dimanche, 12 décembre 2010

Fragment - Warren Fahy - 2009

bibliotheca warren fahy fragment.jpgL’île de Henders, perdue au beau milieu du Pacifique, a tout d’une petite île tout à fait anodine, sauf que personne encore ne l’a explorée. En 1791 un navire de commerce hollandais y a pourtant accosté mais le journal de bord indique que l’équipage a préféré pour des raisons inconnues ne pas y débarquer. Plusieurs siècles plus tard le navire de Sealife, au service d’un jeu de télé-réalité mettant en scène de jeunes scientifiques à la découverte des richesses de l’Océan, approche de l’île suite à un incident imprévu. L’équipage est excité à l’idée d’y mettre les pieds, car depuis la séparation des continents, il y a deux cents millions d’années, l’écosystème de cette île n’a jamais été en contact avec le monde extérieur. Y découvriront-ils des espèces inconnues ? Certains croient même que leurs découvertes supplanteront celles de Darwin aux îles Galápagos. En tout cas ils seront les premiers à fouler cette terre quasi extra-terrestre, où l’évolution du monde a pu suivre un cours complètement différent de celui du reste du monde.
Mais encore n’imaginent-ils pas leur surprise, car lorsqu’ils débarquent sur l’île, des quinze hommes et femmes sélectionnées ; seuls deux parviendront à s’enfuir, cela après y avoir passé même pas dix minutes. Les autres seront massacrés par des bêtes non identifiables, et tout cela sous le regard des caméras qui retransmettent l’émission en direct à travers tout le globe.
Mais l’horreur et le cauchemar ne font que commencer...

Fragment de l’écrivain américain Warren Fahy est un palpitant roman de science-fiction à mi-chemin entre le thriller environnemental et l’horreur fantastique. L’idée de base de ce roman se base sur les théories de l’évolution et sur les conséquences que pourraient avoir certaines espèces lorsqu’elles se retrouvent placés dans un milieu qui n’est pas le leur rompant ainsi l’équilibre naturel mis en place dans tout écosystème. Ces très passionnant et le prologue indique déjà clairement vers où l’on se dirige. Pour conter son histoire l’auteur utilise des thèmes très actuels tel par exemple la télé-réalité et l’engouement qu’elle entraîne, tout en distinguant bien l’aventure vécue par le Sealife sur place et celle perçue, souvent incrédule, derrière l’écran de télévision. La narration se fait ensuite sous la forme classique mais très efficace d’un thriller, avec un court chapitrage et un minutage presque excessif de l’action. Et tout cela sur près de 500 pages sans le moindre temps mort, le lecteur reste scotché du début à la fin. Les scènes d’action sont impressionnantes et l’auteur use d’une belle imagination pour faire vivre la faune et la flore de cette île mystérieuse. Tout est parfaitement crédible, toujours bien documenté et pensé dans les moindres détails, et cela malgré certaines exagérations peu plausibles intervenant surtout vers la fin.
Mais ce qui impressionne avant tout c’est l’efficacité de l’ensemble, tel un film hollywoodien dont le roman prend les formes. On croirait d’ailleurs presque à un scénario très développé au point où l’auteur en reprend aussi certains défauts : personnages et développements stéréotypés, action et situations convenus… ce qui est un peu dommage.

Fragment
de Warren Fahy est un thriller environnemental et fantastique très poignant, spectaculaire, horrifique et d’une efficacité rare. Un très bon moment de lecture au dépaysement assuré.


Pour commander ce livre :


AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com



Présente édition : traduit de l’américain par Stéphane Carn, éditions J’ai Lu, 13 octobre 2010, 504 pages

Commentaires

J'hésitais mais ton billet est très intéressant et je dois dire que les thèmes, ainsi que la façon de les aborder, m'attire bien.
Je note donc!

Écrit par : Allie | dimanche, 12 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.