jeudi, 17 février 2011

La Curée - Emile Zola - 1872

rougon-macquart, romans de societe, Emile Zola, litterature francaise, la cureeParis, Second Empire. Eugène Rougon a fait carrière en politique grâce à son soutien à Napoléon III. Son frère Aristide commence en bas de l’échelle, mais obsédé par le plaisir et l’argent, et cela malgré sa vie de débauche, il ne va pas tarder à faire fortune en spéculant sur les futurs terrains à bâtir à Paris. C’est en effet l’époque des grands travaux d’aménagement et d’urbanisation menés à Paris par le baron Haussmann. C’est la Curée, c’est-à-dire le dépeçage de Paris par les spéculateurs, des bourgeois véreux prêt à tout pour leur gain. Et Aristide Rougon, qui prendra le nom de Saccard en sera le meilleur exemple.


Pour ce second tome des Rougon-Macquart, La Curée, Emile Zola met en scène la bourgeoisie parisienne du 19e siècle, plus particulièrement lors des grands travaux de Napoléon III qui voulait faire de l’ancienne Lutèce la première capitale européenne. Et comment faire mieux que de tout détruire pour mieux reconstruire. Et évidemment ces travaux laisseront libre champs aux spéculateurs. Zola s’y attaque à cette classe de la société ne vivant que pour et par l’argent, en décrivant leur fascination du gain ainsi que leur vie scandaleuse. Et cela surtout autour du personnage de Aristide Saccard, ainsi que de sa compagne Renée, un personnage féminin très fort qui attache le lecteur d’un bout à l’autre du roman. D’ailleurs, comme à l’habitude chez Emile Zola, ce sont les personnages qui font le tout, sans compter cette incroyable reconstruction d’un Paris d’une époque durant laquelle le Paris moderne s’est forgé.

A lire, pour son ambiance de l’époque et ses personnages. Du grand Zola, dans un roman peut-être un peu moins connu.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition : Editions LGF/Le Livre de Poche, 13 octobre 1967, 416 pages

Voir également :
Les mystères de Marseille (1867), présentation et extrait
Thérèse Raquin - Emile Zola (1867), présentation et extrait
La Fortune des Rougon (1871), présentation
Le Rêve - Emile Zola (1888), présentation et extrait

Commentaires

Merci pour ta participation de Février qui figurera dans la récap'. Je suis plongée au coeur de la Curée et suis littéralement envoûté par ce texte !

Écrit par : Moka | jeudi, 17 février 2011

J'avais bien aimé, mais mon préféré reste quand même L'oeuvre. Un chef-d'oeuvre trop rarement lu, au détriment des classiques étudiés en français...

Écrit par : Marc | mercredi, 23 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.