lundi, 06 juin 2011

Une balle perdue - Joseph Kessel - 1964

litterature francaise, joseph kessel, une balle perdue, barceloneBarcelone, deux ans avant la grande guerre civile d’Espagne connaît une première insurrection. Son but : l’indépendance de la Catalogne. La ville est en effervescence, les comités révolutionnaires s’organisent et s’arment et très vite c’est la violence qui règne.
Alejandro est alors un jeune cireur de chaussures naïf et enthousiaste, amoureux d’une jolie anglaise qu’il suit discrètement en toute innocence. Son ami Vicente est très engagé politiquement et va entraîner avec lui Alejandro dans les combats. Cet acte va définitivement bouleverser la vie de ces deux jeunes idéalistes, à un point qu’ils ne peuvent encore imaginer...

L’écrivain français Joseph Kessel était dans les années 1930 en Espagne, et plus précisément il a vécu l’insurrection barcelonaise. Ce qui l’avait le plus marqué étaient ces francs-tireurs qui des toits de la ville tiraient dans les rues provoquant la panique  générale et cela dans un acte de désespoir. Pour Kessel ces desperados, comme on les appelait, l’avaient marqués à jamais, ces hommes qui seuls, face à leur mort, s’acharnaient , au)dessus de la cité grondante, à un combat à la fois insensé et sublime. Et  c‘est cela qui inspira l’auteur à écrire Une balle perdue, cette poignante nouvelle qui en à peine une centaine de pages réussit à travers les personnages d’Alejandro et Vicente à parfaitement dresser le portrait d’une jeunesse désenchantée en proie à la révolte et poussée au désespoir.

A découvrir !

 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Présente édition : Editions Folio/Gallimard, 7 mai 2009, 132 pages

Les commentaires sont fermés.