lundi, 02 novembre 2009

Les Sanguinaires, tome 3 : La muraille des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) - 2009

bibliotheca les sanguinaires la muraille des damnes

Après avoir échappé aux griffes de la Bête qui terrorisait le village de Moncontour, voir Les Sanguinaires tome 1 et tome 2, Thibault et sa troupe, bandits déguisés en jongleurs et troubadours, arrivent à Mornas, un village surplombé de l'immense forteresse du seigneur Arnold de Lanton. Ils y arrivent alors que la fête des fous bat son plein: un vent de folie et de démence souffle sur le village, les rôles s'inversent voyant les gueux se conduire en seigneurs et les religieux se vautrer dans la fange. La situation est idéale pour tous les voleurs. Mais Thibault et sa troupe ne sont pas les seuls à y penser. En effet de mystérieux baladins italiens s'y donnent en spectacle, le visage recouvert de masquesgrimaçants. la population raconte de nombreuses choses, notamment sur Arnold de Lanton, qui non content d'avoir assassiné toutes ses épouses consécutives, aurait amassé un trésor fabuleux dans les souterrains du château.
Il n'en faut pour que Taureau et La Pie investissent la place, et cela au détriment de Ninon, qui, dans d'étranges rêves aux allures prémonitoires, a vu tous ses amis y mourir. Mais à peine arrivés au château, la ville de Mornas est attaqué et la forteresse assiégée. Les voleurs profitent du désordre pour fouiller les lieux, et découvrent vite un mystérieux dédale souterrain. Pas de doute! Le trésor s'y cache. Les bandits y multiplient les incursions, sans arriver à leur but, jusqu'au jour où ils y retrouvent l'un des baladins italiens, grièvement blessé. Ce dernier leur affirme avoir croisé en chemin un monstre... le Golem.
Doivent-ils poursuivre leurs recherches au risque de devoir affronter le monstre? Ou alors doivent-ils fuir? mais comment s'échapper de cette forteresse assiégée, avec ou sans or? Les assaillants ne semblent guère vouloir abandonner alors que les réserves de la citadelle s'épuisent, et ses défenses tombent une à une...

Le muraille des damnés est le troisième volet de la série Les Sanguinaires de Sean McFarrel, pseudonyme de l'écrivain français Jean-Luc Bizien. Mais c'est aussi le début d'une nouvelle aventure pour Thibault et sa bande qui s'étalera sur deux tomes, et est en fait une reprise du roman La Muraille, datant de 2001, qui se voit ici augmenté et complété, avec plus de réalisme moyen-âgeux, mais aussi de violence et de sexe. Le lecteur est mené à Mornas, lors d'une fête de folie et de débauche, qui donne sur un oppressant huis clos, dans lequel la mort rôde à toutes les pages. L’intrigue, ainsi que son montage, sont très imaginatifs et parfaitement construits. Jean-Luc Bizien y assemble de nombreux éléments typiques des romans historiques traitant de cette époque et les imbriquant parfaitement les uns dans le autres (le siège d'un château fort, un trésor caché, un monstre, des troubadours aux intentions douteuses, des complots de cour,... tout y est!). Tout cela en fait un thrillerhistorique très réussi, malgré une écriture quelque peu simple. Et puis la recette est la même que pour les tomes précédents des Sanguinaires.

La suite de l'intrigue sera reprise dans le tome 4 des Sanguinaires : Le labyrinthe des damnés (2009).

Le muraille des damnés est une suite réussie dans cette série qui nous offre une vision à la fois palpitante et terrifiante du moyen-âge.

Très divertissant!

 

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com


Voir également :
- La Muraille - Jean-Luc Bizien (2001), présentation
- Les Sanguinaires, tome 1 : Le masque de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

- Les Sanguinaires, tome 2 : Le souffle de la bête - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 4 : Le labyrinthe des damnés - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
Les Sanguinaires, tome 5 : A l'invitation du Dragon - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation
- Les Sanguinaires, tome 6 : L'antre des écorcheurs - Sean McFarrel (Jean-Luc Bizien) (2009), présentation

Les commentaires sont fermés.