dimanche, 10 janvier 2010

La Princesse noire - Serge Brussolo - 2004

bibliotheca la princesse noire

Inga est une jeune fille éduquée en tant qu'orfèvre par sa mère chrétienne. Son père viking tente de lui inculquer les valeurs ancestrales des siens. Mais pour Inga ces temps sont révolus. Du moins c'est ce qu'elle pense jusqu'au jour, où parti en mission dans un monastère dans le but de vendre une croix, elle se fait capturer par des pillards vikings et qui la revendent comme esclave à Björngötland à une mystérieuse châtelaine, que tout le monde dans le pays appelle la Princesse noire. Celle-ci règne en maître dans un manoir en ruine où elle recueille des enfants infirmes abandonnés par leur parents.Il est en effet tradition chez les vikings d'abandonner les enfants dont les incapacités physiques risqueraient de nuire à la bonne santé de la lignée. Mais Inga sent très vite qu'un mystère plane sur les lieux. La Princesse noire ne semble guère s'intéresser aux enfants qu'elle recueille, et ce qui aurait pu passer pour de l'hospitalité  et de la générosité cache un dessein bien différent. Les enfants dont elle a la garde lui racontent de plus de bien curieuses histoires, notamment à propos d'une créature qui hanterait les sous-sols, un assassin qui, à chaque nouvelle lune viendrait prélever son tribut. Certains pensent même qu'ils servent de garde-manger à cette bête.
Que se cache-t-il derrière tout cela. Inga mettra sa vie en danger pour arriver à bout de ce mystère, d'autant plus qu'un dénouement final dans l'horreur semble s'annoncer de toute part.

L'écrivain français Serge Brussolo a déjà fait ses preuves dans un peu tous les genres possibles de la littérature, que ce soit le fantastique, la science-fiction, le polar et bien d'autres. Ici dans La Princesse noire, il s'agît d'un roman d'aventures historique au relents d'un policier qui se déroule sur une île nordique à l'aube du christianisme où l'héroïne sera confrontée aux multiples superstitions populaires qui tendent à rendre tous les mystères qui l'entourent fantastiques. Mais quand le fantastique semble être présent partout, il n'en est finalement rien : la dure réalité que Brussolo nous dévoile étant bien plus sombre et même fantastique. On y retrouve de nombreux thèmes chers à Brussolo dont notamment l'évolution de sociétés isolées en proie à toutes sortes de croyances et de barbaries. La folie aussi, qui guette La Princesse noire dans son horrible dessein, et pour qui tous les moyens sont bons pour arriver au bout. Et tout cela toujours décrit dans une ambiance très sombre et lourde. Mais s'il s'agît d'un plutôt bon roman de l'auteur, celui-ci en a toutefois écrit des meilleurs. le contexte historique est suffisamment bien décrit pour fonctionner l'histoire, mais les amateurs d'histoire y verront cependant un manque de documentation.

La Princesse noire de Serge Brussolo est un bon roman mêlant histoire et mystère, un excellent divertissement à l'ambiance pesante qui ne laissera guère indifférent.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Voir également:
- Trajets et itinéraires de l’oubli – Serge Brussolo (1981), présentation et extrait
- Bunker - Serge Brussolo (1985), présentation
- Boulevard des banquises - Serge Brussolo (1990), présentation
- Les emmurés - Serge Brussolo (1990), présentation
- Le livre du grand secret - Serge Brussolo (1999), présentation
- Baignade accompagnée - Serge Brussolo (1999), présentation
- La mélancolie des sirènes par trente mètres de fond - Serge Brussolo (2004), présentation
La maison des murmures - Serge Brussolo (2005), présentation
Dortoir interdit - Serge Brussolo (2009), présentation et extrait
- L'héritier des abîmes - Serge Brussolo (2009), présentation
- Le vestiaire de la reine morte - Serge Brussolo (2010), présentation
Ceux d'en bas - Serge Brussolo (2010), présentation

17:14 Écrit par Marc | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : romans historiques, litterature francaise, vikings, thrillers, serge brussolo, romans de mystere | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

Commentaires

Edition libre J'ai pris bonne note de l'adresse, en haut colonne de gauche.
Merci pour cette pensée!

Écrit par : trilogie 2010 | dimanche, 10 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.