samedi, 07 novembre 2009

100 chefs-d'oeuvre incontournables de l'Imaginaire - Eric Holstein, Jérôme Vincent et Thibaud Eliroff - 2009

bibliotheca 100 chefs-d oeuvre incontournables de l Imaginaire

La littérature de l'imaginaire se décline aujourd'hui en de multiples genres à succès que sont la science-fiction, le fantastique, la fantasy et bien d'autres, sans compter les nombreux sous-genres existants. En bref l'imaginaire se porte on ne peut mieux, et cela principalement depuis le début du XXème siècle. pour en résumer ses multiples facettes les éditions Librio décident en 2009 de publier ce livre, résumant une centaine d'oeuvres, considérées comme incontournables, et les présentent de façon chronologique en fonction de leur parution. 100 oeuvres c'est beaucoup pour le néophyte qui ne connaît guère le genre, bien peu hélas pour le spécialiste, et on sait que les bons connaisseurs du genre sont bien nombreux.
Les auteurs de cette collection sont Jérôme Vincent, journaliste et fondateur du site ActuSF.com, Eric Holstein, déjà auteur d'autres anthologies sur le même sujet, et Thibaud Eliroff, directeur de la collection SF aux Editions J'ai lu et éditeur chez Pygmalion. Donc une équipe qui s'y connaît et qui s'est efforcée à choisir 100 oeuvres, de toute époques et aux origines variés.
Le premier roman présenté est l'utopique L'an 2440 (rêve s'il en fut jamais) de Louis-Sébastien Mercier et datant de 1770. Ensuite on remonte le temps en passant par Mary Shelley, Jules Verne, Bram Stoker pour arriver rapidement à l'âge d'or de l'imginaire qui est la période d'après la Seconde Guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui. Dans les choix proposés, qu'un seul livre d'un même auteur est présenté, donc les 100chefs-d'oeuvre se résument finalement aussi en les 100 écrivains incontournables. Les choix sont souvent assez évidents : on retrouve Les chroniques martiennes (1950) de Ray Bradbury, Dune (1965) de Frank Herbert, L'Homme démoli (1951) d'Alfred Bester, La planète des singes (1963) de Pierre Boulle, Kirinyaga (1988-1996) de Mike Resnick, Des milliards de tapis de cheveux (1995) d'Andreas Eschbach, et bien d'autres classiques, pour la plupart déjà bien connus du public. Un certain nombre d'auteurs français sont également présents, fait qui s'explique par le public visé par le livre : le public français. Certains autres livres y trouvent une place quelque peu plus contestable, mais soit, il fallait bien faire un choix, etdifficile d'être parfaitement objectif.
Cette anthologie contient de plus un petit lexique reprenant de nombreux termes qui reviennent fréquemment dans toute la littérature de l'Imaginaire.
Les différentes présentations, toutes assez bien , jamais plus d'une page par livre, plaisent par leur brièveté
Le résultat final est plutôt louable, toutefois on peut se poser la question sur qui va réellement être intéressé par cette anthologie. L'expert du genre la trouvera trop réductrice, le lexique de fin trop peu fourni. Alors que le néophyte y trouvera certes une immersion dans le genre à bon prix (3 euros), mais ce dernier sera vraisemblablement plus intéressé par un livre plus illustré. De plus les présentations des différents romans, jamais plus d'une page de long et malgr la qualité de leur écriture, présentent le même défaut que l'anthologie en soit.

100 chefs-d'oeuvre incontournables de l'Imaginaire d'Eric Holstein, Jérôme Vincent et Thibaud Eliroff, est une anthologie dont la simplicité est à la fois la principale qualité et le premier défaut à lui reprocher. C'est une anthologie qui aura du mal à trouver son public, mais qui réussira toutefois à s'imposer par son prix très bas.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  - ABEBOOKS.fr

Les commentaires sont fermés.