore ? Pour réduire à néant les monstruosités dont vous n'auriez jamais soupçonné l'existence ? Pour vaincre, enfin, l'abominable nécromancien aux pouvoirs sans limites ?
Attention, vous ne disposez que d'une nuit pour parvenir à vos fins, si vous ne voulez pas subir un sort pire que la mort elle-même.

Deux dés, un crayon, une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre.

Bonne chance...

Lancée au début des années 1980 par les deux britanniques Ian Livingstone et Steve Jackson, la série de livres-jeux Défis Fantastiques (Fighting Fantasy en anglais) connaît ces derniers temps une véritable renaissance.


Le livre-ci, La Nuit du Nécromancien, est d’ailleurs le second volume original de la série à être traduit en français en 2012, cela après Le Pirate de l’Au-delà, toujours de la part de l’auteur Jonathan Green, qui décidément y excelle en renouvelant ce genre qui pourtant, pendant des années durant est passé pour désuet et passé.
Dans La Nuit du Nécromancien le lecteur est donc invité à mener l’enquête sous la forme d’un fantôme pour découvrir quel mal a pris le pouvoir dans son château. Et pour arriver à bout de tous les mystères, bien nombreux il faudra user de ruse mais aussi de chances, afin de solutionner les différentes énigmes, se retrouver dans les différents lieux hantés présents et combattre tout une horde d’ennemis.
L’auteur fait preuve d’une réelle originalité dans les rencontres faites et les lieux parcourus, d’ingéniosité dans le déroulement de l’intrigue, mais aussi dans celui du jeu. Cela en tenant compte des conditions particulières que l’on peut avoir en n’étant qu’un spectre, en utilisant un astucieux système de mots-clefs qui permet d’avancer dans certains passages en fonction de son historique (ce qui n’est pas neuf dans la série, mais qui ici est particulièrement abouti) et d’une difficulté savamment dosée qui jamais ou presque ne bloquera l’aventurier (d’autant qu’un fantôme ne meurt pas comme un vivant). Un certain sens de l’humour vient s’y ajouter. Et il est à noter que ce livre-jeu comporte 450 paragraphes, au lieu des 400 usuels dans la série des Défis Fantastiques. L’aventure en devient plus étendue d’autant plus que l’auteur s’est donné la peine de rédiger des paragraphes en moyenne plus longs que pour d’autres aventures, ce qui apporte clairement au côté lecture et immersion dans l’ambiance de l’aventure.
S'y ajoutent de magnifiques illustrations de Martin McKenna qui belles et originales vous font plonger encore plus dans l'aventure.

Arriver au bout de l’aventure m’a pris 3 soirées de lecture et de jeu, cela en comptant certains retours en arrière. Il existe de nombreux raccourcis, parfois difficilement accessibles qui permettent de réduire assez fortement la partie. Mais est-ce réellement le but ?

Bref, ces livres de la Collection Un livre dont vous êtes le héros me font toujours autant plaisir, d’autant que ce dernier paru est d’une qualité exceptionnelle.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

defis fantastiques, ldvelh,un livre dont vous etes le heros,jonathan green,fantastique,steve jackson,ian livingstone,fighting fantasy,fantasy,livre-jeu,jeux,night of the necromancer, la nuit du necromancier

 

defis fantastiques, ldvelh,un livre dont vous etes le heros,jonathan green,fantastique,steve jackson,ian livingstone,fighting fantasy,fantasy,livre-jeu,jeux,night of the necromancer, la nuit du necromancier

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition : traduit de l'anglais par C. DegolfGallimard Jeunesse, 9 novembre 2012, 384 pages
ISBN-10: 2070649806 / ISBN-13: 978-2070649808

Voir également :
- Défis Fantastiques, tome 19 : Le Pirate de l'Au-delà (Bloodbones) - Jonathan Green (2006), présentation
- Défis Fantastiques, tome 21 : La Nuit du Loup-Garou (Howl of The Werewolf) - Jonathan Green (2007), présentation

De la Terre à la Lune, Trajet direct en 97 heures 20 minutes - Jules Verne - 1865

jules verne, litterature francaise, science-fiction, de la terre a la luneAu bout de quatre années de violences la Guerre de Sécession a enfin aboutie à une paix nationale dans les Etats-Unis d’Amérique. Cette paix est célébrée de par le pays, or pourtant à Baltimore certains s’en inquiètent. Il s’agît là des membres du Gun Club, une association rassemblant tous les hauts dignitaires de l’industrie de l’armement, qui voient en cette paix la fin de leurs activités. Ne manquant guère de ressources leur président, un dénommé Barbicane, leur soumet un nouveau projet, bien loin de leurs activités guerrières. Alors que le Gun Club assemble tous les experts en artillerie, pourquoi ne pas unir leurs forces afin de construire le plus grand et puissant canon de l’histoire afin d’envoyer un projectile sue la Lune.
Rapidement le monde entier qui s’emballe pour ce projet. Et rapidement le projectile à envoyer est replanifié pour permettre son habitation par des scientifiques.
Et c’est ainsi que débute la première conquête humaine de la Lune.

Après avoir fait découvrir de nombreuses contrées du monde à ses lecteurs de par ses Voyages Extraordinaires  Jules Verne se devait « d’organiser » un périple vers le Lune. C’est ainsi que paraît du 14 septembre au 14 octobre dans le Journal des débats ce roman De la Terre à la Lune, Trajet direct en 97 heures 20 minutes qui raconte et explique comment l’homme pourra se rendre sur la lune.
De la Terre à la Lune forme la première partie d'un diptyque, qui se clôt avec Autour de la Lune, paru quatre ans plus tard.
Il s’agît ici évidemmentde d’un roman d’anticipation, de science-fiction même, car l’homme ne marchera sur la Lune que plus d’un siècle plus tard. Et pourtant à la fin du XIXème siècle de nombreux scientifiques réfléchissaient déjà sur cette question. Et à Jules verne dont faire ici un résume, sous la forme narrative d’un roman de fiction. Et il est étonnant de lire aujourd’hui, comment à cette époque on pouvait s’imaginer ce genre de voyage spatial. Et par moments cela en devient même drôle, voire rigolo. C’est à se demander si nous-mêmes n’aurons pas l’air bien ridicules avec nos conceptions scientifiques actuelles. Certainement...
Toutefois, et contrairement à ce qui est souvent prétendu, Jules Verne n’est pas le premier à avoir imaginé un tel voyage, la littérature regorge de ce genre d’exemples, et puis l’auteur des Voyages Extraordinaires n’a hélas rien d’un grand visionnaire, tant la description de ces aventures semblent bien lointaines de toute crédibilité, cela toujours en comparaison d’autres récits de l’époque (p.ex pourquoi avoir privilégié le principe du canon à celui de la fusée, pourtant bien connu à l’époque).

Que reste-t-il donc aujourd’hui de ce roman d’une anticipation passée ? Finalement plus grand-chose. L’auteur se consacre principalement à l’émerveillement scientifique et technologique, au point de délaisser toute intrigue. Ce que les gens voulaient à l’époque, ils ne le veulent peut-être plus aujourd’hui, et ce roman a certainement perdu tout son intérêt.
Sauf peut-être celui, pourtant important qui m’a fait lire ce texte jusqu’au bout, de découvrir les réflexions scientifiques d’antan, datant d’une époque où l’on pouvait même imaginer le Lune habitée par une population extra-terrestre, celles qui vont amener à la construction du super canon et l’envoi de la première navette vers la Lune.
La suite que Jules Verne donnera à ce roman quatre ans plus tard avec Autour de la Lune fera découvrir au lecteur ce qu’il adviendra de ces premiers spationautes après ce premier lancement.

A découvrir, donc ! et cela malgré tout !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Texte intégral :

De La Terre a La Lune - Jules Verne - 1865

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Voir également:
Cinq semaines en ballon - Jules Verne (1863), présentation et texte intégral
Voyage au centre de la Terre - Jules Verne (1864), présentation et extrait
Les forceurs de blocus - Jules Verne (1865), présentation
Les enfants du Capitaine Grant - Jules Verne (1868), présentation
Vingt mille lieues sous les mers - Jules Verne (1869), présentation
- Autour de la Lune - Jules Verne (1869), présentation et texte intégral
Une ville flottante - Jules Verne (1871), présentation et extrait
Le Tour du monde en Quatre-vingts jours - Jules Verne (1872), présentation et extrait
L'île mystérieuse - Jules Verne (1874), présentation
Les Indes noires - Jules Verne (1877), présentation
Les 500 millions de la Bégum - Jules Verne (1879), présentation et extrait
Les Tribulations d'un Chinois en Chine - Jules Verne (1879), présentation et extrait
Kéraban-le-Têtu - Jules Verne (1883), présentation et extrait
L'Etoile du sud - Jules Verne (1884), présentation et texte intégral
Robur le Conquérant - Jules Verne (1885), présentation
Le Château des Carpathes - Jules Verne (1889), présentation
L'île à hélice - Jules Verne (1895), présentation et extrait
Le village aérien - Jules Verne (1901), présentation et extrait
Maître du monde - Jules Verne (1904), présentation et extrait

lundi, 19 novembre 2012

Les aventures de Yoko Tsuno, tome 6 : Les 3 Soleils de Vinéa - Roger Leloup - 1976

yoko tsuno, les aventures de yoko tsuno, les trois soleils de vinea, les 3 soleils de vinea, bd, bd belges, bande dessinee, bandes dessinees, roger leloup, vinea,Après plusieurs siècles de vie clandestine sous la surface de la Terre, les Vinéens sont sur le point de regagner leur planète d’origine. Et pour ce faire les Vinéens ont installé près de Saturne une base capable de les propulser vers Vinéa, à une vitesse largement supérieure à celle de la lumière. La vinéenne Khâny, décide de faire appel à son amie humaine Yoko Tsuno pour accompagner son peuple vers ses origines. Mais Yoko et ses éternels compagnons vont vite se rendre compte des dangers de l’opération. Parvenus à leur objectif, nos voyageurs imprudents découvrent les restes d'"une architecture fabuleuse, d'étranges édifices générateurs de microclimats et une civilisation soumise au joug d'un Guide Suprême qui vit, inaccessible, au plus profond d'une gigantesque tour. Yoko s'introduit dans cette tour qui n'abrite que des robots parfaits, asservis aux mémoires des huit grands savants de l'ancienne Vinéa, eux-mêmes obéissant aux ordres d'un cerveau humain en léthargie.

Les 3 Soleils de Vinéa est la onzième histoire, ainsi que le sixième album, de la série Yoko Tsuno de Roger Leloup. Elle est publiée pour la première fois du numéro 1932 au numéro 1953 du journal Spirou, 24 avril au 18 septembre 1975), avant de paraître en album en 1976.
Et ainsi que cela semble être le cas depuis le début de la série, environ une aventure sur deux est dédiée aux Vinéens. Le public de l’époque en était d’ailleurs très demandeur. Aujourd’hui, hélas ces aventures de science-fiction me semblent hélas quelque peu vieillottes et je préfère de loin les autres albums. On constate aussi que les scénarios des aventures vinéennes sont moins bien maîtrisés, cela en voulant intégrer trop d’éléments dans l’intrigue avec des explications trop nombreuses et des actions qui semblent s’enchaîner à n’en plus finir.
Le lecteur finit tout de même par être saisi par l’histoire, qui étonne par moments, et l’on sent bien, pour ceux qui ont pris goût à ces récits de science-fiction, que d’autres aventures du même genre suivront.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Extrait : les deux premières planches

 

yoko tsuno, les aventures de yoko tsuno, les trois soleils de vinea, les 3 soleils de vinea, bd, bd belges, bande dessinee, bandes dessinees, roger leloup, vinea,

 

yoko tsuno, les aventures de yoko tsuno, les trois soleils de vinea, les 3 soleils de vinea, bd, bd belges, bande dessinee, bandes dessinees, roger leloup, vinea,

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Dupuis, collection Vintage, 10 novembre 2012, 46 pages

Voir également :
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 1 : Le trio de l'étrange - Roger Leloup (1972), présentation et extrait

Les aventures de Yoko Tsuno, tome 2 : L'Orgue du diable - Roger Leloup (1973), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 3 : La Forge de Vulcain - Roger Leloup (1973), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 4 : Aventures électroniques - Roger Leloup (1974), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 5 : Message pour l'éternité - Roger Leloup (1975), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 6 : Les 3 Soleils de Vinéa - Roger Leloup (1976), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 7 : La Frontière de la vie - Roger Leloup (1977), présentation et extrait

mardi, 13 novembre 2012

Marionnettes humaines (The Puppet Masters) - Robert A. Heinlein - 1951

the pupett masters, marionnettes humaines, litterature americaine, robert a heinlein, robert anson heinlein, science-fiction, invasion extra-terrestreL’invasion extra-terrestre a commence en 2007… et personne ne s’en est rendu compte.
En effet plusieurs soucoupes ont atterri en divers points stratégiques des Etats-Unis d’Amérique, et les extra-terrestres, en espèces parasites ont pris le contrôle des êtres humains locaux, et via leurs « hôtes » ils ont pris le pouvoir politique, contrôlent les communications, le gouvernement et l’industrie.
Seule un service d’élite des Renseignements américains est au courant de l’affaire, et à l’aide de l’agent Sam Cavanaugh, un agent surentraîné prêt à tout pour sauver son pays, elle va tout tenter pour sauver ce qui reste et redonner les pouvoirs au président des Etats-Unis.
Mais pour arriver à bout de cette invasion, il faut accepter d’en payer le prix, et le tribut sera lourd...

Marionnettes humaines (The Puppet Masters) est un roman de sicence-fiction de Robert A. Heinlein paru en 1951. Il fait penser au plus célèbre L’invasion des profanateurs de Jack Finney, pourtant sorti quatre années plus tard. Ce roman est également paru sous le nom de Maîtres du monde, titre sous lequel il connaîtra une adaptation cinématographique en 1994.Le roman a également été longtemps publié en version abrégée, et les deux versions se mélangent dans la mesure où les éditeurs américains ont fait paraître les deux versions sous le même numéro ISBN.
Le roman en soi se veut un thriller haletant dans lequel on retrouve un agent secret surentraîné amené à combattre en quasi solitaire une invasion d’extra-terrestres qui en parasites se collent sur les humains pour en prendre le contrôle. Cela a l’air assez passionnant, d’ailleurs le roman commence plutôt bien, mais force est de constater, que, depuis 1951, le tout a bien trop vieilli. Difficile d’y croire encore aujourd’hui, tant l’action paraît incrédible et que le monde futuriste imaginé par l’auteur sonne faux et bien loin de tout progrès connu par l’humanité depuis. L’histoire se déroule en effet à partir de 2007 pour un roman écrit en 1951. De plus le style de narration, à la première personne, ne convainc guère plus.the pupett masters, marionnettes humaines, litterature americaine, robert a heinlein, robert anson heinlein, science-fiction, invasion extra-terrestre

 
Et pourtant le roman garde encore un bel intérêt, cela par la paranoïa de l’époque, car 1951 c’est bien le début de la Guerre froide. Lorsque Heinlein décrit comment seuls les Etats-Unis d’Amérique se font envahir par des êtres prenant possession de la pensée des hommes libres, il faut évidemment comparer ces aliens aux communistes et soviétiques, dont les idées avaient un certain succès au début des années 1950. L’Amérique était sur le point d’être envahie mentalement par les « Rouges », du moins c’est ce que craignaient certains, et cela a conduit à une véritable chasse aux sorcières menée par le sénateur MacCarthy qui mena à une épuration de tous les éléments subversifs de la société américaine. Et il ne faut pas compter sur Heinlein pour traiter ce sujet de façon critique. Non, ici cet envahisseur insidieux est bien réel ; et tous les moyens sont bons pour combattre ces ennemis qui prennent possession de l’esprit des bon Américains.

A noter le paragraphe suivant lorsqu’il est question de l’URSS : « La machine de propagande des Russes ne tarda pas à se répandre en invectives contre nous, dés qu’ils eurent mis leur tactique au point. Toute l’affaire fut qualifiée d’invention des impérialistes américains. Je me demandai en passant pourquoi les larves ne s’étaient pas d’abord attaquées à la Russie : c’était un pays qui leur serait allé comme un gant. A la réflexion je me demandai si elles ne l’avaient pas fait. En réfléchissant davantage encore, je me demandai quelle différence cela aurait pu faire de toute façon ! ».

Mais Marionnettes humaines, au-delà de ses idées politiques douteuses, est aussi le parfait exemple de cette littérature de la paranoïa et de l’hystérie qui fleurissait à l’époque.

Marionnettes humaines de Robert A. Heinlein vaut donc avant tout pour son contexte historique et le reflet d’une époque qu’il en donne aujourd’hui, car sans doute certains amateurs de science-fiction trouveront ce roman encore plaisant, mais avoueront qu’il ne présente plus rien de transcendant, avec des personnages superficiels, un manque évident de descriptions, un rythme de narration souvent trop rapide... et le tout qui paraît aujourd’hui bien vieillot. Bien sûr l’auteur a du talent, et on se laisse quand même emporter par ce récit fort divertissant.

Bref, Marionnettes humaines n’est certes pas un chef-d’oeuvre, mais il garde un certain intérêt qui fait de lui un classique de la littérature du XXème siècle.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : traduit de l’américain par Alain Galatigny et complété et révisé par Pierre Paul Durastani, Folio SF / Gallimard, 7 avril 2011, 416 pages
ISBN-10: 2070441261 / ISBN-13: 978-2070441266

Voir également :
En terre étrangère (Stranger in a Strange Land) – Robert A. Heinlein (1961), présentation 
Révolte sur la Lune (The Moon is a Harsh Mistress) - Robert A. Heinlein (1966), présentation

lundi, 12 novembre 2012

L’Epervier, tome 8 : Corsaire du Roy - Patrice Pellerin - 2012

l epervier, corsaire, pirate, bd, bd françaises, patrice pellerin, corsaire du roy, yann de kermeur, tome 8Juillet 1742, Brest. Le corsaire Yann de Kermeur a été mandaté par le Roi pour prendre la suite d’un espion sauvagement assassiné au Canada. Sa mission ? Démêler les tensions explosives qui règnent entre Britanniques, Français et Indiens… bien que cet intrépide marin ignore encore tout de ces vastes contrés ou de ses indigènes ! Mais les possessions du royaume de France au Canada sont en jeu, et les Anglais des ennemis redoutables…
Mais alors que la Méduse est prête à lever les voiles, Yann de Kermeur est toujours absent. Certains commencent à s’inquiéter de l’absence du capitaine, d’autant plus que l’on vient de repêcher le cadavre de Le Bihan, le marin qui l’accompagnait.
Et en effet, le célèbre corsaire est retenu en captivité dans l’anse de Kervallon pour y être torturé par Madame Aude de Sévarac et de ses acolytes. Elle veut à tout prix connaître le secret de la mission du corsaire, et surtout y mettre un terme définitif...

Huitième album de la célèbre série des aventures du corsaire dénommé L’épervier, également second tome d’un deuxième cycle de la série, cet album Corsaire du Roy, très documenté et magnifiquement illustré, cela avec un souci immense du détail, est une véritable invitation au voyage dans le temps et sur les mers. Ce huitième tome se faisait attendre depuis 2009 pour enfin paraître en 2012. Excellente bande dessinée ce huitième tome s’apprécie cependant plus après avoir lu ou relu le précédent ce qui aide à savourer la complexité de l’intrigue, surtout concernant celles de cour.

L’épervier, tome 8 : Corsaire du Roy, est un bel album qui a su se faire attendre et d’une série des plus réussies.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com 

Extrait : la première planche

l epervier, corsaire, pirate, bd, bd françaises, patrice pellerin, corsaire du roy, yann de kermeur, tome 8

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com 

Présente édition : Soleil Productions, 31 octobre 2012, 48 pages
ISBN-10: 2302017226 / ISBN-13: 978-2302017221

vendredi, 09 novembre 2012

La Voilette bleue - Fortuné du Boisgobey - 1885

fortune du boisgobey, la voilette bleue, romans policiers, litterature francaise, feuilleton, texte integralParis, fin de dix-neuvième siècle. Deux amis, l’intenre en médecine Daubrac et le philanthrope Mériadec, se prélassent en observant le va-et-vient sur le parvis de Notre-Dame. N’ayant rien à faire ils se racontent des histoires sur ceux qu’ils voient, et sont particulièrement attirés par ce qui semble être un couple d’amants. Ils décident de le suivre, mais en arrivant face à Notre-Dame, un attroupement attire leur attention : une jeune femme portant une voilette bleue identique à celle de la femme aperçue auparavant au bras de son amant est retrouvée sans vie au bas des tours. Qui est cette femme? S'est-elle suicidée ou bien l'a-t-on précipitée dans le vide? Et qu'est-ce que le capitaine de Saint-Briac, arrêté à sa descente des tours, a à voir dans cette affaire? C'est ce que Daubrac et Mériadec, aidés de Rose Verdière, la charmante fille du gardien des tours, et de Fabreguette, peintre farfelu et témoin oculaire du drame, vont tenter de découvrir en même temps que M. de Malverne, juge d'instruction et intime de Saint-Briac.

Fortuné du Boisgobey était en son temps un célèbre feuilletoniste qui publiait dans plusieurs journaux avant de se faire engager de façon plus durable par Le Figaro. Et à l’époque ses textes ont souvent été comparés à ceux d’Emile Gaboriau, qui pourtant marquera plus l’histoire littéraire. Ses romans, dont plusieurs ont déjà été traités ici sur ce site et comme celui-ci La voilette bleue, se démarquent par un parfait calibrage au format du feuilleton, une intrigue policière pas trop complexe, des personnages gentils et naïfs à qui tout finit par réussir, un certain humour léger et le hasard qui décidément fait bien les choses dans un Paris qui ressemble à un petit village dans lequel tout le monde finit par se rencontrer.
Bref rien de parfait, ni de palpitant, le genre policier n’aura pas attendu ce cher Fortuné du Boisgobey pour connaître ses heures de gloire. Et pourtant l’auteur réussit tout de même dans La voilette bleue à bien divertir le lecteur par ses romans bien légers. C’est une joie de suivre ses personnages, la lecture est rapide et gaie, et même si après le dénouement attendu on oublie vite le contenu du roman, on y aura passé quelques belles heures de divertissement.


Bref, je ne m’en lassa pas.

N. B. Les romans de Fortuné du Boisgobey ne sont plus que rarement publiés et les textes se retrouvent donc plus facilement en téléchargement (gratuit, car faisant partie du domaine public).

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Texte intégral :

La voilette bleue - Fortuné de Boisgobey - 1885

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

Voir également :
Le crime de l'omnibus - Fortuné du Boisgobey (1881), présentation et extrait
Le pouce crochu - Fortuné du Boisgobey (1885), présentation et extrait
La main froide - Fortuné du Boisgobey (1889), présentation et extrait

jeudi, 08 novembre 2012

Les aventures de Yoko Tsuno, tome 5 : Message pour l’éternité - Roger Leloup - 1975

roger leloup, les aventures de yoko tsuno, ,yoko tsuno, bd, bd belges, bandes dessinees, bande dessinee, message pour l eternite1933, un avion britannique, un Handley-Page Heracles, disparaît mystérieusement dans les montagnes d’Afghanistan à proximité des frontières russes et chinoises, avec à son bord des documents secrets. Personne n’a pu retrouver l’avion et pourtant, depuis près de quarante ans, il envoie à intervalles réguliers le même message de détresse. Aujourd’hui il a enfin pu être localisé au fond d’un cratère grâce à des photos satellite, mais encore faut-il pouvoir le récupérer sans en alerter les autorités locales. Et pour ce faire les autorités britanniques décident de recruter l’électronicienne Yoko Tsuno qui devra rejoindre le cratère en planeur, y retrouver les documents convoités et trouver un moyen de les rapatrier.
Mais apparemment quelqu’un tente de saboter la mission en attentant à la vie de Yoko. Car le cratère semble cacher bien d’autres mystères que ceux prévus au départ.

Message pour l'éternité est la dixième histoire de la série des aventures Yoko Tsuno de l’auteur belge Roger Leloup, publiée initialement du numéro 1882 au numéro 1905 du journal Spirou, et le cinquième album à paraître en 1975.
Sur base d’une idée bien originale, en tout cas pour l’époque, Roger Leloup réussit à créer un beau récit d’aventures, bien dépaysant et parfois bien surprenant. Les dessins sont toujours aussi précis, notamment concernant les avions et planeurs, notamment le magnifique Handley-Page des années 1930, et les personnages s’améliorent nettement par rapport aux tomes précédents. Hélas le rythme de l’histoire est assez inégal, parfois tiré par les cheveux, et on regrette que les deux comparses de Yoko Tsuno n’ont que des rôles de figurants.

Donc en bref Message pour l’éternité est un bon album de la série, sans pour autant parfait.

 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Extrait : les deux premières pages

roger leloup, les aventures de yoko tsuno, ,yoko tsuno, bd, bd belges, bandes dessinees, bande dessinee, message pour l eternite

 

roger leloup, les aventures de yoko tsuno, ,yoko tsuno, bd, bd belges, bandes dessinees, bande dessinee, message pour l eternite

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Dupuis, édition Vintage, 2 novembre 2012, 46 pages

Voir également :
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 1 : Le trio de l'étrange - Roger Leloup (1972), présentation et extrait

Les aventures de Yoko Tsuno, tome 2 : L'Orgue du diable - Roger Leloup (1973), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 3 : La Forge de Vulcain - Roger Leloup (1973), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 4 : Aventures électroniques - Roger Leloup (1974), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 5 : Message pour l'éternité - Roger Leloup (1975), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 6 : Les 3 Soleils de Vinéa - Roger Leloup (1976), présentation et extrait
Les aventures de Yoko Tsuno, tome 7 : La Frontière de la vie - Roger Leloup (1977), présentation et extrait

mercredi, 07 novembre 2012

Cézembre, tome 1 - Nicolas Malfin - 2012

bd, bd françaises, bande dessinee, bandes dessinnees, nicolas malfin, cezembre, seconde guerre mondiale, saint-maloAoût 1944. Alors que la ville de Saint-Malo est occupée par l’armée allemande pendant que les Alliés, débarqués quelque semaines plus tôt en Normandie, avancent inexorablement, le jeune Erwan, 18 ans,hésite à prendre les armes. Témoin de la mort de son père et de son oncle, victimes de soldats allemands, il rêve de rejoindre la résistance alors que couve le combat pour la libération de la cité. Seule la volonté de son grand-père, farouchement opposé à le voir risquer sa vie, le retient de franchir le pas.
Mais lorsque l'un de ses meilleurs amis se fait tuer après être tombé dans une embuscade allemande, et qu'il apparaît que le responsable direct n'est autre qu'un de leurs amis d'enfance, un nationaliste breton qui espérait avec l’aide des allemands se battre pour sa région, il décide de se lancer, et cela à la veille d’une bataille qui décidera du sort de Saint-Malo, et de sa libération.
Mais Erwan doit aussi veiller sur Françoise, sa bien-aimée depuis toujours. Mais la guerre et ses aléas risquent bien de perturber tout cela à jamais.

Cézembre, première partie d’une série de deux, écrite et dessinée par l’auteur Nicolas Malfin, nous conte une belle et prenante histoire d’amour et de courage au coeur d’un Saint-Malo occupé, à la veille des bombardements de 1944. On s’y croit dès les premières pages tant on sent la tension d’une ville sur le point d’être bombardée, la tension de l’armée occupante, l’échauffement de la population, avec la montée en force de résistances et désertions. Et comme tout oeuvre traitant de guerre, on a droit à un flot de grands sentiments, souvent justes et éternels, mais quelques fois un peu niais. Le récit souffre également par moments de tension dramatique, et le rythme de la narration est saccadé. Il n’empêche que pour la rendu de l’époque et la beauté et la qualité des dessins, cette bande dessinée de Nicolas Malfin, vaut certainement l’investissement.

En espérant la parution rapide de la suite et fin.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Extrait : les quatre premières planches

bd, bd françaises, bande dessinee, bandes dessinnees, nicolas malfin, cezembre, seconde guerre mondiale, saint-malo

 

bd, bd françaises, bande dessinee, bandes dessinnees, nicolas malfin, cezembre, seconde guerre mondiale, saint-malo

 

bd, bd françaises, bande dessinee, bandes dessinnees, nicolas malfin, cezembre, seconde guerre mondiale, saint-malo

 

bd, bd françaises, bande dessinee, bandes dessinnees, nicolas malfin, cezembre, seconde guerre mondiale, saint-malo

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition : Dupuis  , 19 octobre 2012, 72 pages
ISBN-10: 2800148721 / ISBN-13: 978-2800148724

Jonathan, tome 15 : Atsuko - Cosey - 2011

atsuko, cosey, jonathan, 15, bande dessinee, bandes dessinees, bd suisse, asieDe voyage en Birmanie, Jonathan fait la rencontre de la jeune japonaise, Atsuko, qui est à la recherche de traces de sa grande-tante Hisa qui vécut en Birmanie durant la Seconde guerre mondiale avant de disparaître. Cette dernière y séjournait pour enquêter sur la disparition de reliques religieuses. Mais lorsque Atsuko quitte la Birmanie, le propriétaire de la pension déniche dans ses archives un cahier ayant appartenu à Hisa, et que Jonathan se porte volontaire d’aller apporter à Atsuko en se rendant au Japon. Et il finit par se retrouver à Takayama, un village haut perché dans les montagnes enneigées dans la région de Nagoya. Mais un mysytère veille autour de la maison familiale de Atsuko, et une ombreà forme humaine ce cesse de l’épier depuis son arrivée...

Eternel voyageur, Jonathan, né en 1975 dans les pages de Tintin, ne cesse depuis de découvrir la beauté poétique de l’Asie. Ici dans ce quinzième tome intitulé Atsuko, Jonathan commence son aventure coincé dans le fin fond de la Birmanie avant de partir résoudre une mystérieuse affaire de famille dans les neiges japonaises, le tout dans des paysages aussi magnifiques que les haïkus qui accompagnent le texte. Une intrigue mince, comme souvent dans cette série, mais un accent clairement mis sur la contemplation et la découverte de cette Asie qi bien rendue par l’auteur suisse Cosey. On aurait aimé des dessins et une mise en page encore plus soignés, certaines planches semblant insuffisantes, mais néanmoins on se laisse prendre avec grand plaisir.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com 

Extraits : 3 planches prises au hasard

atsuko, cosey, jonathan, 15, bande dessinee, bandes dessinees, bd suisse, asie

 

atsuko, cosey, jonathan, 15, bande dessinee, bandes dessinees, bd suisse, asie

 

atsuko, cosey, jonathan, 15, bande dessinee, bandes dessinees, bd suisse, asie

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com 

Présente édition : Lombard, 4 novembre 2011, 54 pages
ISBN-10: 2803630036 / ISBN-13: 978-2803630035

15:58 Écrit par Marc dans BD, Cosey | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atsuko, cosey, bd, jonathan, 15, bande dessinee, bandes dessinees, bd suisse, asie | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

vendredi, 02 novembre 2012

Du bois pour les cercueils - Claude Ragon - 2010

claude ragon, litterature francaise, romans policiers, du bois pour les cercueils, polarsJura, en plein hiver. Une usine de transformation de bois est le théâtre d’un crime mystérieux. Son directeur est en effet retrouvé mort dans un atelier, broyé par une machine. Les gendarmes locaux concluent vite à l’accident, et pourtant il y a quelque chose qui cloche. Le commissaire Gradenne et son jeune inspecteur Bruchet, rouvrent l’enquête. Mais tombant malade, c’est le jeune policier qui devra mener à bien cette enquête sur le meurtre d’un homme détesté de tous dans un pays où semble régner la loi du silence.

Le roman policier Du bois pour les cercueils de l’auteur français Claude Ragon a obtenu en 2011 le Prix du Quai des Orfèvres, un prix littéraire récompensant justement des romans policiers. Et s’il s’agît bien d’un polar bien construit, avec précision et réalisme, le roman ne vaut pas vraiment la peine d’être découvert, tant le style est plat et de nombreux éléments sans intérêt. Guère d’originalité dans la mesure où l’on suit un enquêteur au gré de ses interrogatoires, entrecoupés d’états de santé concernant le commissaire et de descriptions sans grand intérêt, autour d’un meurtre en chambre close comme il en a déjà été vu des tas par le passé. le roman est-il mauvais pour autant ? Pas forcément. Les amateurs du genre apprécieront sa construction précise, et si ce roman n’avait pas été lauréat d’un prix littéraire, on en aurait certainement attendu bien moins.
Notons également en positif ce portrait d’une France provinciale en train de disparaître tels les usines qui la peuplaient jadis, ainsi d’un descriptif technique bien précis de la part d’un auteur, ancien ingénieur dans le domaine.

En bref, beaucoup de déception pour un roman qui peut-être n’est pas si mauvais que cela.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Fayard, 24 novembre, 2010, 368 pages
ISBN-10: 2213654700 / ISBN-13: 978-2213654706