samedi, 04 septembre 2010

Zombie Story, tome 1 : Zombie Island (Monster Island) - David Wellington - 2006

bibliotheca zombie island.jpgUne épidémie inédite s’est propagée dans le monde. Des morts-vivants sont d’un jour à l’autre apparus de partout. Les pays occidentaux telles les Etats-Unis d’Amérique se sont complètement écroulés. Quelques enclaves subsistent cependant dans les pays moins développés dont la Somalie. Dekalb, un ancien inspecteur aux armements de l’ONU et sa fille Sarah fuient les hordes de zombies qui ravagent leur pays pour Mogadiscio. Mais une fois arrivé sur place ils se voient arrêtés par une bandes de mercenaires composée de jeunes filles endoctrinés par la gouvernante du pays. Dekalb se voit alors proposer une très dangereuse mission afin de recouvrer sa liberté ainsi que celle de sa fille : il doit retourner à New York, accompagné d’une bande d’enfants soldats pour y retrouver des anti-viraux qui soigneront le sida de la régente somalienne. Bien évidemment il n’a guère le choix et se rend donc de suite dans ce qui est devenu le bastion des zombies. Dekalb s’attend au pire, mais la situation s’avère bien vite être encore pire que ce qu’il avait prévu. D’autant qu’il va vite rencontrer un mort-vivant, Gary, semblant doué de raison, et qui, avide de pouvoir, va transformer les hordes de zombies en véritables armées…


L’écrivain américain David Wellington s’est fait connaître dès 2004 en publiant sous forme de feuilletons ses romans d’horreur sur le net.
Zombie Island, ou Monster Island en version originale, a été le premier roman à être publié sur la toile avant d’être édité en 2006. Ce roman, premier tome d’une trilogie consacrée aux Zombies : Zombie Story, va connaître un réel succès commercial. David Wellington réussit à se rapproprier ce genre très classique de la littérature fantastique en le réinventant carrément. Fortement basé sur l’action, la montée en tension et l’horreur bien gore, ce roman ne laissera guère indifférent. L’histoire est exploitée d’une façon bien différente de ce qui existe dans le genre, et les personnages sont assez originaux, ou du moins assez inédits.
Hélas ce premier roman souffre de bien nombreux défauts. Et succès commercial ne rime pas toujours avec succès critique. Lors de nombreux passages David Wellington fait preuve d’un certain amateurisme, l'écriture ne tient pas toujours la route et de nombreux passages paraissent bien longs. La mise sous tension ne fonctionne pas toujours très bien et il est parfois difficile de suivre les différents personnages, par manque réel de motivations les faisant agir. L’intrigue est bien construite dans la première partie, mais cela dérape fortement dans la seconde. Certains éléments de l’intrigue se voient résolus comme par magie (l’un des personnages se voit au beau milieu développer des superpouvoirs qui tombent à pic), des contradictions apparaissent (les zombies sont parfois par nature très forts, parfois très faibles) et la crédibilité se perd de plus en plus. Mais ce qui dérange avant tout c’est que David Wellington à force de chercher l’originalité se lance dans tout et n’importe quoi : on y retrouve ainsi des enfants-soldats somaliens, un shaman celtique, des momies… Et cela devient par moments un peu ridicule.
Il n’empêche que les fans d’histoires de zombies y trouveront leur compte, ainsi que les amateurs d’horreur et d’action.

Zombie Island est un roman d’horreur post-apocalyptique assez réussi dans le sens où il réinvente quelque peu le genre dédié aux zombies, l’action est bien menée, mais de bien nombreux défauts existent. A réserver aux amateurs du genre.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition : traduit par François Truchaud, Editions Milady, 11 juin 2010, 416 pages

Voir également :
- Vampire Story, Tome 1 : 13 balles dans la peau (Thirteen Bullets) - David Wellington (2006), présentation
-
Vampire Story, Tome 2 : 99 cercueils (99 Coffins) - David Wellington (2007), présentation
- Vampire Story, Tome 3 : Vampire Zéro (Vampire Zero) - David Wellington (2008), présentation

Commentaires

Euh.. juste un doute : vous réussissez vraiment à lire un livre par jour ? J'ai toujours été admiratif de ces lecteurs dévoreurs de livre, étant moi-même incapable de lire aussi vite :)

Écrit par : Greg | samedi, 04 septembre 2010

Oui et non, si par moment j'arrive à poster un article par jour ou presque, il y a quand même des temps morts où je ne poste pas, par exemple durant mes vacances.
Depuis que je tiens ce blog, la moyenne globale est de 1 livre tous les trois jours, ce n'est pas si immense que cela.

Écrit par : Marc | mercredi, 15 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.