mercredi, 13 janvier 2010

Le Vieil homme et la guerre (Old Man's War) - John Scalzi - 2005

bibliotheca le vieil homme et la guerre

"J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé."
 
A soixante-cinq ans, l'âge requis, John Perry n'est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale qui engagent de nombreux vieillards pour aller se battre dans l'espace. La Terre suit en effet une politique d'expansion spatiale très agressive, et il lui faut des soldats, de nombreux soldats pour se battre contre les nombreux ennemis extra-terrestres qui n'en ont que faire de l'humanité. Mais pourquoi enrôler des vieillards ? Personne sur Terre ne le sait, car les engagés jamais ne reviennent et l'administration des Forces de défense coloniale compte bien en garder le secret. Pour John Perry, c'est l'occasion ultime de vivre une belle aventure, mais comme pour tous les autres il ne sait pas vers quoi il s'engage. Et sa surprise sera grande : une fois enrôlé et envoyé sur une base spatiale en orbite les scientifiques militaires lui remplacent tout simplement son corps contre un tout neuf bien plus performant. De plus ils lui intègrent une sorte de PDA intelligent dans le cerveau qui lui permet d'accéder à toute info et de communiquer avec quiconque à tout moment. Dix ans il servira dans l'armée, après, s'il survit, il pourra devenir colon sur l'une des planètes éloignées de la galaxie. L'entraînement commence, rudement, car comme on le répète tout le temps aux "jeunes" recrues, la guerre contre les ennemis de l'espace sont bien plus mortels que toutes celles connues sur Terre. John Perry trouve rapidement un goût insoupçonné pour les affaires militaires.
Et très vite il envoyé sur les champs de bataille. mais John Perry est loin de s'imaginer encore toutes les horreurs qu'il y rencontrera...
 
Le Vieil homme et la guerre, le premier roman de l'écrivain américain John Scalzi, a été accueilli dès sa sortie en 2005 par un bon succès critique et populaire. Dans le genre de la science-fiction militariste et du space-opera, ce roman est en effet un superbe roman dans son domaine, renouvelant largement tout ce qui a été fait auparavant dans le même domaine. Efficace et simple à la fois, le lecteur suivra avec grand plaisir l'itinéraire de John Perry, ce sexagénaire en partance pour une nouvelle vie, un nouveau corps et une nouvelle jeunesse en échange d'un engagement dans une guerre sans fin se déroulant aux quatre coins de la galaxie. Quelques questions philosophiques et éthiques viennent du fait même de l'intrigue augmenter ce roman qui s'axe vite sur l'action militaire et qui ne laissera aucun temps mort jusqu'à la fin, pour en faire un divertissement hors norme.
Toutefois, il s'agît bien d'un premier roman non dénué de défauts, dont certaines incohérences concernant l'univers proposé, principalement dues à un manque de justifications, et un humour (pire dans la version française que dans l'originale) qui ne convainc guère. De plus, alors que tous les ingrédients sont là pour en faire un puissant texte antimilitariste, l'auteur ne semble hélas pas réussir à pousser son message jusqu'au bout.
 
Quatre romans de John Scalzi se déroulent dans le même univers que celui de ce roman : Le Vieil homme et la guerre (Old Man's War, 2005), Les Brigades fantômes (The Ghost Brigades, 2006), La Dernière colonie (The Last Colony, 2007) et Zoé (Zoe's Tale, 2008).
 
Le Vieil homme et la guerre est malgré de nombreux défauts un roman de science-fiction et de space-opera très efficace, haletant à souhait et non dénué de certaines réflexions éthiques et philosophiques. Ce livre est à conseiller à tous les amateurs de science-fiction d'action.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Les commentaires sont fermés.