jeudi, 25 février 2010

Les Maîtres Parleurs - Jean-Sébastien Blanck et Jonathan Bousmar - 2009

bibliotheca les Maitres parleurs

Le Monde, ce mystérieux seigneur et roi de tout et de tous, est gravement malade. Ses souffrances ne font qu'empirer. Et ses conseillers ne lui sont d'aucun recours. Pour se soigner, il expulse de la Cité tous ceux qu’il estime responsables de ses souffrances et qui devront s'exiler dans une clairière en forêt. D'abord c'est le Magistrat, beau parleur qui ne cesse jamais de parler, et l'Alchimiste, le médecin tout juste bon à détériorer l'état des malades par ses médicaments et traitements farfelus. Vient ensuite l'Argentier, un grand banquier qui ne fait que perdre de l'argent à tout le monde, le Calculateur qui ne sait utiliser sa science à bon escient accompagné de son Automate, inutile et toujours déréglé, l'Archiprêtre, prêtre des prêtres et moralisateur suprême et finalement la Harpie Madone, belle et prétentieuse figure mondaine accompagnée de son fou. Tous doivent donc survivre tant bien que mal dans cette forêt, tout en conservant leur superbe, persuadés que le Monde les rappellera rapidement. Ainsi ils passent leur temps à palabrer au sujet du Monde, que finalement personne n'a jamais vu, et qu'ils imaginent colosse immense et fou qu'il faut soigner à tout prix.
Puis un beau jour un courrier arrive pour rappeler ces beaux parleurs à la Cité, le Monde a besoin d'eux et leur donnent huit jours pour trouver le remède à ses maux...

Les Maîtres Parleurs
de l'écrivain français Jean-Sébastien Blanck est une merveilleuse et burlesque satire philosophique de notre société, servie par une écriture pleine d'inventions. Ce roman paraît en octobre 2009 aux éditions Alzabane, dans l'excellente collection de livres illustrés qu'est Histoires d'en rêver, une collection visant plus particulièrement les enfants âgés de 9 à 12 ans. Les illustrations drôles et hautes en couleur sont l'œuvre du dessinateur belge et bruxellois Jonathan Bousmar, et créent un univers riche et fourmillant de détails au magnifique texte de Jean-Sébastien Blanck.

Il s'agît évidemment ici d'une satire, une farce morale représentant le Roi-Monde (ou le monde tout simplement ou de la société en plus général) en proie aux souffrances créés par les différentes instances du pays et, ainsi décide-t-il donc de congédier leurs représentants afin de guérir. Parmi les exilés on retrouve donc les politiques, la médecine, la religion, les sciences, la finance et les journalistes qui ne cessent de faire souffrir la société par leurs sciences. La critique de cette fable va évidemment à tous ces spécialistes, imbus de leurs disciplines, et qui ne comprennent guère leur mission ainsi que leur raison d'être dans la société. Au lieu de servir la société, ils ne font que la détériorer en créant sans cesse de nouveaux problèmes. L'auteur nous y décrit en effet comment tous ceux-ci essaient de trouver un remède au Monde sans même le connaître. L'image n'est évidemment pas fausse, et ce n'est sûrement pas un hasard que ce roman soit sorti en octobre 2009 pendant la crise financière créée par l'insouciance et le manque de scrupules des banques du monde entier, représentées ici par l'Argentier. Les autres ont aussi leurs torts et il ne faut guère chercher loin pour en trouver de multiples exemples dans notre société. D'un autre côté y transparaît également une société incapable de gérer ses spécialistes et connaissances, et tout aussi incapable de s'en passer.
Si ce roman est initialement réservé à un public jeune, d'environ 9 à 12 ans, ce texte plein d'humour et d'invention, magnifiquement illustré et bien riche en sens, plaira tout aussi aux parents qui accompagneront le lecteur cible.

Les Maîtres Parleurs est un magnifique livre pour enfants.

A découvrir au plus vite !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr    -  PRICEMINISTER.com

 

les maitres parleurs


Présente édition : Editions Alzabane, 3 octobre 2009, 42 pages

Voir également :
- Ils ne sont pas comme nous - Jean-Sébastien Blanck et José Ignacio Fernandez (2009), présentation et extrait
- Heureux qui comme Ulysse, ou le premier voyage (2010), présentation et extraits

Les commentaires sont fermés.