lundi, 14 septembre 2009

Le singulier Monsieur Hingle - Jean Ray - 1933

bibliotheca le singulier monsieur Hngle

Londres, un navire, l'Attikos, en provenance du Pirée, arrive à quai. Un homme y débarque en secret. Au coin de Malabar Street, il bouscule intentionnellement un docker ivre, qui est aussitôt happé par un autobus. Et c'est le début d'une longue série de meurtres qui se font pendant trois semaines sur un rythme effréné. Et tous ces meurtres sont signés Monsieur Hingle. La police ne sait plus quoi faire et dcide alors d'appeler Harry Dickson. Or celui-ci a disparu depuis près de trois semaines. Cette étrange coïncidence s'expliquera vite par l'apparition du célèbre détective qui prétend avoir piégé le mystérieux Monsieur Hingle. Mais le fait de l'avoir emprisonné, l'empêche toutefois de livrer ce meurtrier à la police. Un mystère plane, qui va peu à peu plonger Londres dans la terreur. En effet, l'arrivée en ville du prince afghan Am Doullah, se fait en concomitance d'une multitude de tueurs indiens fanatiques, tous aux trousses de Dickson. Leur seul but : découvrir la cachette de Monsieur Hingle. Mais quel est le lien entre Am Doullah et Hingle ? L'enquête se transforme en véritable chasse, sinon en carnage, Dickson étant déterminé à éradiquer définitivement le mal. Il faudra encore une confrontation avec la belle mais non moins redoutable princesse Ludmillah Werenoff, un voyage hallucinant et une ultime offensive pour venir à bout de l'énigme de ce singulier Monsieur Hingle...

Jean Ray, de son vrai nom Jean Marie de Kremer, avait commencé sa carrière dans la traduction du néerlandais de courts romans policiers relatant les aventures du détective Harry Dickson. Et dans ses traductions, Jean Ray prit de bien nombreuses libertés pour dans un premier temps améliorer ces textes peu convaincants à l'origine et pour leur insuffler sa patte personnelle, pour au final en faire des récits parfaitement réussis.
Le singulier Monsieur Hingle est la 96ème aventure de Harry Dickson, la 7ème dans la collection publiée en 2009 par les éditions Le Cri. Ce numéro reste fidèle aux textes de Jean Ray en présentant une intrigue policière aux limites du fantastique, de plus une intrigue très violente. le rythme est haletant et boucle en à peine 100 pages, et cela sans le moindre temps mort, cette histoire au fort suspense qui tiendra le lecteur jusqu'à la dernière page.

Les aventures de Harry Dickson, dont ce numéro Le singulier Monsieur Hingle, méritent amplement d'être redécouverts.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr

Voir également :
- Cric-Croc, le mort en habit - Jean Ray (1935), présentation
- Le Grand Nocturne - Jean Ray (1943), présentation
- Malpertuis - Jean Ray (1943), présentation

Les commentaires sont fermés.