lundi, 22 octobre 2012

L'âge des méchancetés (Iyagarase No Nenrei) - Fumio Niwa - 1947

fumio niwa, litterature japonaise, l age des mechancetes, romans de societeDe toutes les sociétés et de toutes les cultures, le Vieux, une fois passé l’âge de l’utilité, ne cesse de devenir un fardeau pour sa famille.
Et c’est notamment le problème d’Itami qui accueille chez lui la grand-mère de sa femme, la vieille Umejo qui depuis son arrivée empoisonne la vie de tous les habitants de la maison. Il faut préciser qu’Umejo n’est pas une dame facile. D’un caractère acariâtre, elle n’hésite pas à voler les objets personnels des membres de sa famille avec une dextérité époustouflante pour une dame de son âge ou à interpeller grossièrement ses hôtes pendant la nuit, voire à leur lancer des malédictions.
A bout de nerfs en à peine trois mois, Itami décide d’envoyer la vieille dame chez une sœur de sa femme, vivant à la compagne depuis l’évacuation de sa maison après un bombardement ennemi. C’est ainsi que la vieille, attachée comme un sac sur le dos de sa petite-fille, est envoyée ailleurs.
La sœur est bien obligée d’accepter mais est aussi outrée du comportement familial de ses proches, étant qu’elle pauvre et vivant à la compagne vit bien loin du luxe d’une grande maison de Tokyo.
Et de toute façon, gare à tous, car on ne se débarrasse pas impunément de ses aïeuls.

L’âge des méchancetés de l’auteur japonais Fumio Niwa est un délicieux texte, drôle et féroce sur la vieillesse, et la place de celle-ci dans la société moderne. Ecrit en 1947 ce texte nous plonge dans le Japon de l’après-guerre, une période où tout le monde se devait de participer à la reconstruction du pays tout en envisageant un avenir certainement meilleur mais encore inconnu. Et dans une société dédiée au travail et à l’avenir, il n’y a guère plus de place pour ceux qui ne sont plus capable d’y participer. Et l’auteur se montre très cynique face à son sujet, défendant jusqu’à l’absurde les jeunes générations avant de leur faire payer le prix de leur égoïsme. D’un côté bien drôle, perspicace dans l’analyse des rapports à a vieillesse de la société moderne, mais le texte s’avère surtout bien méchant et cruel. D’ailleurs aucun des personnages n’échappera à la plume féroce de Fumio Niwa.

De nombreux passages en dérangeront plus d’un, certains propos feront froid dans le dos. Mais ouvrons les yeux et voyons autour de nous ! Ce qui est décrit n’est que vérité, peut-être juste un peu moins déguisé.

L’âge des méchancetés est un texte féroce sur la vieillesse, et la place de la personne âgée dans notre société.

A lire !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com 

Présente édition : traduit du japonais par Jean Cholley, Folio, 28 septembre 2006, 112 pages
ISBN-10: 2070339890 / ISBN-13: 978-2070339891

Les commentaires sont fermés.