mercredi, 14 mars 2012

Un soupçon légitime (War er es ?) - Stefan Zweig - 1987

stefan zweig,un soupcon legitime,nouvelle,litterature autrichienneUn couple de retraités passe des jours paisibles à la campagne, lorsqu’ils voient débarquer de nouveaux voisins, les Limpley, avec lesquels ils nouent rapidement des liens. John Limpley est un homme à la passion excessive. Il adore tout et tout le monde… et surtout il ne cesse de l’exprimer. Cela au point d’épuiser son épouse et ses voisins. Ainsi un jour il acquiert un chien dans l’espoir de canaliser son dévolu. Mais c’est la que le drame s’enclenche, alors que l’épouse de Limpley tombe enceinte et que le chien, habitué à toutes sortes de cajoleries se voit peu à peu délaissé…

Un soupçon légitime est une nouvelle de l’auteur autrichien Stefan Zweig dont les origines sont inconnues. Difficile à dire quand elle a été écrite, d’ailleurs elle ne sera publiée pour la première fois qu’à titre posthume en 1987.
Les textes publiés à titre posthume laissent toujours un soupçon légitime, justement, quant à la raison de leur non-parution lors du vivant de l’auteur. Un manuscrit sur lequel l’auteur a travaillé des heures durant ne peut simplement s’oublier au fond d’un tiroir. Stefan Zweig ne jugeait-il ce texte pas assez bonne pour être publiée, ou alors est-ce l’éditeur qui n’en a pas voulu ?
Evidemment Stefan Zweig est l’un des tous grands auteurs du vingtième siècle, et cette nouvelle, Un soupçon légitime, en a bien les qualités littéraires. L’écriture est comme toujours magnifique et les portraits dressés des personnages et de ce petit monde de campagne intéresse et capte immédiatement. L’intrigue a un côté angoissant, le dénouement glaçant, surtout que ce soupçon qu’évoque le narrateur, ainsi que le titre de la nouvelle, n’est jamais levé.
Pourtant cette nouvelle souffre d’une certaine légèreté, simplicité et caricature de faits et personnages dans laquelle on ne reconnaît pas le grand Stefan Zweig, auteur entre autres de La peur (Angst, 1920), Lettre d’une inconnue (Brief einer Unbekannten, 1927) ou du Joueur d’échecs (Schachnovelle, 1942). D’où peut-être la raison pour laquelle elle n’a pas été publiée plus tôt.
A noter la bonne initiative de l’éditeur français à faire suivre ce texte par sa version originale allemande.

Pour commander ce livre :

AMAZON.frFNAC.comABEBOOKS.frPRICEMINISTER.com


Présente édition : traduit de l’allemand par Baptiste Touveray, suivi du texte original en allemand, editions Grasset et Fasquelle, 14 octobre 2009, 140 pages

Voir également :
- La peur (Angst) - Stefan Zweig (1920), présentation
- Amok, ou le Fou de Malaisie (Der Amokläufer) - Stefan Zweig (1922), présentation
- Confusion des sentiments (Verwirrung der Gefühle) - Stefan Zweig (1926), présentation
- Lettre d'une inconnue (Brief einer Unbekannten) - Stefan Zweig (1927), présentation

- Le joueur d'échecs (Schachnovelle) - Stefan Zweig (1942), présentation et extrait

Les commentaires sont fermés.