jeudi, 01 juillet 2010

L’Enjomineur, 1792 - Pierre Bordage - 2004

bibliotheca enjomineur 1792

France, 1792. Emile est un enfant trouvé élevé en Vendée par un prêtre féru d’idées nouvelles. La légende dit qu’il est l’enfant d’une fée, un enjomineur. C’est une époque où la colère gronde à travers le bocage vendéen. Mais pour Emile, avec son attitude rationaliste il ne veut prendre parti ni pour les royalistes, ni pour les révolutionnaires. Cela lui vaut hélas bien des déboires, rejeté par tous pour se retrouver sur les chemins peu sûrs d’une Vendée qui s’enflamme. De nombreuses rencontres, souvent fantastiques et merveilleuses, issues d’un folklore préchrétien, vont l’éclairer sur les mystères de ses origines.
Cornuaud, lui, a fui la truanderie nantaise en 1789. Cherchant à échapper aux règlements de comptes de plus en plus violents lors des premiers jours de le Révolution, il s’est embarqué sur un négrier à la quête de La Guinée, du bénin, puis de Saint-Domingue. Trois ans plus tard, il revient en France, possédé par l’esprit d’une sorcière vaudou qui lui fait payer le viol d’une jeune esclave en le poussant à massacrer un maximum de Blancs. Exactions qui l’obligeront pour survivre à embrasser alternativement et sans scrupule les causes royaliste et révolutionnaire.
A Paris, pendant ce temps-là, la rue est en ébullition. Mais derrière les affrontements œuvre une société secrète, la secte de Mithra, dont les maîtres demeurent dans l'ombre.

Pierre Bordage, auteur prolifique de science-fiction française, s’attaque avec L’Enjomineur, 1792 à une trilogie qui nous fait revivre l’époque juste après la Révolution française, celle des désillusions qui vont faire place peu à peu au régime de la Terreur. Mais il ne s’agît pas pour autant d’un véritable roman historique, le tout étant légèrement saupoudré de fantasy, donnant ainsi une dimension nouvelle à l’histoire. En conteur de talent Bordage nous présente ainsi une vaste fresque aux personnages multiples, historiques ou non, et tous très crédibles. Ses personnages centraux sont, comme toujours chez Bordage, poussés à s’extirper de systèmes qui les emprisonnent pour trouver leur voie propre. Le lecteur est pleinement immergé dans l’époque, l’auteur réussissant même à nous faire comprendre les mentalités de l’époque. Parfois quelque peu long, ce premier tome laisse toutefois présager le meilleur pour la suite. La fin semble d’ailleurs indiquer une place plus importante pour la fantasy dans les deux tomes à venir.

L’Enjomineur, 1792 sera suivi en 2005 par L’Enjomineur, 1793 et en 2006 par L’Enjomineur, 1794.

L’Enjomineur, 1792, premier tome d’une trilogie, par son mélange réussi d’histoire et de fantasy, laisse présager le meilleur pour la suite.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.com - ABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Présente édition
: Editions J’ai Lu, 6 avril 2009, 471 pages

Voir également :
- Graine d'immortels - Pierre Bordage (1999), présentation
- Nuits-lumière (Mystères en Guillestrois) - Pierre Bordage (2002), présentation
-
L'Enjomineur, 1793 - Pierre Bordage (2004), présentation
- Les chemins de Damas - Pierre Bordage (2005), présentation

- L'Enjomineur, 1794 - Pierre Bordage (2006), présentation
- Ceux qui sauront - Pierre Bordage (2008), présentation

Les commentaires sont fermés.