lundi, 15 août 2011

Blade, tome 1 : La hache de bronze (The Bronze Axe) - 1969

blade,jeffrey lord,litterature francaise,richard blade,science-fiction, la hache de bronzeRichard Blade reprit ses sens dans un étrange monde crépusculaire.
Il s'assit, s'essuya les yeux et regarda la princesse Taleen.
Il accepta, immédiatement et sans se poser de questions, là réalité de la situation. Pas un instant il ne se crut fou.

Une expérience scientifique qui tourne mal, et voilà le meilleur agent secret de la Couronne d’Angleterre propulsé dans un monde parallèle, et cela sans même savoir s’il pourra retourner un jour chez lui.
Les ordinateurs, ces cerveaux sans âme, peuvent projeter ainsi Richard Blade où bon leur semble, dans des paysages étranges combattre des monstres terrifiants et des déesses aussi dangereuses que sauvages et perverses.

Où va Richard Blade, voyageur de l'infini ? Dans quelles " dimensions ", dans quels mondes passés ou à venir, dans quels univers inconnus jusqu'alors ?

La hache de bronze d’un dénommé Jeffrey Lord est le premier roman d’une série science-fiction qui connaîtra un succès discret mais perdurant sur plusieurs décennies. Cela au point que les éditions Vauvenargues en arrivent à publier en juillet 2011 le tome N°200.
A l’origine une série américaine, les 37 premiers tomes avaient été écrits en anglais par de multiples auteurs signant tous par le pseudonyme Jeffrey Lord, depuis, la série a été continuée en France sous la plume d’auteurs français.
Et ce premier tome, qui a donc donné tant de suites, ne peut que susciter la curiosité de tout lecteur. Mais qui dit collector, ne dit pas forcément qualité. Le roman, bien classique d’un certain genre de science-fiction datant des années 1960, met en scène un héros très fort et beau, qui saura se tirer des situation les plus extraordinaires. Un brin d’érotisme vient s’ajouter par les belles nymphes que le héros rencontrera au fil de ses aventures.
Souvent peu crédible, parfois énervant, d’autres fois involontairement rigolo, la lecture de ce roman m’a inspiré de nombreux sentiments divers et hélas rarement positifs.
Difficile même de croire que ce roman-ci a pu être à l’origine de tant de romans, mais peut-être est-ce plus lié à la facilité d’inventer de nouvelles histoires sur base de ce héros qui traverse les dimensions. Et puis , parmi les nombreuses suites, certaines sont tout de même plus réussies que ce premier.

Blade, tome 1 : La hache de bronze de Jeffrey Lord vaut surtout par son statut culte et collector que par l’intérêt réel du texte. Divertissant, mais vieillot et parfaitement dispensable.

Présente édition : éditions Vauvenargues, 5 février 2003 ( réédition collector), 220 pages

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  - PRICEMINISTER.com

Voir également :
- Blade, tome 185 : 864 âmes... plus une - Jeffrey Lord (2009), présentation
- Blade, tome 186 : Le saboteur d'Harmonie - Jeffrey Lord (2009), présentation
- Blade, tome 200 : L'arche de bronze - Jeffrey Lord (2011), présentation

Les commentaires sont fermés.